Programme d’aide conjointe – Parrainage de réfugiés ayant des besoins spéciaux

Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) travaille parfois en partenariat avec des organismes dans le but de réinstaller des réfugiés qui ont des besoins spéciaux, dans le cadre du Programme d’aide conjointe (PAC).

Les réfugiés ayant des besoins spéciaux peuvent avoir besoin d’une aide plus importante que les autres réfugiés pour s’établir au Canada. Ces besoins spéciaux peuvent être :

  • traumatismes à la suite d’actes de violence ou de torture;
  • invalidité d’ordre médical;
  • répercussions d’une discrimination systémique;
  • famille nombreuse.

Dans le cadre du PAC, le gouvernement et un répondant du secteur privé aident les réfugiés pendant une période maximale de 24 mois, selon le cas. Il peut arriver que le répondant du secteur privé aide les réfugiés pendant une période maximale de 36 mois.

Les réfugiés ainsi parrainés reçoivent un soutien financier de la part du gouvernement du Canada pour payer :

  • de la nourriture;
  • le loyer;
  • des vêtements;
  • des articles ménagers essentiels.

Ils sont également jumelés à un groupe de répondants du secteur privé qui les aide à s’ajuster à la vie au Canada, notamment en leur offrant une aide à l’établissement et un soutien affectif.

Déterminer son admissibilité

Déterminez si vous pouvez parrainer un réfugié ayant des besoins spéciaux.

Présenter une demande

Suivez les étapes pour présenter une demande de parrainage concernant un réfugié ayant des besoins spéciaux.

Vérifier les délais de traitement

Vous pouvez consulter les délais de traitement pour savoir en combien de temps nous traiterons votre demande.

Après avoir présenté une demande : étapes suivantes

Informez-vous sur ce que vous devez faire après avoir présenté votre demande de parrainage concernant un réfugié ayant des besoins spéciaux.

Êtes-vous au Québec?

Le Québec applique son propre processus de parrainage de réfugiés. Pour le parrainage au Québec, consultez la page sur le parrainage de réfugiés au Québec.

 
 
 
Date de modification :