Évaluation de la Stratégie de collecte de données uniformisée à l’échelle nationale sur les crimes motivés par la haine

Annexe D : Guides d’entrevue

Centre canadien de la statistique juridique (CCSJ)

Introduction

Citoyenneté et Immigration Canada (CIC) a demandé aux Services conseils du gouvernement (SCG) d’évaluer la Stratégie de collecte de données uniformisée à l’échelle nationale sur les crimes motivés par la haine (stratégie de collecte de données).

Dans le cadre de l’évaluation, les SCG mènent des entrevues auprès des intervenants clés qui participent au programme ou qui sont susceptibles d’être touchés par ses activités ou ses résultats. Ces entrevues visent à obtenir des points de vue éclairés sur la pertinence et le rendement du programme. Les questions ci-dessous serviront de guide pour l’entrevue. Il se peut que certaines questions ne s’appliquent pas à votre situation ou à votre expérience. L’entrevue portera sur les questions qui s’appliquent le plus à votre cas.

Questions d’entrevue

Renseignements généraux
  1. Pouvez-vous décrire brièvement votre rôle à l’égard de la stratégie de collecte de données?
Pertinence
  1. Les données uniformisées à l’échelle nationale sur les crimes motivés par la haine sont-elles nécessaires? Pourquoi ou pourquoi pas?
     
    1. Quelle est l’utilité de ces données pour vous ou votre organisme?
  2. Dans le cadre de la stratégie de collecte de données, est-il nécessaire de fournir aux services de police des séances et des documents de formation sur la collecte de ces données et la façon d’en faire rapport?
  3. De quelle façon la stratégie de collecte de données cadre-t-elle avec les priorités du gouvernement fédéral?
Rendement
  1. Comment vérifie-t-on la qualité des données signalées par les services de police?
     
    1. La qualité des données présente-t-elle des problèmes?
  2. Pourquoi certains services de police ne recueillent ni ne rapportent-ils aucune donnée sur les crimes motivés par la haine (c’est-à-dire pourquoi certains services de police ne participent-ils pas actuellement à la stratégie de collecte de données)?
  3. Quels sont les types de produits d’information fournis aux intervenants (par exemple tableaux de données, rapports)?
     
    1. À quelle fréquence ces renseignements sont-ils communiqués (par exemple tous les mois, tous les ans)?
    2. Quelles sont les mesures employées pour transmettre l’information (par exemple des conférences, des sites Web)?
  4. Savez-vous si des changements ont été apportés à des politiques, à des programmes ou à des services grâce à la Stratégie de collecte de données uniformisées à l’échelle nationale sur les crimes motivés par la haine? Dans un tel cas, pouvez-vous donner quelques exemples?
  5. Y a-t-il une façon d’améliorer les données de manière à ce qu’elles soient plus utiles à l’avenir? Veuillez expliquer votre réponse.
  6. Existe-t-il d’autres sources de données sur les crimes motivés par la haine que vous connaissez et utilisez? Quelles sont-elles?
  7. Existe-t-il d’autres façons dont ces données pourraient être recueillies et mises à la disposition des intervenants (c’est-à-dire par l’intermédiaire d’un autre organisme ou ordre de gouvernement)?
     
    1. Dans un tel cas, quelles seraient les conséquences financières de cette autre approche?

Nous vous remercions de votre collaboration dans le cadre de cette importante évaluation.


Programme du multiculturalisme de CIC

Introduction

Citoyenneté et Immigration Canada (CIC) a demandé aux Services-conseils du gouvernement (SCG) d’évaluer la Stratégie de collecte de données uniformisée à l’échelle nationale sur les crimes motivés par la haine (stratégie de collecte de données).

Dans le cadre de l’évaluation, les SCG mènent des entrevues avec des intervenants clés qui participent au programme ou qui sont susceptibles d’être touchés par ses activités ou ses résultats. Ces entrevues visent à obtenir des points de vue éclairés sur la pertinence et le rendement du programme. Les questions ci-dessous serviront de guide pour l’entrevue. Il se peut que certaines questions ne s’appliquent pas à votre situation ou à votre expérience. L’entrevue portera sur les questions qui s’appliquent le plus à votre cas.

Questions d’entrevue

Renseignements généraux
  1. Pouvez-vous décrire brièvement votre rôle à l’égard de la stratégie de collecte de données?
Pertinence
  1. Les données uniformisées à l’échelle nationale sur les crimes motivés par la haine sont-elles nécessaires? Pourquoi ou pourquoi pas?
     
    1. Quelle est l’utilité de ces données pour vous ou votre organisme?
  2. De quelle façon la stratégie de collecte de données cadre-t-elle avec les résultats et les priorités ministériels de CIC?
  3. De quelle façon la stratégie de collecte de données cadre-t-elle avec les priorités du gouvernement du Canada?
  4. Le rôle que joue le gouvernement fédéral dans le cadre de ce programme est-il approprié (c’est-à-dire répond‑il aux obligations des lois fédérales et aux autres obligations)?
  5. Quels sont les types de produits d’information fournis aux intervenants (par exemple tableaux de données, rapports)?
     
    1. À quelle fréquence ces renseignements sont-ils communiqués (par exemple tous les mois, tous les ans)?
    2. Quelles sont les mesures employées pour transmettre l’information (par exemple des conférences, des sites Web)?
  6. Savez-vous si des changements ont été apportés à des politiques, à des programmes ou à des services grâce à la Stratégie de collecte de données uniformisées à l’échelle nationale sur les crimes motivés par la haine? Dans un tel cas, pouvez-vous donner quelques exemples?
  7. Y a-t-il une façon d’améliorer les données de manière à ce qu’elles soient plus utiles à l’avenir? Veuillez expliquer votre réponse.
  8. Dans quelle mesure le CCSJ répond à ses obligations en matière de rapport et de prestation de services?
     
    1. Des améliorations s’imposent-elles?
  9. Existe-t-il d’autres sources de données sur les crimes motivés par la haine que vous connaissez et utilisez? Quelles sont-elles?
  10. Existe-t-il d’autres façons dont ces données pourraient être recueillies et mises à la disposition des intervenants (c’est-à-dire par l’intermédiaire d’un autre organisme ou ordre de gouvernement)?
     
    1. Dans un tel cas, quelles seraient les conséquences financières de cette autre approche?

Nous vous remercions de votre collaboration dans le cadre de cette importante évaluation.


Comité des informations et statistiques policières (CISP)

Introduction

Citoyenneté et Immigration Canada (CIC) a demandé aux Services-conseils du gouvernement (SCG) d’évaluer la Stratégie de collecte de données uniformisée à l’échelle nationale sur les crimes motivés par la haine (stratégie de collecte de données).

Dans le cadre de l’évaluation, les SCG mènent des entrevues avec des intervenants clés qui participent au programme ou qui sont susceptibles d’être touchés par ses activités ou ses résultats. Ces entrevues visent à obtenir des points de vue éclairés sur la pertinence et le rendement du programme. Les questions ci-dessous serviront de guide pour l’entrevue. Il se peut que certaines questions ne s’appliquent pas à votre situation ou à votre expérience. L’entrevue portera sur les questions qui s’appliquent le plus à votre cas.

Questions d’entrevue

Renseignements généraux
  1. Pouvez-vous décrire brièvement votre rôle à l’égard de la stratégie de collecte de données?
Pertinence
  1. D’après vous, à quel point les crimes motivés par la haine sont-ils répandus au Canada? Quelles ont été les tendances au fil du temps (par exemple, les crimes motivés par la haine sont-ils de plus en plus ou de moins en moins répandus)? Sur quoi vous appuyez-vous?
  2. Les données uniformisées à l’échelle nationale sur les crimes motivés par la haine sont-elles nécessaires? Pourquoi ou pourquoi pas?
     
    1. Quelle est l’utilité de ces données pour vous ou votre organisme?
  3. Dans le cadre de la stratégie de collecte de données, est-il nécessaire de fournir aux services de police de la formation et des documents connexes en rapport avec la collecte et la communication de données sur les crimes motivés par la haine?
Rendement
  1. Quelle formation est mise à la disposition des services de police en ce qui concerne l’identification et la collecte de données sur les crimes haineux (cela pourrait inclure les cours, les outils, le matériel de formation et l’assistance sur le site)?
     
    1. La formation donnée sur la collecte de données sur les crimes haineux est‑elle adéquate?
    2. Quelle formation complémentaire ou supplémentaire est nécessaire, le cas échéant?
  2. Pourquoi certains services de police ne recueillent ni ne signalent aucune donnée sur les crimes motivés par la haine (c’est-à-dire pourquoi ne participent-ils pas actuellement à la stratégie de collecte de données)?
  3. Avez‑vous accès aux données uniformisées à l’échelle nationale sur les crimes motivés par la haine?
     
    1. Si oui :
       
      1. Par quels moyens ces données sont‑elles mises à votre disposition
      2. Avez-vous consulté ces données ou vous y êtes-vous référé? Si oui, dans quel (s) but (s)? Sinon, pourquoi pas?
      3. En utilisant l’échelle suivante, veuillez indiquer dans quelle mesure ces données ont permis d’améliorer votre compréhension du crime motivé par la haine. Veuillez expliquer votre réponse.
         
        Aucunement Beaucoup
        1 2 3 4
    2. Si non :
       
      1. Serait‑il utile de mettre ces données à votre disposition? Si oui, quel type de données en particulier vous seraient utiles?
  4. Savez-vous si des changements ont été apportés à des politiques, à des programmes ou à des services grâce à la Stratégie de collecte de données uniformisées à l’échelle nationale sur les crimes motivés par la haine? Dans un tel cas, pouvez-vous donner quelques exemples?
  5. Y a-t-il une façon d’améliorer les données de manière à ce qu’elles soient plus utiles à l’avenir? Veuillez expliquer votre réponse.
  6. Existe-t-il d’autres sources de données sur les crimes motivés par la haine que vous connaissez et utilisez? Quelles sont-elles?
  7. Existe-t-il d’autres façons dont ces données pourraient être recueillies et mises à la disposition des intervenants (c’est-à-dire par l’intermédiaire d’un autre organisme ou ordre de gouvernement)?
     
    1. Dans un tel cas, quelles seraient les conséquences financières de cette autre approche?

Nous vous remercions de votre collaboration dans le cadre de cette importante évaluation.


Intervenants – Autres ministères

Introduction

Citoyenneté et Immigration Canada (CIC) a demandé aux Services-conseils du gouvernement (SCG) d’évaluer la Stratégie de collecte de données uniformisée à l’échelle nationale sur les crimes motivés par la haine (stratégie de collecte de données).

Dans le cadre de l’évaluation, les SCG mènent des entrevues avec des intervenants clés qui participent au programme ou qui sont susceptibles d’être touchés par ses activités ou ses résultats. Ces entrevues visent à obtenir des points de vue éclairés sur la pertinence et le rendement du programme. Les questions ci-dessous serviront de guide pour l’entrevue. Il se peut que certaines questions ne s’appliquent pas à votre situation ou à votre expérience. L’entrevue portera sur les questions qui s’appliquent le plus à votre cas.

Questions d’entrevue

Renseignements généraux
  1. Dans quelle mesure êtes‑vous familier avec la stratégie de collecte de données?
Pertinence
  1. D’après vous, à quel point les crimes motivés par la haine sont-ils répandus au Canada? Quelles ont été les tendances au fil du temps (par exemple, les crimes motivés par la haine sont-ils de plus en plus ou de moins en moins répandus)? Sur quoi vous appuyez-vous?
  2. Les données uniformisées à l’échelle nationale sur les crimes motivés par la haine sont-elles nécessaires? Pourquoi ou pourquoi pas?
     
    1. Quelle est l’utilité de ces données pour vous ou votre organisme?
  3. De quelle façon la stratégie de collecte de données cadre-t-elle avec les priorités du gouvernement fédéral?
Rendement
  1. Les données uniformisées à l’échelle nationale sur les crimes motivés par la haine sont-elles à votre disposition?
     
    1. Dans l’affirmative :
       
      1. Par quels moyens avez-vous accès à ces données?
      2. Avez-vous consulté ces données ou y avez-vous fait référence? Dans l’affirmative, dans quels buts? Sinon, pourquoi pas?
      3. Au moyen de l’échelle ci-dessous, veuillez indiquer dans quelle mesure ces données ont amélioré votre compréhension des crimes motivés par la haine. Veuillez expliquer votre réponse.
        Aucunement Beaucoup
        1 2 3 4
    2. Sinon :
       
      1. Si ces données étaient mises à votre disposition, seraient‑elles utiles? Dans un tel cas, quels types de données vous seraient les plus utiles?
  2. Savez-vous si des changements ont été apportés à des politiques, à des programmes ou à des services grâce à la Stratégie de collecte de données uniformisées à l’échelle nationale sur les crimes motivés par la haine? Dans un tel cas, pouvez-vous donner quelques exemples?
  3. Y a-t-il une façon d’améliorer les données de manière à ce qu’elles soient plus utiles à l’avenir? Veuillez expliquer votre réponse.
  4. Existe-t-il d’autres sources de données sur les crimes motivés par la haine que vous connaissez et utilisez? Quelles sont-elles?
  5. Existe-t-il d’autres façons dont ces données pourraient être recueillies et mises à la disposition des intervenants (c’est-à-dire par l’intermédiaire d’un autre organisme ou ordre de gouvernement)?
     
    1. Dans un tel cas, quelles seraient les conséquences financières de cette autre approche?

Nous vous remercions de votre collaboration dans le cadre de cette importante évaluation.


Autres intervenants

Introduction

Citoyenneté et Immigration Canada (CIC) a demandé aux Services-conseils du gouvernement (SCG) d’évaluer la Stratégie de collecte de données uniformisée à l’échelle nationale sur les crimes motivés par la haine (stratégie de collecte de données).

Dans le cadre de l’évaluation, les SCG mènent des entrevues avec des intervenants clés qui participent au programme ou qui sont susceptibles d’être touchés par ses activités ou ses résultats. Ces entrevues visent à obtenir des points de vue éclairés sur la pertinence et le rendement du programme. Les questions ci-dessous serviront de guide pour l’entrevue. Il se peut que certaines questions ne s’appliquent pas à votre situation ou à votre expérience. L’entrevue portera sur les questions qui s’appliquent le plus à votre cas.

Questions d’entrevue

Renseignements généraux
  1. Dans quelle mesure connaissez-vous la stratégie de collecte de données?
Pertinence
  1. D’après vous, à quel point les crimes motivés par la haine sont-ils répandus au Canada? Quelles ont été les tendances au fil du temps (par exemple, les crimes motivés par la haine sont-ils de plus en plus ou de moins en moins répandus)? Sur quoi vous appuyez-vous?
  2. Les données uniformisées à l’échelle nationale sur les crimes motivés par la haine sont-elles nécessaires? Pourquoi ou pourquoi pas?
     
    1. Quelle est l’utilité de ces données pour vous ou votre organisme?
Performance
  1. Les données uniformisées à l’échelle nationale sur les crimes motivés par la haine sont-elles à votre disposition?
     
    1. Dans l’affirmative :
       
      1. Par quels moyens avez-vous accès à ces données?
      2. Avez-vous consulté ces données ou y avez-vous fait référence? Dans l’affirmative, dans quels buts? Sinon, pourquoi pas?
      3. Au moyen de l’échelle ci-dessous, veuillez indiquer dans quelle mesure ces données ont amélioré votre compréhension des crimes motivés par la haine. Veuillez expliquer votre réponse.
        Aucunement Beaucoup
        1 2 3 4
    2. Sinon :
       
      1. Si ces données étaient mises à votre disposition, seraient‑elles utiles? Dans un tel cas, quels types de données vous seraient les plus utiles?
  2. Savez-vous si des changements ont été apportés à des politiques, à des programmes ou à des services grâce à la Stratégie de collecte de données uniformisées à l’échelle nationale sur les crimes motivés par la haine? Dans un tel cas, pouvez-vous donner quelques exemples?
  3. Y a-t-il une façon d’améliorer les données de manière à ce qu’elles soient plus utiles à l’avenir? Veuillez expliquer votre réponse.
  4. Existe-t-il d’autres sources de données sur les crimes motivés par la haine que vous connaissez et utilisez? Quelles sont-elles?
  5. Existe-t-il d’autres façons dont ces données pourraient être recueillies et mises à la disposition des intervenants (c’est-à-dire par l’intermédiaire d’un autre organisme ou ordre de gouvernement)?
     
    1. Dans un tel cas, quelles seraient les conséquences financières de cette autre approche?

Nous vous remercions de votre collaboration dans le cadre de cette importante évaluation.

Date de modification :