Évaluation du programme «Language Instruction for Newcomers to Canada» (LINC)

Réponse de la direction

Principale conclusion Réponse Mesure à prendre Responsable Date de mise en œuvre
I. Pertinence et conception du programme
Le programme LINC est aligné sur les priorités de CIC, il y a un besoin sur le plan de l’acquisition de la langue pour les immigrants au Canada, car c’est la clé d’une intégration réussie; et le rôle du gouvernement fédéral est pertinent. CIC est d’accord avec cette conclusion. CIC continuera d’examiner ses programmes d’établissement pour les nouveaux arrivants pour s’assurer de leur pertinence continue. Intégration En cours
II. Conception du programme

La formation du programme LINC est de grande qualité et a été conçue pour répondre aux besoins des étudiants :

  • Les enseignants du programme LINC sont expérimentés et utilisent une variété d’outils pédagogiques pour s’assurer que les objectifs des étudiants ont été atteints.
  • Les outils d’évaluation et le classement des étudiants sont efficaces.
CIC est d’accord avec cette conclusion et s’engage à maintenir la haute qualité de la formation du programme LINC. CIC continuera de perfectionner son approche pour assurer la haute qualité de l’enseignement. Intégration En cours
Les participants potentiels accèdent au programme LINC en temps opportun dans la plupart des régions du pays, où seulement Calgary et l’Île-du-Prince-Édouard ont indiqué que les listes d’attente posaient un problème. CIC est d’accord avec cette conclusion. CIC continuera de surveiller les flux d’immigration, les fortes hausses de la demande et les effets de son projet pilote de bons de formation linguistique sur les listes d’attente du programme LINC. DGGOC / Régions En cours
Le Ministère collaborera avec ses bureaux régionaux et les partenaires provinciaux et territoriaux afin de répondre à la demande de formation linguistique au fur et à mesure qu’elle se fera sentir en Alberta, à l’Île-du-Prince-Édouard et ailleurs.
De nombreux services de soutien sont fournis par une grande majorité des FS, mais on a cité la disponibilité des services de garde d’enfant comme étant l’obstacle principal qui empêchait les immigrants de participer aux LINC. CIC est d’accord avec cette conclusion et continue de s’attaquer aux obstacles qui entravent l’accès au programme. Entre les exercices 2004-2005 et 2008 2009, CIC a augmenté le financement de la garde d’enfants du programme LINC de 17,3 M$ à 27,8 M$ (une augmentation de 61 %). De nouveaux fonds ont permis d’augmenter le nombre total d’étudiants bénéficiant de services de garde d’enfants et la moyenne des heures de service fournies par étudiant. CIC continuera de veiller à ce que l’expansion de la garde d’enfants reste conforme aux lignes directrices du programme Garde d’enfants, surveillance, conseils et soutien. Intégration / DGGOC En cours
CIC a entrepris un examen de son Programme d’établissement des nouveaux arrivants, y compris le rôle des services de garde d’enfants et d’autres services de soutien. 3e trimestre 2010-2011
Plus de 90 % des classes LINC acceptent les nouvelles inscriptions de façon continue, ce qui pose des défis aux enseignants, mais rend les classes plus accessibles aux étudiants. CIC est d’accord avec cette conclusion et reconnaît la nécessité de trouver un équilibre entre l’accessibilité du programme et la qualité de l’expérience en classe. Le Ministère étudiera les façons de mieux gérer et soutenir l’admission des étudiants et soumettra des recommandations à son Groupe de travail national sur la formation linguistique. Intégration 4e trimestre 2010-2011
III. Gestion et exécution du programme
Les lignes directrices du programme et les différents modes d’exécution du programme LINC permettent aux FS de créer un programme souple qui répond aux besoins de l’apprenant.  CIC est d’accord avec cette conclusion et reconnaît l’importance d’un ensemble d’objectifs nationaux qui permet aux FS d’adapter les programmes aux besoins locaux. CIC est en train de diffuser les lignes directrices renouvelées du programme, y compris les lignes directrices du programme d’études relativement aux niveaux supérieurs des LINC et des CLIC (niveaux 5 à 7). Intégration / DGGOC / Régions

2e trimestre 2010-2011 

 

 

La souplesse du programme sera accrue grâce à l’expansion des programmes LINC Home Study et CLIC en ligne et le lancement des projets de formation linguistique adaptée à la profession (FLAP/OSLT). 4e trimestre 2010-2011 
CIC continue d’améliorer la coordination avec ses partenaires provinciaux afin d’assurer la coordination et la complémentarité des programmes de formation. En Ontario, CIC et le MACI mettront à l’essai le Système coordonné d’évaluation et de référence linguistique à l’automne 2010. Les résultats du projet pilote permettront d’accroître la coordination des services dans d’autres provinces. 3e trimestre 2010-2011
Les données du programme figurant dans l’iSMRP (et le HART en Ontario) sont principalement de nature administrative et ne fournissent pas des informations adéquates sur les résultats du client. CIC est en partie d’accord avec cette conclusion, tout en faisant remarquer que les systèmes iSMRP et HART ont été conçus pour la saisie de données administratives. Ces données fournissent une certaine indication des résultats immédiats des clients et peuvent être complétées par des données provenant d’autres sources comme des sondages, des groupes de discussion, des essais normalisés, etc.  CIC mettra à l’essai un système d’évaluation normalisé fondé sur les portefeuilles dans les classes du LINC, qui produira des rapports sur les progrès des élèves et les résultats immédiats de la formation linguistique. Intégration / DGGOC / Recherche et évaluation  3e trimestre 2010-2011 
CIC est en train de mettre au point un examen de langue normalisé visant à mesurer de façon indépendante les compétences linguistiques à deux étapes clés. Les résultats de l’examen renforceront la capacité de CIC d’évaluer les résultats et l’impact global du programme. 1er trimestre 2011-2012
CIC effectuera un sondage sur la satisfaction de la clientèle afin de recueillir les résultats globaux de la formation linguistique des nouveaux arrivants. 1er trimestre 2011-2012
CIC mettra aussi à niveau l’iSMRP, ce qui permettra d’améliorer la qualité des données recueillies afin d’aligner la saisie des données de sortie avec l’approche modernisée du Ministère en matière d’établissement des nouveaux arrivants. 4e trimestre 2010-2011
CIC établira une approche normalisée à l’égard de l’évaluation des besoins des nouveaux arrivants, ce qui permettra à CIC de suivre les progrès réalisés par rapport aux résultats escomptés. 4e trimestre 2010-2011
CIC collaborera avec des représentants du secteur de l’établissement des nouveaux arrivants et des fournisseurs de services pour déterminer la façon d’améliorer la mesure du rendement dans ce secteur. 4e trimestre 2010-2011
Le programme n’a pas calculé le taux de participation en raison des diverses options de formation linguistique offertes aux nouveaux arrivants et du caractère volontaire de l’enseignement des langues. CIC est d’accord avec cette conclusion. Grâce à son projet pilote de bons de formation linguistique, CIC évaluera l’effet des bons sur l’inscription à la formation linguistique. Intégration 2e trimestre 2011-2012
Le Ministère étudiera la possibilité d’intégrer un examen de langue normalisé au processus de demande de citoyenneté, y compris son effet sur l’inscription à la formation linguistique. 1er trimestre 2010-2011
IV. Impact du programme

Dans un environnement idéal, il pourrait être possible de tester l’efficacité du programme LINC par rapport à un groupe témoin qui n’a pas suivi de formation linguistique. Il serait cependant difficile d’isoler l’impact du programme LINC, sur ses apprenants, d’autres influences sur leur acquisition de compétences linguistiques. De même, dans le cas d’un groupe témoin, il est difficile de déterminer l’impact des caractéristiques non observables (par exemple, la motivation, la diversité des réseaux sociaux) sur leur acquisition de compétences linguistiques, en dehors d’un environnement LINC. Dans cette étude, dans le but de fournir une évaluation plus quantitative, un petit groupe échantillon (ceux qui ont été évalués, mais ne sont pas inscrits au programme LINC) a été sélectionné et une approche pré-test/post-test a été utilisée pour comparer les résultats. En ce qui concerne l’échantillon « témoin » qui était à l’étude dans cette évaluation :

  • Les étudiants du programme LINC ont amélioré leurs capacités linguistiques dans les quatre domaines de compétences : la lecture, l’écriture, la compréhension orale et l’expression orale (par plus d’un niveau de référence dans chacun d’entre eux).
  • Toutefois, dans le cas de la compréhension orale et de l’expression orale, les acquis n’étaient pas au-delà de ce qu’ils auraient obtenu en vivant au Canada.
  • Le nombre d’heures du programme LINC fait une différence considérable : lorsque les étudiants atteignent 1 000 heures, les acquis attribuables au programme LINC augmentent.

CIC est d’accord avec cette conclusion, tout en reconnaissant que la difficulté de mettre sur pied un groupe témoin exemplaire et la précision limitée des examens existants nous empêche d’appliquer les conclusions de l’étude au programme LINC, dans son ensemble.

CIC est prêt à prendre des mesures pour (1) améliorer les outils nécessaires à une future analyse des répercussions et (2) mettre au point des outils et des méthodes visant à appuyer les progrès de l’étudiant en expression orale et en compréhension orale autant qu’en lecture et en écriture. 

 

CIC mettra en place de nouveaux outils et de nouvelles méthodes permettant de surveiller le rendement et de mesurer les résultats sur le plan des compétences linguistiques :

Intégration / DGGOC / Régions

 

Mettre à l’essai un système d’évaluation normalisé adapté au portefeuille dans les classes du programme LINC, ce qui augmentera la capacité de CIC de cibler les domaines à améliorer.

3e trimestre 2010-2011

Mettre en place une épreuve de langue normalisée se fondant sur les CLB afin de mesurer les gains supplémentaires en matière d’acquisition de compétences linguistiques et de permettre une évaluation complète de l’impact du programme. 1er trimestre 2011-2012
Établir une approche normalisée à l’égard de l’évaluation des besoins des nouveaux arrivants, ce qui permettra à CIC de suivre les progrès réalisés par rapport aux résultats escomptés. 4e trimestre 2010-2011
Collaborer avec des représentants du secteur de l’établissement des nouveaux arrivants et des fournisseurs de services pour déterminer la façon d’améliorer la mesure du rendement dans ce secteur. 4e trimestre 2010-2011
Étudier de nouvelles méthodes de surveillance des pratiques pédagogiques et formuler des recommandations au Groupe de travail national sur la formation linguistique. 4e trimestre 2011-2012
CIC continuera également de mettre l’accent sur la prestation de cours de langue de haute qualité qui permettent d’obtenir des acquis mesurables dans chacun des quatre domaines. À cet égard, CIC va :  
déterminer et mettre au point un nouveau matériel pédagogique pour accroître les ressources disponibles aux enseignants du programme LINC; 3e trimestre 2010-2011
étudier le recours aux cercles de conversation, aux conférenciers et à d’autres occasions informelles d’interaction orale, ce qui aboutira à la formulation de recommandations au Groupe de travail national sur la formation linguistique; 4e trimestre 2010-2011
étudier les possibilités d’offrir un perfectionnement professionnel aux enseignants afin d’améliorer la pratique pédagogique dans plusieurs domaines, y compris la pragmatique, la prononciation, la compréhension orale et l’expression orale, ce qui aboutira à la formulation de recommandations au Groupe de travail national sur la formation linguistique; 2e trimestre 2011-2012
faire connaître les pratiques exemplaires et créer des communautés d’enseignants dans le secteur de l’enseignement du français et de l’anglais langues secondes par l’intermédiaire d’un répertoire national en ligne. 2e trimestre 2011-2012
  CIC est d’accord avec cette conclusion et reconnaît que les nouveaux arrivants doivent conjuguer avec des priorités concurrentes qui limitent le temps qu’ils peuvent consacrer à la formation linguistique à temps plein. Le Ministère continuera à s’efforcer de fournir des options de formation qui aident les nouveaux arrivants à prolonger leur période d’étude grâce aux mesures suivantes : Intégration / DGGOC / Régions  
Prolonger les inscriptions et offrir des niveaux de formation en ligne plus élevés, en anglais et en français. 4e trimestre 2010-2011
Offrir un tutorat en dehors de la classe. En cours
Étudier le recours aux cercles de conversation et à d’autres occasions de pratiquer les compétences acquises en matière de communication. 4e trimestre 2010-2011
Étudier les options de formation linguistique en milieu de travail. 4e trimestre 2011-2012
Le Ministère étudiera la possibilité d’intégrer un examen de langue normalisé au processus de demande de citoyenneté, y compris son effet sur le nombre d’heures que les étudiants passent dans le programme LINC. 1er trimestre 2010-2011
Les clients du programme LINC s’établissent bien au Canada, mais ils ne sont pas plus avancés que ceux qui ne sont pas inscrits au programme en ce qui concerne certaines activités initiales liées à l’établissement des nouveaux arrivants. CIC est d’accord avec cette conclusion et note, en particulier, le rôle du programme LINC pour veiller à ce que les résultats de ses étudiants sur le plan de l’établissement soient similaires à ceux qu’obtiennent les nouveaux arrivants qui, en premier lieu, n’avaient pas besoin d’une formation. Le programme LINC continuera à servir les nouveaux arrivants dont les compétences linguistiques nuisent à leur capacité à entreprendre certaines activités relatives à l’établissement des nouveaux arrivants en regroupant la formation linguistique et les renseignements dont ils ont besoin pour bien s’installer. Intégration / DGGOC En cours
    Dans le cadre du prochain projet pilote d’évaluation des compétences linguistiques adaptée au portefeuille, CIC va intégrer des renseignements clés relatifs à l’établissement des nouveaux arrivants dans les cartables des étudiants du programme LINC. 3e trimestre 2010-2011
Les étudiants du programme LINC apprennent à connaître divers aspects de la vie et du travail au Canada et les cours se concentrent généralement sur l’anglais de tous les jours, l’établissement et l’intégration, les droits et les devoirs civiques au Canada et l’emploi ou l’anglais au travail. CIC est d’accord avec cette conclusion. Aucune action n’est requise. S.O. S.O.
V. Rentabilité/solutions de rechange

Le coût par étudiant du programme LINC a augmenté considérablement en raison de l’augmentation du financement de plusieurs domaines clés du programme, tandis que le nombre d’étudiants est resté stable.

  • En particulier, les dépenses relatives à la garde des enfants et au transport ont augmenté de manière considérable.
CIC est d’accord avec cette conclusion. CIC procédera à un examen et produira un rapport recensant les mesures d’efficacité possibles et recommandant des modèles de coûts et des normes, afin de s’assurer que les coûts du programme sont cohérents et appropriés à l’échelle régionale. Intégration / DGGOC / Régions 4e trimestre 2010-2011
Le Ministère s’affaire à déterminer la façon d’améliorer les résultats des nouveaux arrivants d’une manière rentable. Cette évaluation fera partie de l’examen de l’établissement des nouveaux arrivants.  3e trimestre 2010-2011
À compter de 2010-2011, CIC planifiera les ressources nécessaires pour répondre aux besoins des collectivités locales et établira les priorités. Des lignes directrices seront émises pour cibler le financement des priorités. 4e trimestre 2010-2011
Le Ministère surveillera les coûts indirects du programme grâce au suivi financier de postes distincts pour les services de soutien et les dépenses en capital, afin d’évaluer l’équilibre entre les coûts directs (l’évaluation et la formation) et les coûts indirects. Chaque trimestre
CIC entend élargir la formation en ligne à ceux qui sont en position d’en tirer profit. 4e trimestre 2010-2011
Bien que la méthode de prestation du programme par des organismes tiers soit considérée comme étant rentable, une analyse plus approfondie des autres modèles de prestation serait nécessaire pour déterminer la véritable rentabilité du programme. CIC est d’accord avec cette conclusion. CIC produira un rapport d’analyse du coût de la prestation d’une formation linguistique efficace dans des endroits comparables, à l’échelle nationale et internationale. Le rapport fournira un moyen d’évaluer les dépenses du programme LINC comparativement à des programmes du même genre, et constituera une base pour l’établissement des conditions de base et des objectifs relatifs aux dépenses. Intégration / DGGOC 3e trimestre 2010-2011

 

CIC proposera aux bureaux régionaux et locaux de nouvelles lignes directrices régissant les objectifs relatifs aux dépenses du programme LINC et le processus d’établissement de coûts raisonnables pour le programme à l’échelle locale. 1er trimestre 2011-2012
CIC continuera de mettre à l’essai l’utilisation des bons de formation linguistique et d’examiner leur rôle sur le plan de l’exécution du programme. 2e trimestre 2011-2012
Date de modification :