Communiqué – Le Canada obtient l’accord d’Haïti pour procéder à l’évacuation d’enfants adoptés

Note : les coordonnées qui sont inexactes ou qui ne sont plus utilisées ont été retirées de cette page.

Ottawa, le 22 janvier 2010  — Le ministre de la Citoyenneté, de l’Immigration et du Multiculturalisme a annoncé aujourd’hui que le gouvernement d’Haïti avait donné son autorisation pour que 154 enfants adoptés puissent venir au Canada.

« Nous savons à quel point les parents canadiens sont impatients que les enfants qu’ils ont adoptés viennent les rejoindre au Canada, a affirmé le ministre Kenney. Hier, des représentants du Canada qui se trouvent en Haïti ont présenté au gouvernement d’Haïti une liste contenant le nom de 154 enfants qui ont déjà franchi certaines étapes du processus d’adoption. Je suis très heureux d’annoncer aujourd’hui que le gouvernement d’Haïti a maintenant donné son entière approbation à l’égard de cette liste; il permet donc que ces 154 enfants soient adoptés par des parents canadiens. »

De ces cas, 86 en étaient à un stade avancé du processus. Les processus ont été menés en Haïti, et une autorisation préliminaire avait été donnée par les autorités haïtiennes.

« Le gouvernement du Canada prend des mesures immédiates pour travailler de concert avec les agences d’adoption et les autorités provinciales et territoriales afin de permettre à ces 86 enfants de venir au Canada à compter des prochains jours. Nous avons déjà joint les familles intéressées et continuerons de communiquer avec elles à mesure que nous aurons des détails. Il est possible que les enfants à bord du premier vol arrivent au Canada dès cette fin de semaine. »

Les autres enfants, du groupe de 154, en étaient au tout début du processus. Nous travaillons de concert avec les gouvernements provinciaux et territoriaux ainsi que des organismes de bien‑être social afin d’accélérer le processus.

« Il reste un certain nombre d’étapes à franchir pour faire en sorte que les intérêts des enfants soient protégés, mais je suis convaincu que le travail nécessaire peut être réalisé rapidement », a mentionné le ministre Kenney.

Des représentants de Citoyenneté et Immigration Canada (CIC) ont tenté de joindre tous les parents des 154 cas et ont joint beaucoup des parents adoptifs. Ils ont laissé des messages sur les boîtes vocales des personnes qu’ils n’ont pas réussi à joindre. Les parents adoptifs qui n’ont toujours pas été appelés par les représentants de CIC doivent communiquer avec le Télécentre de CIC. Le Télécentre sera ouvert cette fin de semaine également (de 7 h à 19 h, heure de l’Est) pour répondre au volume accru d’appels au sujet des mesures spéciales en matière d’immigration pour les ressortissants haïtiens. Les messages envoyés à l’adresse courriel susmentionnée seront vérifiés régulièrement, à toute heure de la journée ou de la nuit.

Le Télécentre a reçu plus de 55 000 appels lundi – soit plus de 60 pour cent de plus que le nombre habituel. Mardi, ce sont plus de 38 000 appels qui ont été reçus et mercredi, plus de 31 000.

Pour obtenir de plus amples renseignements (représentants des médias seulement) sur les activités du ministre, veuillez communiquer avec :

Relations avec les médias
Direction générale des communications
Citoyenneté et Immigration Canada
613-952-1650
CIC-Media-Relations@cic.gc.ca

Abonnez-vous au bulletin de nouvelles

Date de modification :