Communiqué – La prospérité et la croissance économique au cœur des modifications au système d’immigration

Montréal, le 20 avril 2012 — Le ministre de Citoyenneté, de l’Immigration et du Multiculturalisme, Jason Kenney, a prononcé un discours devant le Conseil des relations internationales de Montréal et a énuméré les avantages qui découleront d’un système d’immigration modifié pour l’économie canadienne.

Dans son discours, le ministre a énoncé une série de modifications que l’on propose d’apporter au système d’immigration pour le rendre plus rapide, plus souple et axé sur l’emploi, et ce, en vue de favoriser la prospérité et la croissance économique du Canada au profit de toutes les régions du pays.  

Parmi les modifications proposées, mentionnons l’élimination de l’arriéré des anciennes demandes de travailleurs qualifiés du volet fédéral, la modernisation de la méthode de sélection dans le cadre de ce programme afin de mieux tenir compte de l’importance que l’on accorde aux plus jeunes immigrants qui possèdent une expérience de travail canadienne et de meilleures compétences linguistiques, la création d’un nouveau programme fédéral des métiers spécialisés et la modification de la catégorie de l’expérience canadienne pour faciliter davantage la transition des travailleurs qualifiés temporaires sélectionnés vers la résidence permanente.

Dans le Plan d’action économique de 2012, on propose également des modifications à apporter au Programme d’immigration des gens d’affaires, qui ciblera des investissements plus actifs dans les entreprises canadiennes en croissance et un plus grand nombre d’entrepreneurs innovateurs. Aux termes des modifications législatives proposées, CIC compte instaurer de nouveaux programmes temporaires à petite échelle afin de mettre à l’essai des approches innovatrices en matière d’immigration économique. Les améliorations à l’actuel Programme d’immigration des investisseurs (PII) seraient mises en œuvre sur une plus longue période, puisque chacune d’entre elles nécessitera des consultations approfondies avec les provinces et les territoires, et plus particulièrement avec le Québec, qui possède son propre programme des investisseurs aux termes des dispositions de l’Accord Canada‑Québec. De plus, il faudra se servir du processus réglementaire pour apporter des modifications au PII actuel.

« Les modifications que j’ai annoncées visent à faire en sorte que les immigrants qui viennent au Canada puissent contribuer rapidement à l’économie, a déclaré le ministre Kenney. En outre, la pierre angulaire du succès consiste à pouvoir parler l’une des langues officielles du Canada. Voilà pourquoi le gouvernement propose également d’apporter des modifications aux règles en matière de citoyenneté pour s’assurer que les nouveaux citoyens possèdent les compétences linguistiques nécessaires à leur succès. »

Aux termes des modifications proposées, les citoyens éventuels devraient joindre à leur demande de citoyenneté une preuve objective de leurs compétences linguistiques. Les demandeurs pourraient prouver leurs compétences linguistiques en présentant une variété d’éléments de preuve, notamment les résultats d’une évaluation de leurs compétences linguistiques effectuée par un tiers autorisé, un document prouvant qu’ils ont terminé des études secondaires ou postsecondaires en français ou en anglais, ou encore la preuve qu’ils ont atteint le niveau linguistique requis dans le cadre de certains programmes de formation linguistique financés par le gouvernement.

« Les modifications proposées encourageraient les demandeurs de la citoyenneté à s’assurer qu’ils maîtrisent le français ou l’anglais lorsqu’ils présentent leur demande, a déclaré le ministre Kenney. La langue représente un élément important de l’intégration réussie des immigrants et des nouveaux citoyens. »

Une connaissance adéquate du français ou de l’anglais s’avère essentielle à l’obtention de la citoyenneté au Canada et constitue une obligation depuis la toute première Loi sur la citoyenneté de 1947. Le gouvernement du Canada offre une formation linguistique gratuite aux résidents permanents.

Une photo du Ministre Kenney sera affichée plus tard aujourd’hui.

Suivez-nous sur Twitter (nouvelle fenêtre pour se désabonner ou ouvrir une session) :

twitter.com/CitImmCanada

Pour obtenir de plus amples renseignements (médias seulement), veuillez communiquer avec :

Ana Curic
Cabinet du ministre
Citoyenneté et Immigration Canada
613-954-1064

Relations avec les médias
Direction générale des communications
Citoyenneté et Immigration Canada
613-952-1650
CIC-Media-Relations@cic.gc.ca

Bâtir un Canada plus fort : Citoyenneté et Immigration Canada (CIC) contribue au progrès économique, social et culturel du Canada, et veille à la sécurité des Canadiens tout en gérant l’un des programmes d’immigration les plus vastes et les plus généreux du monde.

Abonnez-vous au bulletin de nouvelles

Date de modification :