Le multiculturalisme canadien : une citoyenneté ouverte à tous et à toutes

En 1971, le Canada a été le premier pays au monde à adopter une politique officielle de multiculturalisme. Ce faisant, il a proclamé la valeur et la dignité de tous les Canadiens et Canadiennes, sans égard à leurs origines raciales ou ethniques, à leur langue ou à leur confession religieuse. La politique canadienne du multiculturalisme de 1971 a confirmé également les droits des peuples autochtones et le statut des deux langues officielles du pays.

Le multiculturalisme canadien découle, à la base, de notre conviction que tous les citoyens sont égaux. Il permet à tous les citoyens de conserver leur identité, d’être fiers de leurs ancêtres et d’éprouver un sentiment d’appartenance. L’acceptation donne aux Canadiens un sentiment de sécurité et de confiance en soi qui les rend plus ouverts aux diverses cultures et plus tolérants envers celles-ci. L’expérience canadienne a prouvé que le multiculturalisme encourage l’harmonie raciale et ethnique ainsi que la compréhension interculturelle.

Le respect mutuel mène à une communauté d’attitudes. Les néo-Canadiens, tout comme les autres Canadiens, respectent le processus politique et juridique et tiennent à résoudre les questions en litige par des moyens légaux et constitutionnels.

Par le multiculturalisme, le Canada reconnaît le potentiel de tous les Canadiens et Canadiennes en les encourageant à s’intégrer à leur société et à participer activement à la vie sociale, culturelle, économique et politique.

Tous les Canadiens et Canadiennes sont égaux devant la loi; ils ont droit aux mêmes chances peu importe leurs origines. Les lois et les politiques canadiennes reconnaissent la diversité du pays sur les plans de la race, du patrimoine culturel, de l’appartenance ethnique, de la religion, et des origines nationales. Elles assurent à tous les hommes et à toutes les femmes une pleine liberté de conscience, de pensée, de croyance, d’expression ainsi que d’association et de réunion pacifique. La citoyenneté canadienne, la Constitution canadienne et la Charte des droits et libertés nous garantissent ces droits, notre liberté et notre dignité.

Grâce au multiculturalisme, le taux de naturalisation n’a jamais été aussi élevé. Comme ils ne se sentent pas forcés de s’assimiler ou de renoncer à leur culture, les immigrants choisissent librement leur nouvelle citoyenneté parce qu’ils veulent être Canadiens. En tant que Canadiens, ils partagent les mêmes valeurs démocratiques que tous les autres arrivés avant eux. De même, ils sont libres de choisir de s’identifier ou non à leur groupe en particulier, et ce, sans encourir de sanctions. Leurs droits individuels sont entièrement protégés et ils n’ont pas à craindre les pressions exercées par un groupe.

Notre diversité est un atout national. Les récents progrès technologiques ont rendu les communications internationales plus importantes que jamais. Les Canadiens qui parlent un grand nombre de langues et comprennent beaucoup de cultures facilitent la participation du Canada à l’échelle mondiale dans des secteurs comme l’éducation, le commerce et la diplomatie.

Notre citoyenneté nous confère à tous les mêmes droits et les mêmes responsabilités. En prenant part activement à la vie municipale, nous affirmons ces droits et renforçons la démocratie, nous assurant ainsi de léguer à tous les Canadiens et Canadiennes une citoyenneté multiculturelle, intégrée, où tous et toutes ont leur place.

Familiarisez-vous avec la culture canadienne

Obtenez de l’information au sujet du multiculturalisme au Canada

Découvrir le Canada

Étudier en prévision de l’examen pour la citoyenneté et apprendre les droits et responsabilités liés à la citoyenneté
 
Date de modification :