Les six critères de sélection – Travailleurs qualifiés (fédéral)

Citoyenneté et Immigration Canada évalue les demandes des travailleurs qualifiés (fédéral) en fonction de six critères de sélection.

Si votre note est égale ou supérieure à la note de passage de 67 points (sur 100), vous êtes peut-être en mesure d'immigrer au Canada à titre de travailleur qualifié (fédéral).

Si votre note est inférieure à la note de passage de 67 points, vous ne pourrez pas immigrer au Canada à titre de travailleur qualifié (fédéral). Il est préférable de ne pas présenter de demande à ce stade-ci.

Grilles de points pour chaque critère :

Compétences en français ou en anglais

(Maximum de 28 points)

Pouvoir communiquer et travailler dans au moins l’une des langues officielles du Canada est très important. Vous trouverez plus facilement du travail au Canada si vous connaissez le français ou l’anglais.

Vous pouvez obtenir jusqu’à 28 points pour vos connaissances en français ou en anglais. Vous recevrez des points si vous pouvez :

  • écouter,
  • parler,
  • lire,
  • écrire.

Évaluation des compétences linguistiques

Vous devez prouver les compétences linguistiques que vous avez déclaré posséder dans votre demande. Pour ce faire, vous devez passer un test linguistique auprès d’un organisme approuvé par Citoyenneté et Immigration Canada (CIC).

Vous ne recevrez pas d’invitation à présenter une demande si vous ne nous donnez pas les résultats du test linguistique en français ou en anglais qui démontrent que vous possédez le niveau requis.

Si vous souhaitez obtenir des points pour vos compétences en français et en anglais, vous devez fournir en même temps les résultats de votre test linguistique pour chaque langue.

Dès que vous passez ce test, vous pouvez savoir exactement combien de points vous obtiendrez pour le critère de sélection des compétences linguistiques.

Pour en savoir davantage sur le test linguistique et la manière de le passer, consultez ce site.

Calcul de vos points pour les compétences linguistiques

Vous devez atteindre le niveau minimal de NCLC 7Note de bas de page 1 pour votre première langue officielle dans les quatre compétences évaluées.

Pour obtenir des points pour votre seconde langue officielle, vous devez atteindre le niveau minimal de NCLC 5Note de bas de page 1 dans les quatre compétences évaluées.

Remarque : Vous n’obtiendrez des points pour votre seconde langue officielle que si vous atteignez le seuil de NCLC 5 dans les quatre compétences linguistiques évaluées (expression orale, compréhension de l’oral, compréhension de l’écrit et expression écrite). Vous pouvez obtenir quatre points pour vos compétences dans la seconde langue officielle.

Première langue officielle Points
Expression
orale
Compréhension
de l’oral
Compréhension
de l’écrit
Expression
écrite
NCLC 9 ou niveau supérieur 6 6 6 6
NCLC 8 5 5 5 5
NCLC 7 4 4 4 4
Sous le NCLC 7 Vous n’êtes pas admissible

Remarque : Vous pouvez obtenir un maximum de quatre points pour des compétences de base dans votre seconde langue officielle, et seulement si vous avez obtenu une note correspondant au minimum au NCLC 5 dans chacune des quatre compétences linguistiques évaluées.

Seconde langue officielle Points
Au moins le NCLC 5 dans les quatre compétences évaluées 4
NCLC 4 ou moins dans n’importe laquelle des quatre compétences évaluées. 0

Études

(Maximum de 25 points)

Vous pouvez obtenir des points de sélection pour les études que vous avez faites.

Pour obtenir des points, vous devez :

  • faire la preuve que vous avez obtenu un diplôme ou un certificat d’études canadien; OU
  • faire évaluer vos titres de compétences étrangers par un organisme approuvé par CIC afin de démontrer qu’ils sont valides et équivalents à un titre de compétences canadien.Note de bas de page 2

Vous devez annexer à votre demande votre titre de compétences canadien ou votre titre de compétences étranger ainsi qu’une évaluation des diplômes d’études (EDE).

Études (Maximum de 25 points)
Diplôme universitaire au niveau du doctorat (Ph. D.), ou l’équivalentNote de bas de page 2 25 points
Diplôme universitaire au niveau de la maîtrise, ou l’équivalentNote de bas de page 2 OU
Diplôme universitaire au niveau de l’accès à la profession d’un diplôme professionnel (ou l’équivalentNote de bas de page 2). Cette profession liée au degré doit être :
  • de niveau de compétence A de la CNP 2011, et
  • exiger un permis d’exercice délivré par un organisme de réglementation provincial.

Note : Programme d’études doit être dans l’un des domaines d’études suivants : médecine; médecine vétérinaire; médecine dentaire; podologie; optométrie; droit; chiropratique; et pharmacie.

23 points
Au moins deux diplômes postsecondaires canadiens ou l’équivalentNote de bas de page 2 (dont au moins un doit avoir été obtenu dans le cadre d’un programme d’une durée minimale de trois ans). 22 points
Diplôme postsecondaire canadien obtenu dans le cadre d’un programme d’une durée de trois ans ou plus, ou l’équivalent.Note de bas de page 2 21 points
Diplôme postsecondaire canadien obtenu dans le cadre d’un programme de deux ans, ou l’équivalentNote de bas de page 2 19 points
Diplôme postsecondaire canadien obtenu dans le cadre d’un programme d’un an, ou l’équivalent.Note de bas de page 2 15 points
Diplôme d’études secondaires canadien, ou l’équivalent.Note de bas de page 2 5 points

Expérience

(Maximum de 15 points)

Vous obtiendrez des points de sélection pour le nombre d’années pendant lesquelles vous avez exercé un emploi rémunéré à plein temps (au moins 30 heures par semaine ou l’équivalent à temps partiel).

Classification nationale des professions (CNP)

La CNP est le système qui classifie les professions dans l’économie canadienne. Elle décrit les tâches, les compétences, les aptitudes et les milieux de travail pour les différentes professions. CIC utilise la version 2011 de la Classification nationale des professions (CNP) pour évaluer les demandes présentées au titre de travailleurs qualifiés.

Déterminez à quelle catégorie de la CNP appartient votre expérience professionnelle

Ce code de profession est appelé « code de la CNP » dans le profil d’Entrée express. Voir Trouver la CNP pour les renseignements qui correspondent le mieux à votre emploi.

Vous aurez besoin de ces renseignements à nouveau, alors assurez-vous de les écrire et de les conserver avec les autres documents dont vous avez besoin, tels que votre passeport.

Si la description et les fonctions principales énumérées correspondent à celles de votre dernier (ou de vos derniers) emploi(s), vous pouvez utiliser cette expérience pour obtenir des points de sélection.

Utilisez la grille ci‑après pour calculer le nombre de points que vous recevriez en fonction des années d’expérience que vous avez accumulées.

Expérience Maximum de 15 points
1 an 9
2 à 3 ans 11
4 à 5 ans 13
6 ans ou plus 15

Âge

(Maximum de 12 points)

Vous obtiendrez des points en fonction de l’âge que vous aviez à la date à laquelle le Bureau de réception centralisée a reçu votre demande.

Âge Points
Moins de 18 ans 0
18-35 12
36 11
37 10
38 9
39 8
40 7
41 6
42 5
43 4
44 3
45 2
46 1
47 ou plus 0

Emploi réservé au Canada

(Maximum de 10 points)

Dans certaines situations, des points peuvent vous être accordés si un employeur canadien vous a fait une offre d’emploi permanent à plein temps. Vous devez avoir reçu cette offre avant de présenter votre demande pour venir au Canada en tant que travailleur qualifié (fédéral).

Une offre d’emploi valide doit être faite pour

Calculez le nombre de points qui pourraient vous être accordés à l’aide du tableau ci‑dessous.

Si Et Points
Vous travaillez au Canada grâce à un permis de travail temporaire.

Votre permis de travail est valide au moment de la demande de visa et à la date de délivrance du visa (ou bien vous êtes autorisé à travailler au Canada sans permis de travail au moment de la délivrance de votre visa)

et

Votre permis de travail a été délivré par CIC à la suite d’une étude d’impact sur le marché du travail (EIMT) favorable rendu par Emploi et Développement social Canada (EDSC). Votre employeur aurait demandé une EIMT, que vous deviez joindre à votre demande à CIC.

et

L’employeur dont le nom est indiqué sur votre permis de travail vous a fait une offre d’emploi permanent sous réserve de l’acceptation de votre demande à titre de travailleur qualifié.

10

Vous occupez actuellement au Canada un emploi dispensé du processus de l’EIMT en vertu d’une entente

  • internationale (p. ex., Accord de libre‑échange nord‑américain),
  • fédérale‑provinciale.

Votre permis de travail est valide au moment de la demande de visa et à la date de délivrance du visa (ou bien vous êtes autorisé à travailler au Canada sans permis au moment de la délivrance de votre visa)

et

Votre employeur actuel vous a fait une offre d’emploi permanent sous réserve de l’acceptation de votre demande à titre de travailleur qualifié.

10

Présentement :

  • vous ne détenez pas de permis de travail; ou
  • vous n’avez pas l’intention de travailler au Canada avant d’obtenir votre visa de résident permanent.

OU

Vous travaillez au Canada et un autre employeur vous a fait une offre d’emploi permanent à plein temps.

OU

Vous travaillez au Canada et votre emploi est dispensé de l’exigence d’obtenir une étude d’impact sur le marché du travail, mais non en vertu d’une entente fédérale-provinciale.

Un employeur vous a fait une offre d’emploi permanent sous réserve de l’acceptation de votre demande à titre de travailleur qualifié.
et
L’employeur a obtenu une étude d’impact sur le marché du travail favorable auprès de EDSC.

10

Remarque

  • Vous ne pouvez pas obtenir une étude d’impact sur le marché du travail auprès de EDSC. Votre employeur doit la demander pour vous.
  • EDSC ne confirmera les offres d’emploi permanent que pour les professions de genre de compétence 0 ou de niveau de compétence A ou B de la CNP.
  • L’agent de CIC doit être convaincu que vous êtes en mesure d’occuper l’emploi qui vous est offert. Si la profession est réglementée au Canada, il doit aussi être convaincu que vous serez en mesure d’obtenir le permis d’exercice ou l’accréditation après votre arrivée au Canada.

Adaptabilité

(Maximum de 10 points)

L’époux ou le conjoint de fait qui viendra avec vous au Canada peut également obtenir des points pour l’adaptabilité. Vous pouvez obtenir des points une seule fois pour chaque élément.

Le maximum de points attribués dans cette section est de 10.

Adaptabilité Maximum de 10 points

Niveau linguistique de votre époux ou conjoint de fait
Le niveau linguistique en français ou en anglais de votre époux ou conjoint de fait équivaut au NCLC 4 ou plus dans les quatre habiletés linguistiques (expression orale, expression écrite, compréhension de l’oral, compréhension de l’écrit).

Pour obtenir ces points, vous devez annexer les résultats du test linguistique effectué auprès d’un organisme approuvé à votre demande. Les résultats ne doivent pas dater de plus de deux ans lorsque vous présentez votre demande.

5

Études effectuées antérieurement au Canada
Vous avez terminé avec succès au moins deux années d’études à plein temps (dans un programme d’une durée minimale de deux ans) dans un établissement secondaire ou postsecondaire au Canada.

Par études à plein temps, on entend au moins 15 heures de cours par semaine et vous devez avoir maintenu pendant cette période un rendement scolaire jugé satisfaisant par l’établissement d’enseignement.

5

Études de votre époux ou conjoint de fait effectuées antérieurement au Canada
Votre époux ou conjoint de fait a terminé avec succès au moins deux années d’études à plein temps (dans un programme d’une durée minimale de deux ans) dans un établissement secondaire ou postsecondaire au Canada.

Par études à plein temps, on entend au moins 15 heures de cours par semaine, et votre époux ou conjoint de fait doit avoir maintenu pendant cette période un rendement scolaire jugé satisfaisant par l’établissement d’enseignement.

5
Travail antérieur au Canada
Vous avez travaillé à plein temps au Canada pendant au moins un an :
  1. dans une profession de genre de compétence 0 ou de niveau de compétence A ou B de la Classification nationale des professions (CNP);
  2. en vertu d’un permis de travail valide ou d’une autorisation de travailler au Canada.
10
Travail antérieur de votre époux ou conjoint de fait au Canada
Votre époux ou conjoint de fait a travaillé à plein temps au Canada pendant au moins un an en vertu d’un permis de travail valide ou d’une autorisation de travailler au Canada.
5

Emploi réservé au Canada
Vous avez obtenu des points pour le Facteur 5 : Emploi réservé.

5
Parenté au Canada
Votre époux ou conjoint de fait ou vous‑même avez une personne apparentée au Canada. Il peut s’agir d’un :
  • parent,
  • grand‑parent,
  • enfant,
  • petit‑enfant,
  • enfant d’un parent (frère ou sœur),
  • enfant d’un grand‑parent (oncle ou tante), 
  • petit‑enfant d’un parent (nièce ou neveu), qui
  • réside au Canada,
  • est âgé de 18 ans ou plus,
  • est citoyen canadien ou résident permanent du Canada.
5
Date de modification :