Le Centre de jour PRAIDA-YMCA (Programme régional d’accueil et d’intégration des demandeurs d’asile-YMCA)

La Résidence du Y offre principalement des services d’hébergement temporaire pour des individus et des familles vivant diverses problématiques complexes. Ainsi, la Résidence accueille des demandeurs d’asile, des personnes évincées ou sinistrées et des familles venant recevoir des soins de santé à Montréal (clientèle Inuit). Dans ce contexte, les initiatives communautaires de la Résidence visent à soutenir, par l’accueil et l’intégration, les individus et les familles qui y séjournent. Parce qu’il est essentiel de maintenir des services d’intégration en faveur d’une population souvent en marge des services d’aide et de soutien, la Résidence du Y a inauguré le 13 juillet 2010 le Centre de jour YMCA-PRAIDA. Nous proposons, en plus d’un lieu d’accueil et de rencontre où les demandeurs d’asile peuvent venir partager leur expérience et briser leur isolement, une panoplie de services contribuant à l’intégration des demandeurs d’asile à la société québécoise.

Le Centre de jour PRAIDA-YMCA offre :

  • Formation en emploi;
  • Ateliers d’information concernant: immigration, recherche de logement, processus migratoire,
  • aide sociale, etc;
  • Groupe de femmes;
  • Ateliers de conversation linguistique en français et en anglais;
  • Service halte-garderie (pour les participants des activités seulement);
  • Sorties culturelles;
  • Activités d’échange interculturel;
  • Information juridique;
  • Rédaction de lettres et assistance pour remplir divers formulaires;
  • Cafés-rencontres;
  • Soutien dans vos démarches d’immigration.

Accessibilité

Les demandeurs d’asile participent sur une base volontaire aux services du Centre du jour. Plusieurs personnes sont référées par les services sociaux et organismes communautaires. Le recrutement se fait également de manière informelle entre les demandeurs d’asile. Pour les ateliers de conversation en français et en anglais, la priorité est accordée aux mères qui ont des enfants âgés de moins de 5 ans qui utilisent le service d’halte-garderie (les mères ayant de jeunes bébés participent aux ateliers avec leurs enfants).

Participation des nouveaux arrivants

Les ateliers d’information sont animés par les intervenants des organismes partenaires. La majorité des participants viennent de manière régulière plusieurs fois par semaine sur des périodes s’échelonnant de quelques semaines à quelques mois.

Collaboration des intervenants

Voici les trois approches d’intervention privilégiées :

  • Communautaire (intervention en réseautage) : Développer des projets en commun afin de répondre aux besoins de la clientèle et à ceux de chaque acteur (Institutions, ONG, bénévoles) intervenant avec ses propres forces pour réaliser les objectifs visés.
  • Systémique : Intervenir dans tous les champs de précarité et de vulnérabilité de la clientèle (défis et problématiques rencontrés, besoins généraux) afin d’améliorer globalement ses conditions de vie (portée sociale, culturelle, économique, juridique, physique, psychologique, statutaire, familiale et communautaire).
  • Participative : Favoriser les échanges (outils, solutions, ressources) entre les participants, car chaque personne peut contribuer positivement à la réalisation et au succès de tous les projets.

Reddition de comptes

Le Rapport annuel d’utilisation des fonds doit être remis annuellement à tous les bailleurs de fonds (YMCA du Québec, Centraide et Centres locaux de services communautaires (CLSC) ainsi qu’à l’association des YMCA du Québec.

Résultat positif

Les familles reviennent et la clientèle du Centre n’a cessé d’augmenter depuis juillet 2010. Parmi les activités qui ont connu le plus de succès, mentionnons le groupe de femmes « Les femmes en action ». Ce groupe a comme objectifs d’élargir le réseau social des femmes ayant des enfants en bas âge, de briser leur isolement, de relaxer et, surtout, de s’amuser. Dans ce groupe, les femmes partagent leur savoir-faire et leurs compétences en cuisine, en broderie, en couture et en artisanat. Lors de l’évaluation de décembre 2010, les femmes nous ont dit être très satisfaites de leur participation aux activités. Les femmes aiment venir à la Résidence car c’est une façon pour elles de sortir de chez elles, de se faire des amis, d’avoir du plaisir, de s’amuser et d’apprendre. Les femmes ont dit avoir remarqué une diminution de leur stress ainsi qu’une augmentation de leur ouverture sur le monde.

Dans le cadre du Centre de jour, les demandeurs d’asile ont également pu participer à des ateliers de conversation linguistique. Au niveau des inscriptions, la priorité est accordée aux parents ayant de jeunes enfants utilisateurs des services pour les enfants car le manque d’accès aux services de garde d’enfants peut être un obstacle important de l’accès pour les parents aux programmes de francisation (les demandeurs d’asile n’ont pas accès aux services de garderie subventionné par le gouvernement). Afin d’évaluer ce service, 41 personnes ont répondu a un court sondage maison qui visait à connaître leur satisfaction générale, les points à améliorer et si de manière générale les ateliers avaient été utiles. Lors des évaluations, les participants se sont dits grandement satisfaits du service offert et qu’ils appréciaient le contact avec les bénévoles enseignants. Pour les participants, les ateliers leur permettent d’élargir leur réseau social, de mieux comprendre la culture québécoise et de s’épanouir.

Transférabilité

Le concept du Centre de jour pourrait être utilisé par les autres YMCA partout au Québec et le reste du Canada. Les autres fournisseurs de services aussi peuvent adapter ce concept aux besoins spécifiques de leurs clients : demandeurs d’asile ou réfugiés.

Contexte

Fournisseur(s) de services
La Résidence du YMCA
Bailleur(s) de fonds
Les YMCA du Québec, Centraide et Centres locaux de services communautaires (CLSC)
Portée
Local
Endroit(s)
Montréal, QC
Année de lancement
2009
Langue(s) de prestation
Français, anglais et espagnol
Groupe(s) de nouveaux arrivants
Familles et personnes seules demandeuses d’asile
Résultat(s) prévu(s)
Compétences linguistiques et autres (les nouveaux arrivants possèdent les compétences linguistiques et autres aptitudes qui leur permettront de bien fonctionner au Canada)
Collectivités accueillantes (les nouveaux arrivants reçoivent de l’aide pour établir des réseaux sociaux et professionnels qui leur permettront de s’intégrer à leur collectivité et de s’y sentir bien accueillis)
Date de modification :