Discours – Notes d’allocution de l’honorable Jason Kenney, C.P., député, ministre de la Citoyenneté, de l’Immigration et du Multiculturalisme

Lors du défi de la citoyenneté canadienne, intitulé « Êtes‑vous plus brillant qu’un élève de 10e année? »
Gatineau (Québec), le 19 octobre 2010

Tel que prononcé

Merci beaucoup, Marc. C’est avec grand plaisir que je me retrouve parmi vous, en cette magnifique journée de la Semaine de la citoyenneté, à notre Musée des civilisations national. C’est également un plaisir de vous voir, élèves de 10e année de l’école secondaire Immaculata. Bienvenue à tous. Je suis ravi de participer au Défi de la citoyenneté canadienne de l’Institut Historica‑Dominion.

Tout d’abord, je souhaite féliciter l’Institut pour les efforts acharnés qu’il déploie afin d’encourager et d’aider des Canadiens de tous les âges et de tous les milieux situation à en apprendre davantage, à comprendre et ainsi qu’apprécier la citoyenneté, l’identité et l’histoire canadienne.

C’est dans ce contexte dont nous sommes tous réunis ici au Musée canadien des civilisations, un des lieux les plus raffinés et les plus complets pour la conservation de l’histoire du Canada. Il est particulièrement opportun de nous trouver ici durant la Semaine de la citoyenneté, un moment propice pour réfléchir à la signification de la citoyenneté canadienne.

Comme l’a affirmé l’un de nos anciens premiers ministres, John Diefenbaker, « je suis Canadien, libre de m’exprimer sans crainte, libre de pratiquer ma religion comme je l’entends, libre de défendre ce que j’estime juste, libre de m’opposer à ce que j’estime injuste et libre de choisir les dirigeants de mon pays. » En effet, comme l’a affirmé monsieur Diefenbaker dans son discours il y a 50 ans, « je m’engage à préserver pour moi-même et l’humanité tout entière cet héritage de liberté. »

Cette année, Citoyenneté et Immigration Canada vous invite, ainsi que tous les autres jeunes canadiens, à célébrer la Semaine de la citoyenneté en vous joignant au dialogue sur Twitter et Facebook. Nouveaux arrivants et Canadiens de naissance, jeunes et vieux, sont invités à exprimer leur point de vue au sujet de la citoyenneté canadienne et à discuter de nos droits et responsabilités.

Le thème de cette année, « Notre citoyenneté », signifie qu’en devenant citoyen canadien, peu importe votre pays d’origine, vous vous appropriez l’histoire et les valeurs canadiennes.

La citoyenneté constitue une confiance héritée des générations précédentes que nous transmettons à la génération qui nous suit. Pour paraphraser le célèbre poème de John McCrae, intitulé « Au champ d’honneur », lequel figure dans le guide d’étude sur la citoyenneté Découvrir le Canada, « [c’est] à vous de porter l’oriflamme et de [la] garder au fond de l’âme ».

En novembre dernier, j’ai eu le plaisir de lancer Découvrir le Canada, notre nouveau guide d’étude sur la citoyenneté, lequel doit être lu par toute personne souhaitant devenir citoyen canadien.Nous souhaitons que les nouveaux citoyens en sachent davantage au sujet de leur pays; nous avons donc rendu le matériel contenu dans le nouveau guide d’étude plus complet en termes de portée et superbement illustré, car le Canada est un pays incroyablement vibrant et coloré. Nous les encourageons à se familiariser avec l’histoire, les contributions militaires, les symboles, les valeurs et les institutions démocratiques du pays.

En juin dernier, grâce au financement accordé par Citoyenneté et Immigration Canada, l’Institut Historica‑Dominion a lancé le Défi de la citoyenneté, initiative très intéressante qui établit un lien avec les mesures prises par le gouvernement du Canada en ce qui concerne la citoyenneté.

Ce défi encourage les élèves des écoles secondaires du pays à lire le nouveau guide d’étude sur la citoyenneté et à passer un examen pour la citoyenneté factice.

Le défi constitue une idée géniale, car il permet aux jeunes de se mettre à la place des personnes qui choisissent de devenir citoyens canadiens, en les encourageant à réaliser une action que nous demandons aux citoyens potentiels de faire.

C’est donc avec plaisir que je me trouve parmi vous aujourd’hui pour animer le Défi de la citoyenneté canadienne de 2010, dont le thème est « Êtes‑vous plus brillant qu’un élève de 10e année? », inspiré bien sûr par le jeu‑questionnaire télévisé qui connaît un grand succès. Les règlements sont simples : les deux membres de la Tribune de la presse parlementaire que Marc a présentés, soit David Akin et Kady O’Malley, se mesureront à des élèves de 10e année de deux classes d’éducation civique dans le cadre d’un jeu‑questionnaire où ils auront à répondre correctement à des questions semblables à celles contenues dans l’examen pour la citoyenneté.

Nous croyons qu’il est important que tout le monde en sache davantage au sujet de la manière dont notre pays est devenu ce qu’il est aujourd’hui. C’est pour cette raison que j’encourage les élèves des quatre coins du Canada à participer au défi et que j’accorde de l’importance au leadership de groupes comme l’Institut Historica‑Dominion qui encouragent les Canadiens à participer et à comprendre qui nous sommes et d’où nous venons.

Je remercie l’Institut de nouveau de sa contribution, qui vise à l’atteinte de cet objectif. Je souhaite également remercier les élèves et les membres du personnel scolaire de l’école secondaire Immaculata qui se sont joints à nous ce matin, nos agents de CIC, qui ont fait un travail remarquable afin que notre Plan d’action sur la citoyenneté progresse, et toutes les personnes qui ont participé aux activités d’aujourd’hui, que ce soit en qualité de participant ou de spectateur.

Merci. Que le jeu commence! (Applaudissements)

En vedette

Date de modification :