Avis – Avis : Fin de l’Opération cigogne : mise à jour du 4 mars 2010

4 mars 2010 — L’Opération cigogne a permis à 203 enfants haïtiens ont été réunis avec leur famille au Canada depuis le séisme survenu près de Port-au-Prince le 12 janvier. Le gouvernement du Canada ainsi que les gouvernements provinciaux et territoriaux ont accompli une tâche colossale – en à peine un mois et demi, ils ont traité autant de cas d’Haïti qu’ils en traitent habituellement en environ deux ans.

Le gouvernement d’Haïti a donné son autorisation afin que jusqu’à 250 enfants puissent venir au Canada pour y être adoptés. La majorité de ces enfants ont pu être admis au Canada en vertu des mesures spéciales en matière d’immigration. Bien qu’il soit possible qu’un ou deux autres enfants puissent venir au Canada en vertu de ces mesures, ce ne sera pas le cas pour la plupart des cas en suspens.

Le gouvernement du Canada a dressé une liste de noms aussi exhaustive que possible qu’il a soumise au gouvernement d’Haïti aux fins d’approbation. Après un examen minutieux, nous avons constaté que certains de ces enfants n’ont pas obtenu l’autorisation provinciale/territoriale requise au sujet de leur adoption. Dans d’autres cas, les enfants à adopter étaient âgés de plus de 18 ans et, de ce fait, n’étaient pas admissibles à l’adoption; certains enfants n’avaient pas été jumelés à une famille au Canada avant le séisme en Haïti; tandis que certains parents n’ont pas été en mesure d’obtenir l’autorisation provinciale/territoriale requise pour permettre l’adoption.

Il se pourrait cependant que ces enfants puissent venir au Canada ultérieurement en suivant le processus d’adoption habituel, dans la mesure où toutes les exigences sont satisfaites. Nous avons communiqué avec tous les parents dont l’enfant adoptif ne pourra pas être admis au Canada aux termes des mesures spéciales en matière d’immigration.

L’adoption internationale est régie par les lois provinciales, territoriales et étrangères en la matière. Au Canada, ce sont les provinces, les territoires ou des agences d’adoption reconnues qui administrent les cas d’adoption. Pour obtenir des renseignements au sujet des processus actuels en matière d’adoption internationale, veuillez communiquer avec les autorités compétentes de votre province ou territoire.

Chiffres concernant les adoptions

  • Le gouvernement d’Haïti a donné son autorisation afin que jusqu’à 250 enfants puissent venir au Canada pour y être adoptés. Les cas concernant ces enfants se trouvaient à différentes étapes et la plupart des cas d’adoption en étaient à une étape avancée du processus d’adoption lorsque le séisme a frappé près de Port-au-Prince.
  • À ce jour, 203 enfants sont arrivés au Canada depuis que le premier ministre haïtien a autorisé le transport d’enfants vers le Canada aux fins d’adoption.
    • 126 enfants se sont rendus au Québec
    • 27 enfants se sont rendus en Alberta
    • 21 enfants se sont rendus en Colombie-Britannique
    • 10 enfants se sont rendus en Saskatchewan
    • 8 enfants se sont rendus en Ontario
    • 7 enfants se sont rendus au Nouveau-Brunswick
    • 2 enfants se sont rendus au Manitoba
    • 2 enfants se sont rendus en Nouvelle-Écosse

En tout, 237 enfants d’Haïti ont été adoptés par des Canadiens en 2008 et de janvier à septembre 2009.

Abonnez-vous au bulletin de nouvelles

Date de modification :