#Bienvenueauxréfugiés : Prochaines étapes

En ce qui concerne les demandes de parrainage privé de réfugiés syriens qui ont été présentées avant le 31 mars 2016 inclusivement, tout sera mis en œuvre afin qu’elles soient traitées d’ici la fin de 2016 ou le début de 2017.

À compter de la semaine du 9 mai 2016, plus de 40 employés se joindront aux employés et aux organismes partenaires qui travaillent déjà dans les bureaux des visas au Moyen-Orient pour traiter ces demandes en mai et en juin. Les employés sont situés dans différents pays, mais la plus grande partie du traitement des dossiers se fera à Beyrouth. Ces efforts viennent appuyer le travail en cours effectué par le personnel tout au long de ce processus.

Toutes ces personnes pourront aussi compter sur l’aide de douzaines d’employés au Canada.

Contrôle de sécurité et examen médical

La protection de la sécurité et de la santé des Canadiens et des réfugiés est le facteur premier qui oriente la façon dont nous réaliserons ce plan.

Chaque réfugié syrien que le Canada accueillera sera soumis à diverses mesures de contrôle exhaustives :

  1. Entrevue de sécurité et d’immigration effectuée par des agents de visa chevronnés
  2. Vérification des documents et collecte des données biométriques et biographiques
  3. Examen médical
  4. Confirmation de l’identité à l’arrivée
Image décrite ci-dessous.

Des enfants réfugiés syriens fréquentent une école de l’UNICEF à Kilis, en Turquie.

Voici l’équipe de ministères et d’organismes fédéraux

Un certain nombre de ministères fédéraux travaillent en collaboration avec des partenaires clés, des intervenants, des gouvernements provinciaux et territoriaux et des Canadiens de partout au pays pour contribuer à accueillir des réfugiés.

Vous trouverez ci-dessous un aperçu des rôles et des responsabilités des ministères et des organismes participants.

Affaires mondiales Canada (AMC)

  • Mener des efforts diplomatiques.
  • Soutenir IRCC dans la sélection et l’acquisition appropriées d’installations de traitement externes.
  • Coordonner la passation de marché pour le soutien logistique.
  • Augmenter l’effectif d’employés recrutés sur place dans les missions et de langagiers.
  • Faciliter l’obtention de visas et les formalités diplomatiques pour l’ensemble du personnel et des ressources du gouvernement fédéral à l’étranger.
  • Accroître la sécurité dans les ambassades canadiennes et les centres de traitement externes d’IRCC.
  • Assurer la coordination avec les gouvernements hôtes de la levée des permissions de sortie et de l’accélération de la délivrance d’autorisations de sortie.
  • Fournir une formation adaptée aux missions sur la sécurité avant la mutation et des séances d’information aux employés canadiens à leur arrivée.
  • Contribuer à la réaffectation des employés et des ressources impliquées dans les opérations à l’étranger.

Agence des services frontaliers du Canada (ASFC)

  • Veiller à ce que les réfugiés fassent l’objet d’un contrôle rigoureux afin de réduire au minimum les risques pour les Canadiens.
  • Faciliter le contrôle de sécurité aux étapes importantes du processus.
  • Accueillir les réfugiés, exécuter les procédures de traitement et les admettre au Canada.

Agence de la santé publique du Canada (ASPC)

  • Fournir le contrôle aux fins de quarantaine aux points d’entrée au Canada.

Gendarmerie royale du Canada (GRC)

  • Aider IRCC et l’ASFC tout au long du traitement des données biométriques au moyen du système d’identification en temps réel (ITR) dans le cadre du processus de contrôle de sécurité.

Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC)

  • Muter des employés d’IRCC temporairement à l’étranger.
  • Compléter le processus d’immigration à l’étranger. Il s’agit notamment d’un examen médical complet aux fins de l’immigration et d’un contrôle de sécurité, lequel comprend la collecte de renseignements biographiques et biométriques, comme la prise d’empreintes digitales et de photos numériques, qui feront ensuite l’objet d’une vérification en consultant les bases de données de l’immigration, de l’exécution de la loi et de la sécurité.
  • Coordonner l’intégration et la réinstallation des personnes en collaboration avec les provinces, les territoires, les municipalités et d’autres partenaires.
  • Offrir aux réfugiés une couverture des soins de santé jusqu’à ce qu’ils deviennent admissibles à un régime d’assurance-maladie provincial ou territorial (par l’intermédiaire du Programme fédéral de santé intérimaire).
  • Mobiliser les organismes communautaires et les bénévoles pour fournir un soutien supplémentaire à l’intégration et effectuer la coordination avec eux.

Ministère de la Défense nationale/Forces armées canadiennes (MDN/FAC)

  • Fournir une expertise en matière de planification, de commandement et de contrôle, de logistique et de soutien opérationnel.
  • Apporter une aide pour le traitement des réfugiés à l’étranger avant leur embarquement à bord d’un vol à destination du Canada.

Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC)

  • Faire l’acquisition des biens et des services dont le gouvernement du Canada a besoin.

Dans les nouvelles

Découvrez où vont les réfugiés

Apprenez quelles collectivités et fournisseurs de services au Canada accueillent des réfugiés.

Découvrez ce que votre entreprise peut faire pour venir en aide

Votre entreprise peut aider en donnant de l'argent ou divers articles, en offrant des services et en embauchant des réfugiés.

Tima Kurdi s'exprime sur les réfugiés

C'est la mort tragique d'Alan Kurdi qui a fait connaître au monde entier tout le désespoir des réfugiés syriens.

Date de modification :