Avis – Mise à jour : traitement prioritaire concernant Haïti (le 26 février 2010)

Note : les coordonnées qui sont inexactes ou qui ne sont plus utilisées ont été retirées de cette page.

26 février 2010 — Le séisme survenu le 12 janvier en Haïti a causé des dommages importants à l’ambassade du Canada à Port-au-Prince, réduisant ainsi les services d’immigration et de visa au cours du dernier mois. La principale priorité du gouvernement était d’apporter une aide consulaire et d’aider à évacuer les citoyens canadiens et les résidents permanents. Plus de 1 000 visas de résident temporaire ont été délivrés à des personnes accompagnant des citoyens canadiens évacués d’Haïti.

Par ailleurs, Citoyenneté et Immigration Canada a participé à l’évacuation de plus de 200 enfants haïtiens afin qu’ils puissent rejoindre leurs parents adoptifs au Canada.

CIC a mis sur pied une unité à Ottawa, laquelle est chargée de prêter main-forte au bureau de CIC en Haïti, et ce, en repérant et en accélérant le traitement des demandes d’adoption et des demandes de parrainage au titre de la catégorie du regroupement familial. Le bureau d’Ottawa traite ces demandes jusqu’à ce que celui de Port-au-Prince puisse reprendre ses activités. En date du 25 février, un total de 105 visas de résident permanent avaient été délivrés. D’autres visas seront délivrés au cours des semaines et des mois à venir.

Le traitement prioritaire est accordé aux demandes de la catégorie du regroupement familial concernant des personnes se disant gravement et directement touchées par le séisme.

Tous les demandeurs doivent satisfaire à toutes les exigences habituelles, y compris se soumettre à un contrôle de sécurité et à un examen médical. CIC travaille en étroite collaboration avec ses partenaires pour accélérer le traitement des demandes tout en respectant l’engagement du gouvernement de protéger la santé des Canadiens et d’assurer leur sécurité.

Les citoyens canadiens et les résidents permanents du Canada peuvent, s’ils remplissent les conditions requises, aider des membres de leur famille qui se trouvent à Haïti en présentant une demande de parrainage au CTD–Mississauga, depuis le Canada. Font également l’objet d’un traitement prioritaire les demandes, nouvelles et existantes, de résidence permanente au Canada présentées au titre de la catégorie des époux ou conjoints de fait au Canada, ou présentées par des personnes protégées, y compris les membres de leur famille qui ont été gravement et directement touchés par le séisme.

Veuillez indiquer aux membres de votre famille à Haïti de ne pas se rendre à l’ambassade à Port-au-Prince tant qu’ils n’auront pas été invités à le faire. Le respect de cette directive profitera à tous, car le personnel de l’ambassade sera ainsi en mesure de concentrer ses efforts sur le traitement des demandes concernant les personnes dont le répondant remplit les conditions requises aux fins du parrainage.

Demandes de parrainage en cours de traitement

Note : ces renseignements ne sont plus exacts.

Si vous aviez présenté une demande de parrainage au titre de la catégorie du regroupement familial avant le séisme et que vous avez été gravement et directement touché par cette catastrophe, vous devez demander à votre répondant au Canada de communiquer avec CIC, s’il ne l’a pas déjà fait. Les répondants et les demandeurs qui se trouvent actuellement au Canada et qui ont été touchés de manière considérable et préjudiciable par le séisme doivent communiquer avec le Télécentre de CIC (au Canada seulement, du lundi au vendredi, de 7 h à 19 h, heure normale de l’Est) ou par courriel pour mentionner qu’ils ont déjà présenté une demande.

Nouvelles demandes de parrainage

Les nouvelles demandes de parrainage doivent être présentées au Canada par le répondant. Une fois la demande de parrainage remplie, assurez-vous d’inscrire « Haïti » en gros caractères sur l’enveloppe pour faire en sorte que la demande soit traitée en priorité. Il incombe au répondant de démontrer que le membre de la famille visé par la demande est touché de façon considérable et préjudiciable par la situation en Haïti.

Les demandeurs ne doivent pas se rendre à l’ambassade du Canada à moins d’indication contraire

Si vous avez déjà présenté une demande, vous ne devez pas vous rendre à l’ambassade du Canada à Port‑au‑Prince à moins d’indication contraire par les représentants de CIC. Le fait de vous présenter à l’ambassade n’accélérera pas le traitement de votre demande.

Examens médicaux

Veuillez noter que seuls les époux, les conjoints de fait et les partenaires conjugaux ainsi que les enfants à charge parrainés par des citoyens canadiens et des résidents permanents peuvent subir leur examen médical au moment de présenter une demande de résidence permanente.

Tous les autres demandeurs devront prendre un rendez-vous pour passer un examen médical lorsque les représentants de CIC leur demanderont de le faire. Si vous passez votre examen médical avant d’avoir reçu des instructions à cet effet par des représentants de CIC, vous devrez subir un autre examen médical à vos frais.

Mise à jour au sujet des mesures spéciales en matière d’immigration

  • CIC a organisé un certain nombre de séances d’information à l’intention de la communauté haïtienne à Montréal, à Toronto, à Welland, à Ottawa et à Vancouver afin de fournir des renseignements sur les mesures spéciales en matière d’immigration et sur la marche à suivre pour parrainer des membres de la famille immédiate qui ont été directement et gravement touchés par le séisme en Haïti.
  • Plus de 2 500 personnes ont assisté aux séances d’information offertes à Montréal.
  • Environ 80 personnes ont assisté à la séance d’information offerte à Welland le 16 février.
  • Environ 450 personnes ont assisté à la séance d’information offerte à Ottawa le 10 février.
  • Environ 45 personnes ont assisté à la séance d’information offerte à Vancouver le 5 février.
  • Environ 215 personnes ont assisté aux séances d’information offertes dans la région de Toronto le 29 janvier et le 5 février.

Abonnez-vous au bulletin de nouvelles

Date de modification :