Partenariats d’établissement par l’intermédiaire des bibliothèques

L’initiative des Partenariats d’établissement par l’intermédiaire des bibliothèques (PEB) offre aux immigrants un service d’information unique et innovateur dans onze collectivités de l’Ontario. Ce service comprend des séances individuelles d’information et d’aiguillage, des séances d’information en groupe et une liaison avec la collectivité. Une soixantaine de travailleurs de l’établissement, qui proviennent de 23 organismes différents, sont à l’œuvre dans les 49 succursales des 11 bibliothèques publiques situées dans les collectivités accueillant beaucoup de nouveaux arrivants. Ils offrent les services dans diverses langues selon les besoins de la collectivité.

« Lorsque je viens à la bibliothèque, je sais que j’y trouverai quelqu’un à qui parler, pas seulement pour obtenir de l’information sur les ressources et les programmes offerts. »

Accessibilité

L’utilisation des bibliothèques publiques améliore l’accessibilité pour les nouveaux arrivants puisqu’on peut ainsi augmenter le nombre de points de service (49 succursales offrent actuellement ce service) et les heures de service (les bibliothèques sont ouvertes les soirs et les fins de semaines).

Participation des nouveaux arrivants

Les clients participent à la planification des services en formulant des commentaires, en particulier sur les programmes de groupe qui les intéressent, et en s’impliquant bénévolement en grands nombres.

Collaboration des intervenants

La collaboration des intervenants est essentielle puisque les PEB réunissent le secteur de l’établissement, les bibliothèques publiques et CIC. Par le truchement de cette initiative, les 23 organismes participants offrent leurs services et leur vaste expérience des questions propres aux nouveaux arrivants. Les onze réseaux de bibliothèques publiques contribuent leur expertise en matière d’information, d’éducation communautaire et de loisirs pour appuyer l’intégration et la qualité de vie des nouveaux arrivants. Un comité permanent a été créé dans chacune des onze collectivités pour planifier, mettre en œuvre et évaluer le service offert à l’échelle locale. Les membres de ces comités représentent les organismes d’établissement participants, les bibliothèques publiques et CIC.

Reddition de comptes

Les organismes d’aide à l’établissement sont comptables à CIC aux termes des ententes de contribution. Chaque bibliothèque participe aux activités du comité permanent et accepte de se conformer au mandat et aux directives opérationnelles élaborés par le programme à l’échelle locale. Elle doit aussi présenter ses résultats à la haute direction et à son conseil d’administration. Tous les intervenants sont comptables à la population, principale clientèle des bibliothèques publiques, et aux nouveaux arrivants en particulier, eu égard aux normes de service et aux programmes offerts. La prestation des services aux clients, les séances d’information et programmes de groupe font l’objet d’une évaluation continue.

Résultat positif

Les résultats sont très positifs pour les clients. Plus de nouveaux arrivants sont admissibles et bénéficient ainsi de services d’établissement auxquels ils n’auraient pas accès autrement. La majorité étant aiguillés vers les ressources et les programmes des bibliothèques, les nouveaux arrivants et leurs enfants ont davantage de possibilités d’utiliser les diverses installations (espace de rencontre, ordinateurs et formation en informatique, etc.) et la multitude de ressources (physiques et électroniques) dans leur langue maternelle et en anglais langue seconde. Les bibliothèques offrent de nombreux programmes pour enfants et adultes qui sont devenus, grâce aux PEB, plus accessibles aux nouveaux arrivants. Le programme comprend aussi un volet de promotion pour faire connaître les ressources des bibliothèques. En répondant aux besoins des nouveaux arrivants, ce service communautaire essentiel devient encore plus pertinent et accessible.

« Chaque fois que j’ai essayé d’obtenir de l’aide ou du soutien, on m’a donné les coordonnées de quelques organismes ou des sites Web à consulter. La bibliothèque est le premier endroit où j’ai trouvé tout ça, et j’ai pu en plus échanger avec une personne, un conseiller capable de m’aider. ... J’ai découvert aussi un endroit où mes enfants peuvent obtenir de l’aide aux devoirs et où je peux suivre des cours en informatique. »

Transférabilité

Le programme peut être reproduit facilement puisque le financement provient principalement de CIC et qu’on trouve des bibliothèques publiques dans toutes les collectivités qui accueillent des immigrants. Le succès des PEB trouve confirmation dans le nombre de collectivités participant au programme, qui est passé de trois à onze. De plus, l’Alberta (Calgary) et le Québec souhaitent mettre le modèle à l’essai sur leur territoire.

Contexte

Fournisseur(s) de services
Vingt trois fournisseurs de services d’établissement à l’échelle de l’Ontario
Bailleur(s) de fonds
Citoyenneté et Immigration Canada (CIC)
Portée
Provinciale/territoriale
Endroit(s)
Brampton, Hamilton, Kitchener, London, Markham, Ottawa, Richmond Hill, Toronto, Vaughan, Waterloo et Windsor (Ont.)
Année de lancement
De 2008 à ce jour
Langue(s) de prestation
Anglais, français et environ 23 langues tierces parlées par les nouveaux arrivants
Groupe(s) de nouveaux arrivants
Immigrants, réfugiés et autres nouveaux arrivants
Résultat(s) prévu(s)
Information et orientation (les nouveaux arrivants prennent des décisions éclairées au sujet de leur établissement et comprennent la vie au Canada) Collectivités accueillantes (les nouveaux arrivants reçoivent de l’aide pour établir des réseaux sociaux et professionnels qui leur permettront de s’intégrer à leur collectivité et de s’y sentir bien accueillis)
Date de modification :