Demandes d’asile

Faits importants sur les demandes d’asile présentées au Canada

Une personne peut présenter une demande d’asile au Canada dans un point d’entrée ou dans un bureau intérieur de l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) ou d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC). Les agents de l’ASFC ou d’IRCC détermineront ensuite si la personne peut présenter une demande d’asile.

Si la demande est jugée admissible, elle sera déférée à la Section de la protection des réfugiés de la Commission de l’immigration et du statut de réfugié du Canada (CISR) aux fins d’audience. Pour prendre sa décision, le CISR détermine, entre autres, si le demandeur correspond à la définition d’un réfugié au sens de la convention établie par l’Organisation des Nations Unies, laquelle a été adoptée dans les lois canadiennes, ou s’il est une personne à protéger.

En vertu de la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés, toute personne souhaitant entrer au Canada est tenue de se soumettre au contrôle à un point d’entrée afin que les représentants du gouvernement déterminent si cette personne a le droit d’entrer au Canada, ou si elle peut obtenir l’autorisation d’y entrer et d’y séjourner.

L’ASFC et la Gendarmerie royale du Canada (GRC) jouent un rôle de premier plan dans la protection des frontières canadiennes. Ils préviennent et interceptent l’entrée illégale au Canada et protègent les Canadiens. L’ASFC, la GRC et leurs partenaires au pays et à l’étranger travaillent de concert pour intercepter les personnes qui entrent illégalement au Canada. Aucune mesure d’application de la loi n’a été prise contre les personnes demandant l’asile en vertu de l’article 133 de la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés. La GRC est responsable de la sécurité des frontières entre les points d’entrée. L’ASFC est responsable de la sécurité des frontières aux points d’entrée et aux bureaux intérieurs.

Le rôle d’IRCC est d’élaborer et de mettre en œuvre des politiques, des programmes et des services qui facilitent l’arrivée légitime de personnes et leur intégration au Canada d’une façon qui maximise leur contribution au pays, tout en protégeant la santé et la sécurité des Canadiens.

Apprenez-en davantage au sujet des demandes d’asile présentées au Canada.

*Toutes les données fournies ci-dessous sont provisoires et peuvent être modifiées. Les mises à jour seront fournies chaque mois.

Demandes d’asile et interceptions

Rapport mensuel – Année calendrier 2017

Interceptions par la GRC
Provinces janv. fév. mars avril Total
Nouveau- Brunswick 0 0 1 0 1
Québec 245 432 644 672 1 993
Ontario 0 0 0 0 0
Manitoba 19 142 170 146 477
Saskatchewan 5 0 0 9 14
Alberta 0 0 1 0 1
Colombie-Britannique 46Note de bas de page * 84 71 32 233
Total - GRC 315 658 887 859 2 719

Le nombre d’interceptions par la GRC fait référence aux demandeurs d’asile appréhendés entre les points d’entrée et ne reflète pas les autres passages frontaliers illégaux. Ces chiffres peuvent être compris soit dans les résultats de traitement de l’ASFC ou d’IRCC puisque les demandeurs d’asile sont livrés par la GRC à ces agences si une demande du statut de réfugié est faite.

Demandeurs d’asile traités par les bureaux de l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC), janvier - avril 2017
Provinces/Territories janv. fév. mars avril Total
Points d’entrée aériens
Terre-Neuve et Labrador 0 0 0 0 0
Île-du-Prince-Édouard 0 0 0 0 0
Nouvelle-Écosse 0 0 0 0 0
Nouveau-Brunswick 0 0 0 0 0
Québec 40 45 50 40 180
Ontario 215 180 145 170 715
Manitoba 0 0 0 0 0
Saskatchewan 0 0 0 0 0
Alberta 5 -- -- 15 20
Colombie-Britannique 25 10 20 15 65
Territoires du Nord-Ouest 0 0 0 0 0
Nunavut 0 0 0 0 0
Yukon 0 0 0 0 0
Total - Points d’entrée aériens 285 240 220 235 985
Points d’entrée terrestres
Terre-Neuve et Labrador 0 0 0 0 0
Île-du-Prince-Édouard 0 0 0 0 0
Nouvelle-Écosse 0 0 0 0 0
Nouveau-Brunswick -- 0 0 -- --
Québec 445 640 800 545 2 430
Ontario 445 460 565 515 1 985
Manitoba -- 75 35 45 155
Saskatchewan -- 0 -- 10 15
Alberta 15 25 25 10 75
Colombie-Britannique 10 20 40 35 110
Territoires du Nord-Ouest 0 0 0 0 0
Nunavut 0 0 0 0 0
Yukon 0 0 0 0 0
Total - Points d’entrée terrestres 920 1 225 1 465 1 165 4 770
Points d’entrée maritimes
Terre-Neuve et Labrador 0 0 0 0 0
Île-du-Prince-Édouard 0 0 0 0 0
Nouvelle-Écosse 0 0 0 -- --
Nouveau-Brunswick 0 0 0 0 0
Québec 0 0 0 5 5
Ontario 0 0 0 0 0
Manitoba 0 0 0 0 0
Saskatchewan 0 0 0 0 0
Alberta 0 0 0 0 0
Colombie-Britannique 0 0 0 0 0
Territoires du Nord-Ouest 0 0 0 0 0
Nunavut 0 0 0 0 0
Yukon 0 0 0 0 0
Total - Points d’entrée maritimes 0 0 0 5 5
Tous les points d’entrée (aériens, terrestres et maritimes)
Terre-Neuve et Labrador 0 0 0 0 0
Île-du-Prince-Édouard 0 0 0 0 0
Nouvelle-Écosse 0 0 0 -- --
Nouveau-Brunswick -- 0 0 -- --
Québec 490 685 850 590 2 615
Ontario 660 645 710 685 2 700
Manitoba -- 75 35 45 155
Saskatchewan -- 0 -- 10 15
Alberta 20 25 25 25 95
Colombie-Britannique 35 35 55 50 175
Territoires du Nord-Ouest 0 0 0 0 0
Nunavut 0 0 0 0 0
Yukon 0 0 0 0 0
Total - Tous les points d’entrée (aériens, terrestres et maritimes) 1 205 1 465 1 680 1 410 5 760
Bureaux intérieurs
Terre-Neuve et Labrador 0 0 0 0 0
Île-du-Prince-Édouard 0 0 0 0 0
Nouvelle-Écosse 0 0 0 0 0
Nouveau-Brunswick 0 0 -- -- --
Québec 10 15 35 60 125
Ontario 20 20 20 20 85
Manitoba 20 75 50 120 260
Saskatchewan 0 0 0 0 0
Alberta 0 0 0 0 0
Colombie-Britannique 45 45 55 50 195
Territoires du Nord-Ouest 0 0 0 0 0
Nunavut 0 0 0 0 0
Yukon 0 0 0 0 0
Total - Bureaux intérieurs 95 160 160 250 665
Total – ASFC, points d’entrée aériens, terrestres et maritimes et bureaux intérieurs 1 300 1 625 1 845 1 660 6 425

Ces données statistiques incluent les demandeurs d’asile interceptés par la GRC et amenés à un point d’entrée ou bureau intérieur désigné de l’ASFC. Elles n’incluent pas, cependant, les demandes d’asiles présentées aux bureaux d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada. Les chiffres peuvent varier légèrement selon la date où la demande d’asile a été reçue.

Veuillez noter que tous les chiffres entre 0 et 5 ont été remplacés par le symbole « -- », afin de prévenir les situations où les individus pourraient être identifiés, quand les données sont compilées et comparées à d’autres statistiques disponibles au public. Pour la même raison, tous les autres chiffres ont été arrondis au multiple de 5 le plus proche; en conséquence, les données pourraient ne pas équivaloir à la somme indiquée.

Demandeurs d’asile traités par les bureaux d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC), janvier - avril 2017
Provinces/Territoires janv. fév. mars avril Total
Terre-Neuve et Labrador 0 -- 0 -- 5
Île-du-Prince-Édouard 0 0 0 0 0
Nouvelle-Écosse -- -- 0 -- 5
Nouveau-Brunswick -- 0 -- 5 10
Québec 270 255 465 500 1 495
Ontario 885 900 875 775 3 435
Manitoba 15 10 115 20 160
Saskatchewan -- 0 0 0 --
Alberta 110 45 85 55 295
Colombie-Britannique 50 40 55 55 205
Territoires du Nord-Ouest 0 0 0 0 0
Nunavut 0 0 0 0 0
Yukon 0 0 0 0 0
Total - IRCC 1 335 1 260 1 595 1 420 5 610

Veuillez noter que tous les chiffres entre 0 et 5 ont été remplacés par le symbole « -- », afin de prévenir les situations où les individus pourraient être identifiés, quand les données sont compilées et comparées à d’autres statistiques disponibles au public. Pour la même raison, tous les autres chiffres ont été arrondis au multiple de 5 le plus proche; en conséquence, les données pourraient ne pas équivaloir à la somme indiquée.

Demandeurs d’asile traités par l’ASFC et IRCC, janvier - avril 2017
Provinces/Territoires janv. fév. mars avril Total
Terre-Neuve et Labrador 0 -- 0 -- 5
Île-du-Prince-Édouard 0 0 0 0 0
Nouvelle-Écosse -- -- 0 5 10
Nouveau-Brunswick -- 0 -- 10 15
Québec 770 960 1 350 1 155 4 235
Ontario 1 565 1 565 1 605 1 480 6 215
Manitoba 35 160 200 185 580
Saskatchewan -- 0 -- 10 15
Alberta 130 70 110 80 390
Colombie-Britannique 130 120 165 155 575
Territoires du Nord-Ouest 0 0 0 0 0
Nunavut 0 0 0 0 0
Yukon 0 0 0 0 0
Total - ASFC & IRCC 2 635 2 885 3 440 3 080 12 040

Veuillez noter que tous les chiffres entre 0 et 5 ont été remplacés par le symbole « -- », afin de prévenir les situations où les individus pourraient être identifiés, quand les données sont compilées et comparées à d’autres statistiques disponibles au public. Pour la même raison, tous les autres chiffres ont été arrondis au multiple de 5 le plus proche; en conséquence, les données pourraient ne pas équivaloir à la somme indiquée.

Données historiques

Date de modification :