Résumé du rapport d’évaluation des facteurs relatifs à la vie privée : Projet de biométrie pour les résidents temporaires

Le rapport de l’Évaluation des facteurs relatifs (EFVP) à la vie privée est une mise à jour de l’évaluation interministérielle des facteurs relatifs à la vie privée menée en 2012 et visant le Projet de biométrie pour les résidents temporaires, un projet commun de CIC, de l’ASFC et de la GRC. Les objectifs de l’EFVP sont les suivants : faire le point sur les risques d’atteinte à la vie privée, et les mesures d’atténuation de ces risques, relevés dans l’évaluation des facteurs relatifs à la vie privée de 2102 visant le Projet de biométrie pour les résidents temporaires, et formuler des recommandations sur tout nouveau risque associé à ce projet depuis l’EFVP.

L’objectif du Projet de biométrie pour les résidents temporaires est d’améliorer la qualité des informations fournies aux agents de CIC et de l’ASFC pour leur permettre de prendre des décisions plus éclairées relativement à l’admissibilité du demandeur. Grâce à la biométrie, l’identité du demandeur de visa de résident temporaire ou de permis d’études ou de travail sera déterminée au moment de la demande, authentifiée par des vérifications dans la base de données sur la criminalité et l’immigration du Canada, puis vérifiée par des agents des services frontaliers de l’ASFC, lorsque la personne se présentera à un point d’entrée.

Le rapport de l’EFVP décrit tous les risques pour la vie privée relevés au cours de l’élaboration et de la mise en œuvre du Projet de biométrie pour les résidents temporaires, ainsi que les mesures sérieuses prises pour atténuer ces risques.

Date de modification :