ARCHIVÉ – Document d’information — Les relations bilatérales entre le Canada et l’Ukraine

Informations archivées

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces informations dans un autre format, veuillez communiquez avec nous.

Le Canada et l’Ukraine entretiennent des relations bilatérales étroites ancrées dans une amitié historique alimentée par de nombreuses années de migration d’Ukrainiens vers le Canada. Aujourd’hui, ces relations vont bien au-delà de leurs racines avec une communauté de 1,2 million de Canadiens d’origine ukrainienne, à la base d’un partenariat du 21e siècle fort, équilibré et mutuellement profitable.

Depuis 1991, le Canada a consenti d’importants efforts et ressources pour favoriser la transformation démocratique ainsi que la réforme politico-économique de l’Ukraine et appuyer son adhésion aux structures et institutions internationales et euro-altantique. Ces efforts se sont accélérés encore davantage depuis la « Révolution orange » de décembre 2004. Des observateurs électoraux canadiens ont apporté leur soutien pour assurer la tenue d’élections présidentielles libres et équitables en Ukraine en décembre 2004 et en janvier et février 2010, ainsi que des élections parlementaires en mars 2006 et septembre 2007.

Le déploiement de 425 observateurs électoraux à court terme permettra d’apporter une contribution d’envergure dans le cadre des efforts internationaux pour surveiller les 33 540 bureaux de scrutin en Ukraine. Les observateurs électoraux seront jumelés en groupe de deux et chaque groupe sera responsable de dix bureaux de scrutin en moyenne. Ainsi, les observateurs canadiens seront en mesure de couvrir un échantillon représentatif de 6 % des bureaux de scrutin. Par ailleurs, les 75 observateurs recevant un financement à long terme de l’Agence canadienne de développement international (ACDI) et du ministère des Affaires étrangères et du Commerce international (MAECI) seront déployés en août pour assurer une couverture optimale des 25 régions de l’Ukraine, avec trois observateurs à long terme par région.

La mission d’observation électorale sera active pendant une période de huit mois, laquelle prendra fin au début de 2013. Le partenaire chargé de l’exécution est CANADEM. Le financement offert, à hauteur de 8,9 millions de dollars, sera remis sous les auspices de l’Entente-cadre quinquennale sur les missions internationales d’observation électorale conclue entre CANADEM et l’ACDI (décembre 2008-décembre 2013) dans laquelle sont énoncées les conditions générales pour l’administration, la gestion et les paramètres de financement des projets de missions internationales d’observation électorale de CANADEM.

 

En vedette

Date de modification :