Obtenir un permis d’études – Se préparer à l’arrivée

La grève dans les établissements d’enseignement en Ontario

Les cours offerts dans certains établissements d’enseignement désignés en Ontario ont été suspendus par suite d’une grève. Impact de cette grève sur les titulaires d’un permis d’études.

Quand vous arriverez au Canada, vous serez accueilli par un agent du gouvernement du Canada.

L’agent demandera à voir votre passeport ou votre titre de voyage. Veillez à les avoir avec vous.

Même si vous n’avez pas besoin d’une autorisation de voyage électronique (AVE) ou d’un visa pour entrer au Canada, l’agent vous posera quelques questions. Il s’assurera que vous répondez aux exigences pour entrer au Canada.

Vous devrez également démontrer à l’agent que vous quitterez le Canada à la fin de votre séjour.

Présenter vos documents

Vous devrez montrer :

  • un passeport ou un titre de voyage valide;
  • la lettre d’introduction du bureau des visas que vous avez reçue quand votre permis d’études a été approuvé (cette lettre contient le numéro de référence de votre permis d’études);
  • une copie de la lettre d’acceptation que l’établissement d’enseignement vous a envoyée;
  • la preuve que vous avez assez d’argent pour assurer votre subsistance pendant votre séjour au Canada;
  • des lettres de recommandation ou d’autres documents recommandés par le bureau des visas auquel vous avez présenté votre demande et :
    • une AVE valide. Si vous avez une AVE approuvée, elle sera liée au passeport que vous avez utilisé pour présenter votre demande de permis d’études, ou
    • un visa de résident temporaire valide.

Les enfants de moins de 18 ans doivent avoir sur eux une pièce d’identité valide. Les documents que doit présenter un enfant mineur varient selon que l’enfant voyage seul ou avec quelqu’un. Renseignez-vous au sujet des exigences visant les enfants mineurs.

Prenez avec vous tous ces documents et autres documents de valeur, ainsi que de l’argent et des chèques de voyage. Ne les mettez surtout pas dans vos bagages enregistrés.

Vous pourriez ne pas être admis au Canada si vous n’avez pas l’un ou l’autre de vos documents ou si certains renseignements figurant sur votre formulaire de demande ou vos lettres de recommandation sont faux.

L’agent estampillera votre passeport ou vous indiquera la durée permise de votre séjour au Canada. La période habituelle est de six mois. Dans certains cas, l’agent peut limiter ou prolonger cette période afin de couvrir votre période d’études. N’hésitez pas à poser des questions si vous avez des doutes sur quoi que ce soit.

S’il n’y a pas de problème au point d’entrée, l’agent vous autorisera à entrer au Canada et vous délivrera votre permis d’études. Vous devriez vérifier :

  • votre permis d’études pour vous assurer que les renseignements personnels vous concernant sont exacts, et
  • la date d’expiration de votre permis d’études. C’est la date à laquelle vous devrez avoir quitté le Canada

Divulgation de l’argent en votre possession

Si vous avez sur vous plus de 10 000 $ CAN à votre arrivée au Canada, vous devez en informer l’agent du gouvernement. Si vous ne le faites pas, vous risquez une amende ou la confiscation de votre argent. Cet argent peut prendre la forme :

  • d’argent liquide;
  • de titres au porteur (par exemple, actions, obligations, obligations non garanties, bons du Trésor);
  • de traites de banque, chèques, chèques de voyage ou mandats.

Comprendre les conditions de votre permis d’études

À titre d’étudiant étranger titulaire d’un permis d’études, vous devez :

  • demeurer inscrit à un EED;
  • progresser vers l’achèvement de votre programme d’études;
  • respecter les conditions énoncées, le cas échéant, sur votre permis d’études;
  • arrêter d’étudier si vous ne répondez plus aux exigences;
  • quitter le Canada lorsque votre permis expire.

Selon votre demande, votre permis d’études peut préciser :

  • le niveau d’études qu’il vous est autorisé d’atteindre;
  • si vous êtes autorisé à travailler au Canada;
  • si vous devez vous soumettre à des formalités médicales;
  • si vous ne pouvez pas voyager sur le territoire canadien;
  • la date à laquelle vous devez cesser d’étudier au Canada.

Visitez la page Changer d’établissement d’enseignement ou de programme d’études pour en savoir davantage sur ce que vous devez faire et quand nous en informer.

C’est un crime de ne pas se conformer aux conditions du permis d’études.

Si vous enfreignez l’une des conditions, vous perdrez votre statut de résident temporaire et tout permis que vous possédez.

Lisez votre permis d’études attentivement. Toutes les conditions que vous devez respecter pendant vos études au Canada y sont précisées. Si vous enfreignez l’une de ces conditions, ou de celles de votre AVE ou visa, nous vous demanderons de quitter le Canada.

La plupart des personnes à qui il est demandé de quitter le Canada ont droit à une audition impartiale aux fins de contrôle de la décision.

Quitter le Canada et y revenir

Si vous quittez le Canada et voulez y revenir, vous devez avoir :

  • un passeport ou un titre de voyage valide;
  • un permis d’études valide, si vous revenez étudier au Canada, et

Votre permis d’études n’est pas un visa.

Assurance maladie

Le gouvernement du Canada ne paie pas les frais médicaux des étudiants étrangers. La protection médicale des étudiants étrangers varie en fonction du lieu de résidence. Adressez-vous à l’établissement d’enseignement où vous avez présenté votre demande d’inscription pour obtenir davantage de renseignements sur l’assurance maladie.

En vedette

Date de modification :