Évaluation de l’initiative Se rendre au Canada : portail sur l’immigration

Conclusions générales et recommandations

La section suivante décrit les principaux résultats et les conclusions générales de l’évaluation sommative de Se rendre au Canada : portail sur l’immigration, ainsi que les recommandations qui en découlent, par question d’évaluation.

Principales conclusions

Pertinence

L’évaluation montre que l’Initiative SRC-PI est un programme pertinent et qu’elle fournit au public cible une information complète, à jour et exacte qui répond à un besoin constant et bien établi, et ce, avec une meilleure uniformité que la plupart des autres sources. Les utilisateurs de SRC-PI ont déclaré que le Portail contenait l’information dont ils avaient besoin et qu’il leur avait permis de mieux connaître les conditions de vie et de travail qui prévalent au Canada. Ils ont également indiqué que l’information hébergée sur SRC-PI les avait aidés à prendre une décision quant à leur venue au Canada, à se préparer au processus d’immigration et à s’intégrer à la société canadienne à leur arrivée.

De plus, l’Initiative SRC-PI s’harmonise de façon très substantielle avec les priorités fédérales consistant à attirer une main-d’œuvre qualifiée et à assurer l’intégration des nouveaux arrivants. Le gouvernement fédéral est bien placé pour fournir à l’échelle nationale une information documentée et pour coordonner l’information de nature plus locale fournie par les provinces, les territoires et les municipalités.

Néanmoins, une partie importante du contenu de SRC, élaboré aux fins du Portail, a été copiée et incorporée au site principal de CIC afin de tirer profit de sa fréquentation. Le peu de différence entre les mandats de contenu de SRC et du site principal de CIC porte à s’interroger sur la pertinence future du site SRC. L’évaluation montre qu’il règne une incertitude quant aux orientations futures de l’Initiative SRC-PI du fait que la décision de CIC relative à l’intégration complète de SRC-PI au site principal de CIC est en suspens. Les conséquences d’une telle intégration n’ont pas été officiellement soumises à l’examen des partenaires de l’Initiative ; néanmoins, ces derniers ont profité de la présente évaluation pour faire état de problèmes qui pourraient se poser, le cas échéant.

Rendement

L’Initiative SRC-PI est une initiative relativement nouvelle, et cette étape de mise en place a présenté certains défis. Le modèle de gouvernance régissant son fonctionnement n’a pas été clairement défini et méthodiquement appliqué, et les processus de prise de décision mettant en jeu les partenaires n’ont pas été bien exposés. Les informateurs clés ont aussi fait état d’un manque de clarté dans les rôles et responsabilités dévolus aux différents partenaires. La gouvernance de l’Initiative au sein de CIC a été particulièrement difficile en raison de la décentralisation du système, composé de quatre directions générales indépendantes travaillant sur des composantes de programme qui se chevauchaient, combinée à un flou de longue date sur le plan du leadership. Toutefois, la gouvernance interne de Travailler au Canada à RHDCC est assurée par une équipe qui travaille avec cohésion et fait preuve de dynamisme, de souplesse, de créativité et d’innovation dans la conception et la prestation du site.

La nature fragmentée de la structure de gouvernance de CIC a pu contribuer à ce que le suivi des affectations et dépenses, y compris celles destinées aux P/T et aux divisions, soit variable. L’examen de la documentation a aussi révélé que la reddition de comptes relative aux dépenses engagées au niveau des provinces et territoires n'a pas toujours été effectuée en temps opportun, et que son niveau de détail a varié d’une province ou d’un territoire à l’autre.

Malgré ces défis associés à la mise en place de SRC-PI, l’évaluation a permis de noter que des améliorations ont été apportées récemment, dont la désignation de la Division des communications électroniques à la tête du Portail de CIC, la création d’une série de documents provisoires qui clarifient la gouvernance de SRC-PI, la révision du modèle de financement au sein de CIC pour l’ajuster aux besoins variables de l’Initiative et l’amélioration des délais pour la présentation des rapports des provinces et territoires. En outre, presque tous les sites Web P/T sont maintenant pleinement opérationnels. Ces améliorations devraient se répercuter sur le rendement à venir de l’Initiative SRC-PI.

La plus grande utilité de l’Initiative SRC-PI a résidé dans l’établissement de partenariats fédéral/provincial/territorial/municipal pour la création et la mise à disposition d’une gamme complète d’information en ligne, tant au niveau local que national. Selon les participants aux groupes de discussion, cette gamme d’information répond à un besoin ; elle les aide à prendre des décisions et facilite leur intégration une fois au Canada. Les partenariats multilatéraux établis dans la foulée de l’Initiative SRC-PI sont considérés comme un résultat important bien qu’inattendu. Ces partenariats multilatéraux ont permis de partager contenu et outils, ce qui a donné lieu à des économies pour tous les partenaires et amélioré la qualité générale et l’étendue de l’information disponible sur les sites. Les structures de communication de SRC-PI qui étayent ces partenariats sont efficaces, et les ateliers semestriels, qui facilitent l’échange d’information et l’établissement de relations, ressortent dans cette évaluation comme relevant d’une pratique exemplaire.

De multiples sources de données montrent que les sites SRC et Travailler au Canada ainsi que les sites P/T sont opérationnels, conviviaux, pertinents et de navigation facile, et que l’information qu’ils présentent est de grande qualité. De même, il est démontré que l’information hébergée sur ces sites sur l’immigration et le travail au Canada est uniforme, ce qui tient vraisemblablement à la collaboration soutenue qu’entretiennent les partenaires du Portail. Un certain nombre de portails provinciaux et territoriaux ont reçu des prix, et la qualité de leurs sites Web a été reconnue. De même, l’outil Travailler au Canada a été un tel succès qu’il fait maintenant autorité au Canada comme source d’information sur le marché du travail.

Le site SRC, quant à lui, fournit à l’intention des immigrants potentiels et des nouveaux arrivants de l’information couvrant un large éventail de sujets. L’évaluation montre que l’information consultée par les utilisateurs de SRC concerne le plus souvent l’immigration au Canada, et que celle relative à l’établissement, aux études ou aux visites dans les provinces et territoires est plus rarement consultée. Les portails provinciaux et territoriaux présentent une information de qualité sur l’établissement et les études, et sont peut-être mieux à même de fournir au public cible ce type information, qui est de nature plus locale.

L’évaluation montre qu’il y a encore à faire pour augmenter la connaissance qu’ont les gens de l’information de grande qualité qui est présentée sur le Portail. Les activités promotionnelles ont varié d’un partenaire du Portail à l’autre, et la promotion de SRC s’est révélée limitée, vraisemblablement en raison de l’incertitude entourant la localisation permanente du contenu Web de SRC. La croissance du site s’en est trouvée affectée, mais la fréquentation s’est maintenue au fil du temps. La promotion par RHDCC de Travailler au Canada a donné de bons résultats et a aidé à améliorer le profil et à accroître l’utilisation du site Travailler au Canada ces trois dernières années. Le site Travailler au Canada a aussi bénéficié de l’établissement de partenariats au sein de l’Initiative, ainsi que de l’hébergement de l’outil Travailler au Canada sur plusieurs sites partenaires.

Plusieurs provinces et territoires ont aussi travaillé à la promotion de leurs sites ; toutefois, il y a peu de données disponibles (p. ex. sur les tendances de la fréquentation en période de campagne promotionnelle) en ce qui a trait à l’efficacité de ces campagnes ou à l’utilisation globale de ces sites. Les pratiques des partenaires de SRC-PI (y compris les provinces et territoires) en matière de collecte de données sont actuellement très variées, ce qui limite l’évaluation qu’on peut faire du rendement continu de l’Initiative.

Conclusions et recommandations

SRC-PI fait autorité et constitue une ressource complète pour les immigrants potentiels et les nouveaux arrivants au Canada, leurs amis, les membres de leur famille et les organismes de services aux immigrants. Toutefois, pour que la population cible tire le meilleur parti de l’information hébergée sur le Portail, celle-ci doit être facile à trouver, pertinente, compréhensible, homogène et de navigation facile. En outre, cette information devrait procéder clairement du mandat du site qui la fournit. Par conséquent, si le contenu de SRC demeure à l’adresse URL du Portail, celui-ci devrait devenir la source autorisée de cette information et faire l’objet d’une promotion auprès de la population cible pour en augmenter la fréquentation. Si, au contraire, on procède à l’intégration complète de SRC-PI au site principal de CIC, il faudra se pencher sur les questions de navigation et sur le profil du contenu de SRC-PI. De plus, certains renseignements hébergés sur SRC sont moins susceptibles d’être consultés et seraient peut-être plus à leur place sur les sites provinciaux, territoriaux ou municipaux. L’outil Travailler au Canada fait actuellement autorité comme source d’information sur le marché du travail au Canada, et RHDCC devrait continuer d’en assurer la promotion et d’établir les partenariats pertinents.

Recommandations

  • (CIC) Élaborer une stratégie pour résoudre les questions liées à l’emplacement de SRC-PI, à son contenu et aux outils connexes, dont :
    • les conséquences de l’intégration complète éventuelle de SRC-PI au site principal de CIC. Il peut s’agir, entre autres, de questions relatives à la navigation, à l’organisation du contenu de SRC-PI et à sa mise à jour ;
    • l’élimination des chevauchements observés dans les informations présentées par le site principal de CIC et le site SRC ;
    • la détermination des domaines de contenu de SRC qui devraient préférablement demeurer sur le site Web géré au niveau fédéral.
  • (CIC et RHDCC) Se pencher sur des façons d’améliorer la promotion et la facilité d’utilisation du contenu et des outils de SRC-PI.

Les partenariats multilatéraux établis dans le cadre de l’Initiative SRC-PI ont été les principaux vecteurs de la création et de la prestation d’une information homogène, de grande qualité et efficace par rapport au coût. Les partenariats sont considérés comme la principale raison d’être de cette Initiative et devraient être maintenus. Les partenaires de SRC-PI devraient continuer à élaborer et fournir aux utilisateurs un contenu et des outils de grande qualité tant que leur pertinence est confirmée. Les structures de communication utilisées par les partenaires du Portail sont elles aussi efficaces et devraient être maintenues, notamment les ateliers semestriels, qui sont considérés comme des pratiques exemplaires. Des communications multilatérales supplémentaires permettraient d’apporter des correctifs aux problèmes de gouvernance et de reddition de comptes qui ont été relevés dans le cadre de la présente évaluation.

Recommandations

  • (CIC et RHDCC) Établir un plan de clarification de la structure de gouvernance horizontale de SRC-PI, y compris des protocoles de prise de décisions et une structure de supervision.
  • (CIC) Élaborer une stratégie de résolution des questions soulevées relativement à la gouvernance interne de CIC.
  • (CIC et RHDCC) Envisager des moyens pour faciliter davantage les communications multilatérales entre les partenaires du Portail.

Améliorer les structures de gouvernance et de communication du Portail permettrait aussi de déterminer des mesures de rendement communes pour l’ensemble de l’Initiative, ce qui aiderait les partenaires à évaluer le rendement continu. Le Ministère aurait avantage à ce que les processus, les rôles et les responsabilités des partenaires, relativement au système de suivi financier interne de CIC et à la reddition de comptes par CIC et les P/T, soient clarifiés.

Recommandations

  • (CIC et RHDCC) Résoudre les questions relatives à la reddition de comptes et au suivi financier :
    • (CIC) Mettre en œuvre une stratégie de résolution des problèmes de reddition de comptes au sein de CIC et chez les partenaires provinciaux et territoriaux. Parmi ces problèmes, notons le suivi financier, le respect des délais de reddition de comptes et la clarté des exigences en matière de rapports, de même que la définition précise des rôles et responsabilités des partenaires.
    • (CIC et RHDCC) Collaborer en vue d’adopter des mesures communes de rendement et d’uniformiser la collecte de données Web chez les partenaires de l’Initiative du Portail.
Date de modification :