Évaluation de l’adhésion du Canada à l’Alliance internationale pour la mémoire de l’Holocauste : Réponse de la direction et plan d’action

Recommandation #1 :

CIC devrait établir de façon claire, en collaboration avec le Bureau de la liberté de religion, les obligations redditionnelles et les rôles et responsabilités de chacun au regard du respect des engagements du Canada liés à sa qualité de membre de l’AIMH. Cela doit notamment comprendre :

  • des précisions quant aux engagements et résultats attendus dans le cadre de l'AIMH en ce qui concerne la préparation aux réunions des groupes de travail et des séances plénières et la participation à celles-ci;
  • un soutien à la délégation d'experts et la promotion de l'éducation, la mémoire et la recherche au sujet de l'Holocauste, au Canada et à l'étranger.

Réponse 1:

CIC souscrit à cette conclusion.

Bien que les rôles et les responsabilités soient définis dans divers documents, dont des notes d’information et des notes de service à l’intention de cadres supérieurs, on constate qu’après le transfert de la responsabilité de la présidence de la délégation canadienne auprès de l’AIMH au Bureau de la liberté de religion du MAECD, aucun mandat explicite n’a été élaboré pour articuler et préciser les responsabilités et les rôles respectifs de CIC et du Bureau de la liberté de religion.

Mesure 1:

En consultation avec le Bureau de la liberté de religion, CIC élaborera un mandat détaillant les obligations redditionnelles, responsabilités et rôles respectifs de CIC et du Bureau de la liberté de religion, précisant les engagements associés à la participation du Canada à l’AIMH en sa qualité de membre de cette dernière et établissant comment ces engagements seront respectés. (Responsabilité : Direction générale de la citoyenneté et du multiculturalisme, Soutien : Bureau de la liberté de religion) (Échéance : T3 2015/16)

Le cadre de référence permettra :

  • d'établir une orientation pour le soutien apporté à la délégation d'experts; et
  • d'éclairer l'élaboration des plans de travail.

Un calendrier de rencontres entre les deux organisations et avec les membres experts de la délégation sera élaboré

Date de modification :