Programme canadien d’intégration des immigrants

Lancé en tant que projet pilote en 2007 et transformé en véritable programme en 2010, le Programme canadien d’intégration des immigrants (PCII) est une initiative inédite réunissant le gouvernement du Canada, l’Association des collèges communautaires du Canada (ACCC) et un réseau de partenaires au Canada. Il offre gratuitement une orientation pré-départ aux travailleurs qualifiés, aux candidats d’une province, ainsi qu’à leurs époux et adultes à charge, pendant qu’ils sont encore à l’étranger durant les étapes finales du processus d’immigration. Il aide les immigrants à mieux se préparer pour réussir sur le plan économique en leur offrant, en collaboration avec des partenaires au Canada, de l’information, des conseils de planification et un soutien en ligne.

« Avant d’arriver au Canada, le PCII a augmenté ma confiance en me donnant l’information, les conseils, l’orientation et le nom de personnes‑ressources qui m’ont aidé à préparer mon plan d’intégration au Canada. Le PCII m’a soutenu à chaque étape et je n’ai nullement hésité à suivre ses conseils, comme consacrer du temps à la compréhension de la culture canadienne, faire évaluer mes titres de compétences, assister à des ateliers de recherche d’emploi et me perfectionner pour m’adapter au contexte canadien. Je me rends compte que mon intégration a débuté avant mon arrivée à Toronto parce que j’en savais plus sur la culture, les perspectives d’emploi et surtout les étapes suivantes. »

Finissant du PCII, citoyen de l’Inde, travailleur social, Association canadienne pour la santé mentale

Accessibilité

Le PCII aide les immigrants éventuels à être mieux préparés pour s’intégrer au marché du travail en leur donnant :

  • un accès à des renseignements et ressources de recherche de premier plan;
  • des conseils pour les aider à envisager des solutions et à prendre les bonnes décisions pour eux et leurs familles;
  • une idée des défis qui les attendent;
  • des liens directs avec des employeurs et autres organismes (collèges et organismes d’aide aux immigrants) qui peuvent les aider pendant qu’ils sont dans leurs pays d’origine et pendant leur transition au Canada.

Le PCII offre actuellement ses services dans plusieurs villes de la Chine, de l’Inde, des Philippines et du Royaume-Uni. Des services peuvent aussi être offerts dans les pays suivants : Arabie saoudite, Bahreïn, Bangladesh, Bhoutan, Émirats arabes unis, Finlande, Indonésie, Irlande, Japon, Koweït, Malaisie, Népal, Norvège, Oman, Qatar, Singapour, Sri Lanka, Suède et Yémen.

Participation des nouveaux arrivants

La première composante du PCII est une journée d’orientation permettant aux participants de s’informer sur :

  • les perspectives d’emploi – ce que le Canada a à offrir sur le plan géographique et sectoriel et comment maximiser les possibilités d’emploi;
  • la préparation à l’emploi – les défis potentiels et comment limiter les risques en se préparant avant l’arrivée au Canada;
  • la recherche d’emploi – les stratégies et outils de recherche d’emploi, les différents types d’emplois au Canada, une présentation des partenaires du PCII (employeurs, agences de recrutement, établissements d’enseignement, services d’évaluation des titres de compétences et organismes d’aide aux immigrants) qui peuvent aider les immigrants à s’orienter dans leur recherche d’emploi;
  • le maintien de l’emploi – comprendre le milieu de travail canadien et sa culture.

La deuxième composante du PCII offre une planification personnalisée axée sur des décisions clés en matière d’emploi et d’intégration et précise les mesures à prendre avant et après l’arrivée au Canada.

La troisième composante du PCII offre des conseils et des outils en ligne et d’autres ressources de partenaires canadiens ainsi que des liens directs avec des employeurs. Ainsi, le PCII sert également de plateforme d’intégration pour les employeurs et d’autres partenaires intéressés à prendre contact avec des immigrants éventuels avant leur arrivée au Canada.

Collaboration des intervenants

Créée en 1972, l’ACCC est la voix nationale et internationale des 150 collèges, instituts de technologie, écoles polytechniques, cégeps et universités ayant un mandat collégial au Canada. Les établissements membres de l’ACCC sont situés dans 1 000 localités réparties dans les dix provinces et trois territoires. Le partenariat est une priorité pour l’ACCC. Le réseautage et la collaboration sont au cœur de sa démarche de sensibilisation,  de recherche et de réalisation de projet. Pendant la mise en œuvre du PCII, l’ACCC a manifesté un engagement indiscutable à collaborer avec une vaste gamme d’organisations et à faciliter des partenariats ailleurs pour favoriser le sentiment d’une vision commune.

Reddition de comptes

Le rendement et la reddition de comptes ont rendu possible la transformation de ce projet pilote en un programme de portée mondiale. Une évaluation finale du projet pilote effectuée en 2010 a produit un rapport affiché dans le site Web du PCII la même année. Depuis sa création comme projet pilote, l’initiative a produit des rapports trimestriels publics avec des statistiques à jour sur le rendement.

Résultat positif

Le PCII aide les immigrants à trouver un emploi correspondant à leurs compétences, qualifications et expérience. Il leur permet de se préparer efficacement à l’étranger pour répondre aux exigences relatives aux diplômes, à la langue et aux compétences afin de s’intégrer au Canada. Depuis 2007, plus de 13 000 immigrants éventuels se sont inscrits au programme et plus de 9 000 ont obtenu leur diplôme. D’après les résultats de la phase pilote du PCII, les finissants appréciaient l’information et le soutien obtenus dans les ateliers à l’étranger, en plus d’être mieux informés et sensibilisés à d’autres égards – surtout concernant la recherche d’un emploi convenable et des attentes plus réalistes :

  • Presque tous les finissants (91 % fortement d’accord) trouvent utiles les services du PCII.
  • Presque tous (76 % fortement d’accord) comprennent mieux grâce à leur participation au PCII comment trouver un emploi convenable au Canada.
  • Pour 92 % des finissants (60 % fortement d’accord), les attentes concernant un emploi convenable au Canada n’étaient plus les mêmes après leur participation au PCII.

D’après les résultats de la phase pilote, pour presque tous les finissants (77 % fortement d’accord), les services reçus ont contribué aux mesures préparatoires qu’ils comptaient prendre, particulièrement :

  • Prendre contact avec les organismes d’aide aux immigrants (80 %);
  • Postuler un emploi (70 %);
  • Faire des études ou suivre une formation (64 %);
  • Faire évaluer leurs connaissances linguistiques (55 %);
  • Faire évaluer leurs titres de compétences (55 %);
  • Améliorer leurs aptitudes linguistiques (50 %);
  • Communiquer avec les organismes de réglementation (44 %).

Transférabilité

Des services sont offerts dans plusieurs villes en Chine, en Inde, aux Philippines et au Royaume-Uni, mais peuvent l’être aussi dans d’autres pays : Arabie saoudite, Bahreïn, Bangladesh, Bhoutan, Émirats arabes unis, Finlande, Indonésie, Irlande, Japon, Koweït, Malaisie, Népal, Norvège, Oman, Qatar, Singapour, Sri Lanka, Suède et Yémen.

Contexte

Fournisseur(s) de services
Association des collèges communautaires du Canada (ACCC)
Bailleur(s) de fonds
Citoyenneté et Immigration Canada (CIC)
Portée
Nationale
Endroit(s)
Des bureaux en Chine, en Inde, aux Philippines et au Royaume‑Uni (des services sont offerts dans plusieurs autres pays et le siège social est à Ottawa)
Année de lancement
2007
Langue(s) de prestation
L’anglais est la langue principale des services (capacité d’offrir le service en français si nécessaire)
Groupe(s) de nouveaux arrivants
Travailleurs qualifiés (fédéral), candidats des provinces et leurs époux et personnes à charge adultes dans les pays désignés
Résultat(s) prévu(s)
Information et orientation (les nouveaux arrivants prennent des décisions éclairées au sujet de leur établissement et comprennent la vie au Canada)
Accès au marché du travail (les nouveaux arrivants obtiennent l’aide voulue pour trouver un emploi correspondant à leurs compétences et à leur niveau de scolarité)
Date de modification :