Évaluation du Programme des travailleurs qualifiés (fédéral)

Appendice A : Profil des travailleurs qualifiés (fédéral) qui ont répondu au sondage

Sur les 30 000 TQF qui sont arrivés au Canada entre 2002 et 2008 et qui ont été invités à participer à l’étude, 2 053 ont consenti à y participer et 1 499 ont répondu au sondage. Les renseignements sur le nombre d’années d’études complétées, la province de destination, leur sexe, leur pays de naissance, leur niveau d’études, leur âge à l’arrivée, leur état matrimonial, leur langue maternelle et leur connaissance des langues officielles permettent de comparer le profil des répondants au sondage à celui de l’échantillon (30 000) et de la population (66 612). Les tableaux ci‑dessous présentent les différentes distributions.

Appendice A-1 : Nombre d’années d’études complétées
Années d’études Répondants au sondage Échantillon total Population
s.o. 5 0 % 3,9 % 3,9 %
1-14 7,9 % 5,6 % 5,8 %
15 10,5 % 8,4 % 8,6 %
16 15,4 % 15,9 % 15,8 %
17 16,8 % 16,5 % 16,5 %
18 14,3 % 18,5 % 18,6 %
19 10,2 % 10,5 % 10,3 %
20 6,7 % 7,7 % 7,6 %
21 5,1 % 4,7 % 4,7 %
22 2,4 % 3,3 % 3,4 %
23 2,4 % 2,0 % 2,0 %
24 1,4 % 1,2 % 1,2 %
25 2,0 % 1,6 % 1,6 %
Appendice A-2 : Province de destination
Province Répondants au sondage Échantillon total Population
Non connue 0,0 % 0,0 % 0,0 %
Terre-Neuve 0,4 % 0,2 % 0,3 %
Île-du-Prince-Édouard 0,5 % 0,1 % 0,1 %
Nouvelle-Écosse 2,5 % 1,5 % 1,4 %
Nouveau-Brunswick 0,5 % 0,5 % 0,4 %
Québec 2,0 % 2,5 % 2,5 %
Ontario 56,7 % 63,6 % 61,8 %
Manitoba 1,3 % 0,9 % 0,9 %
Saskatchewan                    1,0 % 1,1 % 1,0 %
Alberta 14,8 % 10,7 % 10,1 %
Territoires du Nord-Ouest 0,0 % 0,0 % 0,1 %
Colombie-Britannique 20,1 % 19,0 % 21,3 %
Yukon 0,2 % 0,0 % 0,1 %
Nunavut 0,0 % 0,0 % 0,0 %
Appendice A-3 : Sexe
Sexe Répondants au sondage Échantillon total Population
Homme 64,2 % 69,4 % 69,3 %
Femme 35,8 % 30,6 % 30,7 %
Appendice A-4 : Pays de citoyenneté
Rang selon le sondage Pays de citoyenneté Répondants au sondage Rang - dossiers de CIC Échantillon total Population
1 Royaume-Uni 11,2 % 3 6,6 % 6,7 %
2 Inde 8,3 % 1 16,8 % 16,8 %
3 Chine 6,9 % 2 15,8 % 16,2 %
4 États-Unis 6,7 % 4 4,3 % 4,4 %
5 Philippines 5,2 % 7 3,1 % 3,1 %
6 Russie 2,7 % 10 1,9 % 1,8 %
7 Nigeria 2,7 % 14 1,4 % 1,3 %
8 Pays-bas 2,3 % 34 0,6 % 0,6 %
9 Iran 2,3 % 9 2,1 % 2,0 %
10 Mexique 2,1 % 17 1,0 % 1,1 %
Appendice A-5 : Niveau d’études
Études Répondants
au sondage
Échantillon
total
Population
Aucune 5,0 % 3,9 % 3,7 %
Études secondaires ou moins 1,0 % 0,7 % 0,8 %
Certificat d’études professionnelles ou d’apprentissage 4,2 % 2,2 % 2,3 %
Diplôme ou certificat non universitaire 8,5 % 7,8 % 7,9 %
Études universitaires partielles - pas de diplôme 2,7 % 1,4 % 1,4 %
Baccalauréat 41,0 % 37,3 % 36,9 %
Études supérieures partielles - pas de diplôme 1,0 % 1,7 % 1,6 %
Maîtrise 26,7 % 37,1 % 37,5 %
Doctorat 9,8 % 7,9 % 8,1 %
Appendice A-6 : Âge à l’arrivée
Âge  Répondants au sondage Échantillon total Population
20-24 ans 1,1 % 1,2 % 1,1 %
25-29 ans 14,8 % 19,6 % 19,6 %
30-34 ans 21,1 % 28,5 % 28,7 %
35-39 ans 22,3 % 21,1 % 20,9 %
40-44 ans 18,3 % 15,1 % 15,1 %
45-49 ans 13,9 % 9,3 % 9,3 %
50-54 ans 6,1 % 4,0 % 4,1 %
55-59 ans 1,2 % 0,7 % 0,7 %
60-64 ans 0,4 % 0,3 % 0,3 %
65-69 ans 0,2 % 0,1 % 0,1 %
70-74 ans 0,2 % 0,0 % 0,0 %
75-79 ans 0,1 % 0,0 % 0,0 %
80-84 ans 0,1 % 0,0 % 0,0 %
85-89 ans 0,0 % 0,0 % 0,0 %
Appendice A-7 : Comparaison des âges maximum, minimum et moyen
  Répondants au sondage Échantillon total Population
Maximum 82 ans 89 ans 89 ans
Minimum 22 ans 4 ans 4 ans
Moyenne 38 ans 36 ans 36 ans
65 ans et plus 8 43 78
70 ans et plus 5 14 26
75 ans et plus 2 8 13
80 ans et plus 1 4 6
Appendice A-8 : État matrimonial
État matrimonial Répondants au sondage Échantillon total Population
Inconnu 0,0 % 0,0 % 0,0 %
Célibataire 32,1 % 34,3 % 34,2 %
Marié(e) 60,2 % 60,5 % 60,4 %
Veuf(ve) 0,2 % 0,2 % 0,2 %
Divorcé(e) 3,1 % 2,1 % 2,2 %
Séparé(e) 0,5 % 0,3 % 0,4 %
Conjoint de fait 3,8 % 2,6 % 2,6 %
Appendice A-9 : Langue maternelle
Rang selon le sondage Langue maternelle Répondants au sondage Rang - dossiers de CIC  Échantillon total Population
1 Anglais 28.9 % 1 19,3 % 19,2 %
2 Espagnol 8,5 % 5 4,6 % 4,4 %
3 Arabe 4,9 % 4 5,6 % 5,5 %
4 Russe 4,8 % 8 3,6 % 3,5 %
5 Mandarin 4,4 % 3 8,6 % 8,8 %
6 Chinois 4,1 % 2 9,4 % 9,9 %
7 Tagal 3,9 % 11 2,5 % 2,6 %
8 Allemand 2,5 % 19 1,2 % 1,2 %
9 Hollandais 2,1 % 31 0,6 % 0,6 %
10 Hindi 2,0 % 6 4,6 % 4,7 %
Appendice A-10 : Langues officielles
Langues officielles Répondants au sondage Échantillon total Population
Anglais 82,0 % 84,7 % 85,0 %
Français 1,1 % 1,0 % 1,0 %
Français et anglais 14,5 % 11,2 % 11,0 %
Aucune 2,3 % 3,1 % 3,1 %

Appendice B : Modèle logique du PTQF

Appendice B : Modèle logique du PTQF

Appendice C : Comparaison du système de sélection du Programme des travailleurs qualifiés (fédéral) du Canada à celui d’autres programmes similaires, en 2009

Pays / Région Description  
  Conditions d’admissibilité  
Canada
  • Le demandeur doit avoir au moins une année continue d’expérience de travail rémunéré à temps plein, ou l’équivalent continu à temps partiel, dans une profession du genre de compétence 0 ou du niveau de compétence A ou B, selon la Classification nationale des professions (CNP).
    • L’expérience de travail, qui sera évaluée pour le demandeur à titre de travailleur qualifié, doit :
    • avoir été acquise dans les dix années précédant la demande;
    • ne pas avoir été acquise dans une profession d’accès limité.
  • Le demandeur doit avoir :
    • accompli l’ensemble des tâches figurant dans l’énoncé principal établi pour la profession ou le métier dans les descriptions des professions de la CNP;
    • exercé une partie appréciable des fonctions principales de la profession ou du métier figurant dans les descriptions des professions de la CNP, notamment toutes les fonctions essentielles.
  • Le demandeur doit détenir suffisamment de fonds pour s’établir au Canada.
 
Québec
  • Le demandeur doit minimalement détenir un diplôme correspondant à un diplôme d’études secondaires générales ou professionnelles du Québec.
  • Le demandeur doit avoir acquis une expérience de travail dans une profession d’un niveau de compétence supérieur au niveau D, selon la CNP, dans les cinq années précédant la date de la demande.
 
Australie
  • Avoir moins de 45 ans.
  • Posséder une connaissance suffisante de l’anglais.
  • Satisfaire aux qualifications et (ou) aux exigences en matière d’expérience de travail établies par l’organisme approprié d’évaluation des compétences pour la profession.
  • Être jugé apte, par l’organisme compétent, à occuper le poste désigné sur la version courante de la liste des professions spécialisées.
  • Avoir travaillé dans la profession désignée pendant 12 mois au cours des 24 mois précédant la demande.
 
Nouvelle-Zélande
  • Avoir moins de 56 ans.
  • La norme minimale d’anglais est un certificat de l’IELTS, avec un score moyen de 6,5.
  • Le demandeur principal et toutes les personnes à charge doivent être en bonne santé.
  • Avoir une offre d’emploi, ou un titre professionnel ou tertiaire, ou deux années d’expérience de travail.
 
  Expérience de travail Max. de points
Canada

Un maximum de 21 points sont alloués pour l’expérience :

  • Quatre ans ou plus – 21 points
  • Trois ans – 19 points
  • Deux ans ou plus – 17 points
  • Un an – 15 points
21
Québec

Jusqu’à 8 points sont alloués pour l’expérience :

  • 48 mois – 8 points
  • De 24 à 47 mois – 6 points
  • De 6 à 23 mois – 4 points
8
Australie

Des points supplémentaires sont alloués pour les années d’expérience.

  • Dans une profession désignée qui vaut 60 points ou une profession étroitement apparentée, au moins trois années d’expérience dans les quatre années précédant la date de la demande – 10 points supplémentaires sont alloués.
  • Dans une profession désignée qui vaut 40 ou 50 points ou une profession étroitement apparentée, au moins trois années d’expérience dans les quatre années précédant la date de la demande – 5 points supplémentaires sont alloués.
10
Nouvelle-Zélande

Un maximum de 30 points peuvent être obtenus pour les années travaillées dans la profession souhaitée.

  • Quatre ans – 15 points
  • Six ans – 20 points
  • Huit ans – 25 points
  • Dix ans – 30 points

Des points supplémentaires (maximum de 30) peuvent être alloués si l’expérience de travail a été acquise :

  • en Nouvelle-Zélande – 10 points;
  • dans un secteur de croissance future désigné – 10 points;
  • dans un secteur de pénurie absolue de travailleurs qualifiés – 10 points.
60
  Offre d’emploi Max. de points
Canada

Offre d’emploi permanent d’un employeur canadien, approuvée par le ministère des Ressources humaines et du Développement des compétences du Canada (RHDCC) – 10 points.

  • Cinq points supplémentaires peuvent être alloués sous le facteur « Capacité d’adaptation ».
10
Québec

Un maximum de 10 points sont alloués en vertu du programme « Emploi assuré » d’Immigration‑Québec pour les offres d’emploi en dehors de la région métropolitaine de Montréal.

  • Six points sont alloués pour les offres d’emploi validées dans la région métropolitaine de Montréal.
10
Australie Des points sont alloués pour les professions qui sont demandées en Australie et qui figurent sur la liste Migration Occupations in Demand (MODL). Des points supplémentaires sont alloués si l’étranger a une offre d’emploi pour la profession en demande. 20
Nouvelle-Zélande
  • Offre d’emploi spécialisé en Nouvelle-Zélande – 50 points OU (emploi spécialisé courant en Nouvelle-Zélande depuis moins de 12 mois – 50 points; emploi spécialisé courant en Nouvelle-Zélande depuis 12 mois ou plus – 60 points)
60
  Âge Max. de points
Canada
  • De 21 à 49 ans – 10 points.
  • Deux points sont soustraits pour chaque année de l’âge du demandeur inférieur à 21 ans (jusqu’à 17 ans) ou supérieur à 49 ans (jusqu’à 53 ans inclusivement).
10
Québec
  • De 18 à 35 ans – 16 points.
  • Deux points sont soustraits pour chaque année de l’âge du demandeur supérieur à 35 ans (jusqu’à 42 ans inclusivement).
  • Plus de 42 ans – 0 point.
16
Australie
  • De 18 à 29 ans – 30 points.
  • De 30 à 34 ans – 25 points.
  • De 35 à 39 ans – 20 points.
  • De 40 à 44 ans – 15 points.
30
Nouvelle-Zélande
  • De 20 à 29 ans – 30 points.
  • De 30 à 39 ans – 25 points.
  • De 40 à 44 ans – 20 points.
  • De 45 à 49 ans – 10 points.
  • De 50 à 55 ans –  5 points.
30
  Langue Max. de points
Canada

Première langue (maximum de 16 points) :

  • Parfaite connaissance – 4 points par compétence (écouter, écrire, lire et parler) : maximum de 16 points.
  • Connaissance moyenne – 2 points par compétence : maximum de 8 points.
  • Connaissance de base – maximum de 2 points.

Deuxième langue (maximum de 8 points) :

  • Parfaite connaissance – 2 points par compétence (écouter, écrire, lire et parler) : maximum de 8 points.
  • Connaissance moyenne – 2 points par compétence : maximum de 8 points.
  • Connaissance de base – 1 à 2 points par compétence : maximum de 2 points.
24
Québec
  • Français – 16 points.
  • Anglais – 6 points.
22
Australie

Les résultats à l’IELTS sont exigés. Les points sont alloués comme suit :

  • Expérimenté (capacité de bien comprendre une langue complexe et de comprendre des explications détaillées) – 25 points.
  • Compétent (capacité d’utiliser et de comprendre une langue assez complexe, surtout dans une situation familière) – 15 points.
  • Professionnel (maîtrise raisonnablement l’anglais, saisit le sens global de la langue dans la plupart des situations) – 15 points.

Les résultats de test ne sont pas exigés des demandeurs qui détiennent un passeport du Royaume‑Uni, des États‑Unis, du Canada, de la Nouvelle‑Zélande et de l’Irlande.

25
Nouvelle-Zélande AUCUN point n’est alloué pour la langue. Il s’agit d’une exigence minimale. s.o.
  Études Max. de points
Canada
  • Maîtrise ou doctorat ET au moins 17 années d’études à temps plein ou l’équivalent temps plein – 25 points.
  • Au moins deux diplômes universitaires de premier cycle ET au moins 15 années d’études à temps plein ou l’équivalent temps plein – 22 points.
  • Diplôme universitaire de premier cycle de deux ans ET au moins 14 années d’études à temps plein ou l’équivalent temps plein – 20 points.
  • Diplôme universitaire de premier cycle d’un an ET au moins 13 années d’études à temps plein ou l’équivalent temps plein – 15 points.
  • Diplôme postsecondaire, certificat d’études professionnelles ou d’apprentissage de trois ans ET au moins 15 années d’études à temps plein ou l’équivalent temps plein – 22 points.
  • Diplôme postsecondaire, certificat d’études professionnelles ou d’apprentissage de deux ans ET au moins 14 années d’études à temps plein ou l’équivalent temps plein – 20 points.
  • Diplôme postsecondaire, certificat d’études professionnelles ou d’apprentissage d’un an ET au moins 13 années d’études à temps plein ou l’équivalent temps plein – 15 points.
  • Diplôme postsecondaire, certificat d’études professionnelles ou d’apprentissage d’un an ET au moins 12 années d’études à temps plein ou l’équivalent temps plein – 12 points.
  • Diplôme d’études secondaires – 5 points.
s.o.
Québec

Un maximum de 28 points sont accordés pour les études :

  • Études secondaires générales – 2 points.
  • Formation secondaire professionnelle – 6 points.
  • Études postsecondaires générales (2 ans) – 4 points.
  • Études postsecondaires techniques (1 ou 2 ans) – 6 points.
  • Formation secondaire professionnelle (1 an) ou postsecondaire technique (1 ou 2 ans) ET domaine de formation à 12 ou à 16 points – 10 points.
  • Formation postsecondaire technique (3 ans) – 8 points.
  • Formation postsecondaire technique (3 ans) ET domaine de formation à 12 points ou à 16 points – 10 points.
  • Études universitaires de premier cycle (1 an) – 4 points.
  • Études universitaires de premier cycle (2 ans) – 6 points.
  • Études universitaires de premier cycle (3 ans ou plus) – 10 points.
  • Études universitaires de deuxième cycle (1 an ou plus) ou troisième cycle – 12 points.

Des points supplémentaires sont alloués pour le domaine de formation : points de la partie I (diplôme de l’étranger) ou II (diplôme du Québec ou l’équivalent) de la liste – 0, 2, 6, 12 ou 16 points.

25
Australie

La scolarité est comprise dans l’évaluation du niveau de compétence :

  • Pour la plupart des professions requérant une formation spécifique (60 points) : l’attestation doit être équivalente à un diplôme australien de premier cycle universitaire ou plus, mais pas nécessairement dans la profession désignée.
  • Pour les autres professions spécialisées générales (40 points) : l’attestation doit être équivalente à un diplôme australien ou à un diplôme d’études supérieures, mais pas nécessairement dans la profession désignée.
60
Nouvelle-Zélande

Si l’attestation ne figure pas sur la liste des attestations dispensées d’évaluation ou sur la liste des attestations reconnues à titre d’exception, le demandeur doit faire reconnaître ses titres par la New Zealand Qualifications Authority (NZQA). Les points sont alloués comme suit :

  • Études universitaires de premier cycle reconnues – 50 points.
  • Études universitaires aux cycle supérieurs reconnues – 55 points.
65
  Autres (capacité d’adaptation) Max. de points
Canada

Jusqu’à 10 points sont alloués pour :

  • le niveau d’études de l’époux ou du conjoint de fait : 3 à 5 points;
  • au moins une année de travail à temps plein autorisé au Canada : 5 points;
  • au moins deux années d’études postsecondaires à temps plein autorisées au Canada : 5 points;
  • les points reçus sous le facteur « Emploi réservé » : 5 points;
  • la présence de proches parents au Canada : 5 points.
10
Québec
  • Caractéristiques d’un époux ou conjoint (maximum de 16 points) :
    • Niveau d’études : de 1 à 3 points.
    • Diplôme ou certificat (étranger, équivalent, inscrit sur la liste) : de 1 à 4 points.
    • Âge : 18-35 ans, 36-39 ans et 40‑42 ans : 3, 2 et 1 points, respectivement.
  • Enfants (maximum de 8 points) : de moins de 12 ans – 4 points par enfant; de 12 à 21 ans – 2 points par enfant.
  • Autonomie financière : 1 point.
  • Capacité d’adaptation (maximum de 6 points) : qualités personnelles, motivation, connaissance de la province de Québec.
  • Séjours au Québec et liens avec le Québec (maximum de 8 points) :
    • Séjours antérieurs pour études ou autres motifs (maximum de 5 points).
    • Présence de membres de la famille au Québec (3 points).
39
Australie
  • Diplômes australiens (maximum de 25 points) : le demandeur détient un diplôme d’un établissement d’enseignement australien, et le maximum de points est alloué pour un doctorat.
  • Compétences du conjoint (5 points) : minimalement, le conjoint a moins de 45 ans, connaît l’anglais, a exercé un emploi professionnel et a cumulé 12 mois d’expérience de travail au cours des 24 derniers mois, et possède des compétences pertinentes – selon l’évaluation de l’organisme compétent.
  • Expérience de travail en Australie (5 points).
  • Aptitudes dans l’une des langues communautaires désignées de l’Australie (5 points).
  • Études régionales dans « une région rurale de l’Australie ou une région urbaine de faible croissance démographique » (5 points).
  • Catégorie des personnes parrainées, si la demande est parrainée par le gouvernement d’un territoire ou d’un État australien (10 points) [les demandeurs parrainés doivent obtenir une note de passage de 100 points].
55
Nouvelle-Zélande
  • Présence de parents proches en Nouvelle‑Zélande (10 points).
  • L’époux ou le conjoint a une offre d’emploi (20 points).
  • Des points supplémentaires sont alloués si le demandeur a fait des études en Nouvelle‑Zélande, par exemple (maximum de 20 points).
50

Appendice D : Résultats de l’analyse de régression fondée sur la BDIM — Incidence du régime et des facteurs de sélection sur le revenu d’emploi des travailleurs qualifiés (fédéral)

Analyse des répercussions de la LIPR

Du fait qu’elle s’inscrit dans un contexte unique caractérisé par l’arrivée, la même année, d’immigrants sélectionnés sous deux régimes législatifs différents, l’incidence du système de sélection de la LIPR par rapport au système de points de l’ancien régime a été estimée en calculant l’écart moyen entre les revenus déclarés par les deux cohortes d’arrivants. Par exemple, dans le cas du revenu d’emploi – principal indicateur de rendement disponible dans les données de la BDIM – de la cohorte de 2002, nous avons calculé l’écart entre les revenus moyens déclarés de 2003 à 2006. L’année d’arrivée 2002 a été omise puisque les immigrants sont arrivés à différents moments durant l’année, de sorte que le revenu annuel déclaré à des fins d’imposition ne s’applique pas à l’année complète. Les données fiscales disponibles ne précisent pas la partie de l’année où le revenu a été gagné. De même, pour la cohorte de 2003, nous avons calculé l’écart entre les revenus moyens déclarés de 2004 à 2006. Une analyse de régression a également été réalisée à l’aide de l’écart entre les logarithmes de revenus puisqu’on obtient ainsi une mesure du pourcentage d’écart de revenu entre les immigrants sélectionnés en vertu de la LIPR et ceux sélectionnés sous l’ancien régime. 

Précisons que, dans l’analyse comparant le revenu de ces deux groupes, nous n’avons pas contrôlé pour les caractéristiques observées telles que l’âge, les études, l’expérience de travail et la compétence dans les langues officielles. La raison en est que l’un des objectifs fondamentaux de la nouvelle politique sous la LIPR consiste à sélectionner des immigrants présentant des caractéristiques observables différentes de celles recherchées par l’ancien régime. En contrôlant pour les caractéristiques observées, nous aurions éliminé cette possible source d’écart dans le revenu des immigrants. En effet, si la seule différence entre le système de sélection de la LIPR et celui de l’ancien régime consiste à choisir des immigrants ayant des caractéristiques observées différentes, le fait de contrôler pour ces caractéristiques viendrait éliminer complètement les répercussions des modifications apportées à la politique50. Précisons également qu’il n’était pas pertinent de contrôler pour les caractéristiques observées susceptibles d’influer sur le revenu des immigrants, mais qui ne sont pas prises en compte dans le système de points – comme le pays d’origine. Dans la mesure où les pays sources des immigrants sélectionnés sous la LIPR diffèrent de ceux des immigrants admis sous l’ancien régime, cet écart fait partie du « traitement » de la LIPR. Le contrôle de cette caractéristique aurait éliminé cette éventuelle source d’écart dans le revenu des immigrants.

À partir de cette modélisation, des régressions linéaires ont été effectuées afin d’évaluer l’incidence du régime de sélection de la LIPR sur le revenu des travailleurs qualifiés (fédéral). À cette fin, les TQF dont la demande a été évaluée sous les deux régimes (évaluation hybride) ont été exclus puisqu’il était impossible de savoir sous quel régime ils ont finalement été sélectionnés. Les régressions portaient donc seulement sur les travailleurs qualifiés immigrants sélectionnés sous la LIPR et ceux admis sous l’ancien régime.

La variable dépendante pour cette première partie de l’analyse est le revenu d’emploi. Des données totalisées ont été utilisées, de sorte qu’une même personne peut avoir contribué à l’analyse autant de fois qu’elle a produit une déclaration de revenus d’emploi d’au moins 1 000 $ entre 2002 et 2006. Toutes les observations portant sur l’année d’arrivée ont été exclues de la régression puisque cette année particulière ne représente pas une année complète pour tous, dépendamment de la date d’arrivée (c’est‑à‑dire, les TQF qui sont arrivés en 2002 ont été exclus pour l’année d’imposition 2002, ceux qui sont arrivés en 2003 ont été exclus pour l’année d’imposition 2003, etc.).

Appendice D-1 : Régression linéaire du revenu d’emploi (excluant l’année d’arrivée)
  Modèle 1 Modèle 2
Coefficient Sig. Coefficient Sig.
Constante 34 665 *** 34 665 ***
Cohorte 2002, année d’imposition 2003 -8 933 *** -8 933 ***
Cohorte 2002, année d’imposition 2004 -3 185 *** -3 185 ***
Cohorte 2002, année d’imposition 2005 1 597 *** 1 597 ***
Cohorte 2002, année d’imposition 2006 6 946 *** 6 967 ***
Cohorte 2003, année d’imposition 2004 -10 365 *** -10 365 ***
Cohorte 2003, année d’imposition 2005 -4 069 *** -4 069 ***
Cohorte 2003, année d’imposition 2006 1 841 *** 1 841 ***
Cohorte 2004, année d’imposition 2005 -10 380 *** -10 380 ***
Cohorte 2004, année d’imposition 2006 -3 331 *** -3 331 ***
(référence : cohorte 2005, année d’imposition 2006)
Cohorte 2002, année d’imposition 2003 * LIPR 14 877 *** -3 001
Cohorte 2002, année d’imposition 2004 * LIPR 17 301 *** -1 991
Cohorte 2002, année d’imposition 2005 * LIPR 17 058 *** -4 011
Cohorte 2002, année d’imposition 2006 * LIPR 17 182 *** -6 904
Cohorte 2003, année d’imposition 2004 * LIPR 9 739 *** 4 335 ***
Cohorte 2003, année d’imposition 2005 * LIPR 10 005 *** 1 298
Cohorte 2003, année d’imposition  2006 * LIPR 9 654 *** 340 ***
Cohorte 2004, année d’imposition 2005 * LIPR 15 783 *** 7 387 ***
Cohorte 2004, année d’imposition 2006 * LIPR 16 162 *** 6 384 ***
Cohorte 2002, année d’imposition 2003 * Sexe 22 701 ***
Cohorte 2002, année d’imposition 2004 * Sexe 24 903 ***
Cohorte 2002, année d’imposition 2005 * Sexe 27 127 ***
Cohorte 2002, année d’imposition 2006 * Sexe 31 297 ***
Cohorte 2003, année d’imposition 2004 * Sexe 7 680 ***
Cohorte 2003, année d’imposition 2005 * Sexe 12 726 ***
Cohorte 2003, année d’imposition 2006 * Sexe 14 538 ***
Cohorte 2004, année d’imposition 2005 * Sexe 11 918 ***
Cohorte 2004, année d’imposition 2006 * Sexe 14 003 ***
n 199 190   199 190  
dl 18   27  
F 612,91 *** 446,57 ***
r2 0,052   0,057  
*p < 0 05
**p < 0 01
***p < 0, 01
Appendice D-2 : Régression linéaire du logarithme du revenu d’emploi (excluant l’année d’arrivée)
  Modèle 1 Modèle 2
Coefficient Sig. Coefficient Sig.
Constante 10,013 *** 10,013 ***
Cohorte 2002, année d’imposition 2003 -0,224 *** -0,224 ***
Cohorte 2002, année d’imposition 2004 -0,013 -0,013
Cohorte 2002, année d’imposition 2005 0,143 *** 0,014 ***
Cohorte 2002, année d’imposition 2006 0,304 *** 0,304 ***
Cohorte 2003, année d’imposition 2004 -0,293 *** -0,293 ***
Cohorte 2003, année d’imposition 2005 -0,058 *** -0,058 ***
Cohorte 2003, année d’imposition 2006 0,144 *** 0,144 ***
Cohorte 2004, année d’imposition 2005 -0,299 *** -0,299 ***
Cohorte 2004, année d’imposition 2006 -0,047 *** -0,047 ***
(référence : cohorte 2005, année d’imposition 2006)
Cohorte 2002, année d’imposition 2003 * LIPR 0,036 *** -0,189
Cohorte 2002, année d’imposition 2004 * LIPR 0,398 *** -0,072
Cohorte 2002, année d’imposition 2005 * LIPR 0,347 *** -0,092
Cohorte 2002, année d’imposition 2006 * LIPR 0,393 *** -0,162
Cohorte 2003, année d’imposition 2004 * LIPR 0,267 *** 0,119 **
Cohorte 2003, année d’imposition 2005 * LIPR 0,249 *** 0,025
Cohorte 2003, année d’imposition  2006 * LIPR 0,212 *** -0,011 ***
Cohorte 2004, année d’imposition 2005 * LIPR 0,462 *** 0,237 ***
Cohorte 2004, année d’imposition 2006 * LIPR 0,435 *** 0,196 ***
Cohorte 2002, année d’imposition 2003 * Sexe 0,697 ***
Cohorte 2002, année d’imposition 2004 * Sexe 0,608 ***
Cohorte 2002, année d’imposition 2005 * Sexe 0,566 ***
Cohorte 2002, année d’imposition 2006 * Sexe 0,722 ***
Cohorte 2003, année d’imposition 2004 * Sexe 0,210 ***
Cohorte 2003, année d’imposition 2005 * Sexe 0,328 ***
Cohorte 2003, année d’imposition 2006 * Sexe 0,324 ***
Cohorte 2004, année d’imposition 2005 * Sexe 0,319 ***
Cohorte 2004, année d’imposition 2006 * Sexe 0,342 ***
n 199 190   199 190  
dl 18   27  
F 507,41 *** 357,26 ***
r2 0,043   0,046  
*p < 0,05
**p < 0,01
***p < 0,001

Analyse de l’incidence des facteurs de sélection

Les données de la BDIM ont également été utilisées pour examiner les facteurs qui sont gages d’une intégration réussie sur le marché du travail canadien. Nous avons donc estimé le rapport entre le revenu individuel et les caractéristiques personnelles et démographiques ayant une incidence sur celui-ci. Les modèles de régression suivants illustrent l’influence des différents facteurs de la grille de sélection sur le revenu d’emploi des travailleurs qualifiés (fédéral). Ici encore, les cas ayant fait l’objet d’une évaluation hybride ont été exclus puisqu’il était impossible de déterminer sous quelle grille ils ont été sélectionnés.

Comme les facteurs faisant partie de la grille de sélection et le poids attribué à chacun ont changé à l’entrée en vigueur de la LIPR, des équations distinctes ont été calculées à l’aide des données sur les deux régimes. La variable dépendante pour l’analyse est le logarithme des revenus d’emploi en 2006. Aux fins de cette analyse, la cohorte d’arrivants de 2006 a été exclue puisque ces observations ne s’appliquent pas nécessairement à une année complète. En outre, pour couvrir la même période d’observation pour les deux régimes de sélection, les demandeurs visés par l’ancien régime ont été pris en compte seulement s’ils ont été admis en 2002 ou après (cohortes de 2002 à 2005). Il importe toutefois de signaler le faible nombre d’arrivées de demandeurs sélectionnés sous la LIPR en 2002, puisque la cohorte de cette année‑là était principalement composée de TQF sélectionnés en vertu de l’ancien régime. Par conséquent, pour 2002, la répartition de l’échantillon entre les deux régimes n’est pas équilibrée.

Appendice D-3 : Régression linéaire du logarithme du revenu d’emploi en 2006 (excluant la cohorte de 2006) – cas sélectionnés sous la LIPR
  Modèle 1 Modèle 2 Modèle 3
Coefficient Sig. Coefficient Sig. Coefficient Sig.
Constante 8,681 *** 9,634 *** 9,372 ***
Années depuis l’arrivée 0,395 *** 0,397 *** 0,310 ***
Années depuis l’arrivée - au carré -0,050 * -0,057 ** -0,040
Sexe (réf, : femmes) 0,295 *** 0,272 *** 0,227 ***
Âge à l’arrivée (réf, : 50 ans et plus)
Moins de 30 ans 0,210 *** 0,313 *** 0,279 ***
30 à 34 ans 0,179 *** 0,264 *** 0,234 ***
35 à 39 ans 0,148 ** 0,220 *** 0,214 ***
40 à 44 ans 0,122 * 0,713 *** 0,150 **
45 à 49 ans 0,097 0,139 ** 0,144 **
Points pour les études (réf. : 0 à 15 points)
20 points  0,131 ** 0,183 *** 0,142 ***
22 points  0,091 * 0,115 ** 0,094 *
25 points  0,107 ** 0,195 *** 0,174 ***
Points pour la langue (réf, : 0 à 7 points)
8 points 0,052 0,090 0,065
9 à 11 points 0,100 0,123 * 0,120 *
12 points 0,227 *** 0,203 *** 0,195 ***
13 à 15 points 0,324 *** 0,265 *** 0,279 ***
16 points 0,501 *** 0,375 *** 0,385 ***
17 à 19 points 0,553 *** 0,367 *** 0,381 ***
20 points  0,554 *** 0,351 *** 0,391 ***
21 à 23 points 0,508 *** 0,308 *** 0,329 ***
24 points  0,484 *** 0,304 *** 0,339 ***
Points pour l’expérience (réf, : 15 points)
17 points 0,010 0,017 0,008
19 points 0,080 0,064 0,053
21 points 0,171 *** 0,152 *** 0,141 ***
Points pour un emploi réservé (réf, : 0 point)
10 points 0,917 *** 0,789 *** 0,743 ***
Points pour un emploi réservé * années depuis l’arrivée -0,117 *** 0,100 ** 0,092 **
Points pour la capacité d’adaptation
Points pour les études du conjoint (réf, : 0 point)
3 points 0,021 0,016 0,011
4 points -0,021 0,032 0,014
5 points 0,092 *** 0,135 *** 0,121 ***
Points pour l’expérience au Canada (réf, : 0 point)
5 points 0,320 *** 0,294 *** 0,274 ***
Points pour les études au Canada (réf, : 0 point)
5 points -0,162 *** 0,061 * 0,061 *
Points pour la parenté au Canada (réf, : 0 point)
5 points -0,081 *** 0,099 *** 0,080 ***
Province de résidence en 2006 (réf, : Ontario)            
Atlantique -0,002 -0,056 -0,084
Québec -0,431 *** -0,370 *** -0,380 ***
Manitoba et Saskatchewan -0,040 -0,026 -0,036
Alberta 0,155 *** 0,131 *** 0,145 ***
Colombie-Britannique -0,053 ** -0,068 *** 0,047 *
Dernier pays ou dernière région de résidence permanente (réf, : Royaume-Uni)
Amérique du Nord -0,041 0,023
Amérique centrale, Amérique du Sud, Caraïbes et Bermudes -0,234 *** -0,237 ***
Autre pays d’Europe de l’Ouest et du Nord -0,123 ** -0,108 **
Europe de l’Est et du Sud -0,399 *** -0,396 ***
Afrique de l’Ouest, de l’Est, centrale et du Sud -0,276 *** -0,241 ***
Afrique du Nord et Asie de l’Ouest et centrale et Moyen-Orient -0,438 *** -0,414 ***
Chine -0,726 *** -0,749 ***
Autre Asie orientale et du Sud-Est -0,412 *** -0,401 ***
Inde -0,310 *** -0,314 ***
Pakistan -0,510 *** -0,556 ***
Autre Asie méridionale -0,680 *** -0,678 ***
Océanie     -0,115 * -0,101  
CNP - type de compétence (réf, : emplois professionnels en sciences naturelles et appliquées (21))            
Affaires, finance et administration, et cadres supérieurs (00, 01, 11, 12, 14) 0,091 ***
Sciences naturelles et appliquées et domaines apparentés (02, 22) -0,038
Secteur de la santé (03, 31, 32, 34) -0,198 ***
Sciences sociales, enseignement, administration publique et religion (04, 41, 42) -0,250 ***
Arts, culture, sports et loisirs (05, 51, 52) -0,426 ***
Vente et services (06, 62, 64, 66) -0,238 ***
Métiers, transport et machinerie et domaines apparentés (07, 72, 72, 74, 76), -0,130 ***
Secteur primaire (08, 82, 84, 86), 
Transformation, fabrication et services d’utilité publique (09, 92, 94, 96)
n 13 490   13 490   12 205  
dl 36   48   55  
F 89,54 *** 82,48 *** 73,97 ***
r2 0,1993   0,2276   0,2509  
*p < 0,05
**p < 0,01
***p < 0,001
Appendice D-4 : Régression linéaire du logarithme du revenu d’emploi en 2006 (excluant la cohorte de 2006) – cas sélectionnés sous l’ancien régime
  Modèle 1 Modèle 2 Modèle 3
Coefficient Sig. Coefficient Sig. Coefficient Sig.
Constante 8,745 *** 9,129 *** 9,225 ***
Années depuis l’arrivée 0,452 *** 0,376 *** 0,361 ***
Années depuis l’arrivée - au carré -0,046 *** -0,036 *** -0,037 ***
Sexe (réf, : femmes) 0,246 *** 0,238 *** 0,222 ***
Âge à l’arrivée (réf. : 50 ans et plus)
Moins de 30 ans 0,134 *** 0,233 *** 0,229 ***
30 à 34 ans 0,155 *** 0,236 *** 0,236 ***
35 à 39 ans 0,132 *** 0,201 *** 0,198 ***
40 à 44 ans 0,079 * 0,109 ** 0,104 **
45 à 49 ans 0,014 0,032 0,020
Points pour les études (réf., : 0 à 15 points)
20 points  0,064 *** 0,045 *** 0,065 ***
22 points  0,104 *** 0,099 *** 0,121 ***
25 points 
Points pour la langue (réf. : 0 à 7 points) -0,103 *** -0,031 -0,036
8 points -0,074 ** 0,037 0,035
9 à 11 points 0,209 *** 0,209 *** 0,213 ***
12 points 0,223 *** 0,130 *** 0,149 ***
13 à 15 points 0,295 *** 0,154 *** 0,167 ***
16 points
17 à 19 points 0,110 *** 0,151 *** 0,111 ***
20 points  0,034 0,095 *** 0,071 *
21 à 23 points 0,048 0,050 0,106 **
24 points 
Points pour l’expérience (réf. : 15 points) 0,007 0,020 0,034
17 points 0,125 *** 0,143 *** 0,121 ***
19 points 0,057 *** 0,100 *** 0,099 ***
21 points
Points pour un emploi réservé (réf. : 0 point) -0,044 * -0,024 -0,022
10 points -0,019 0,011 0,008
Points pour un emploi réservé * années depuis l’arrivée -0,083 *** 0,004 -0,008
Points pour la capacité d’adaptation
Points pour les études du conjoint (réf. : 0 point) 0,848 *** 0,684 *** 0,633 ***
3 points -0,154 ** 0,147 ** -0,128 **
4 points
5 points -0,276 *** -0,253 *** -0,234 ***
Points pour l’expérience au Canada (réf. : 0 point) -0,181 *** -0,198 *** -0,188 ***
5 points -0,095 *** -0,125 *** -0,116 ***
Points pour les études au Canada (réf., : 0 point) -0,041 ** -0,113 *** -0,103 ***
5 points 0,014 -0,076 *** -0,067 ***
Points pour la parenté au Canada (réf. : 0 point)
5 points -0,039 *** -0,048 *** -0,051 ***
Province de résidence en 2006 (réf. : Ontario)            
Atlantique 0,110 * 0,077 0,074
Québec -0,484 *** -0,402 *** -0,420 ***
Manitoba et Saskatchewan -0,033 -0,042 -0,050
Alberta 0,268 *** 0,266 *** 0,261 ***
Colombie-Britannique -0,119 *** -0,092 *** -0,087 ***
Dernier pays ou dernière région de résidence permanente (réf, : Royaume-Uni)
Amérique du Nord 0,072 0,086
Amérique centrale, Amérique du Sud, Caraïbes et Bermudes -0,063 -0,056
Autre pays d’Europe de l’Ouest et du Nord -0,085 * -0,066
Europe de l’Est et du Sud -0,175 *** -0,174 ***
Afrique de l’Ouest, de l’Est, centrale et du Sud -0,119 *** -0,104 **
Afrique du Nord et Asie de l’Ouest et centrale et Moyen-Orient -0,435 *** -0,415 ***
Chine -0,672 *** -0,657 ***
Autre Asie orientale et du Sud-Est -0,347 *** -0,353 ***
Inde -0,318 *** -0,313 ***
Pakistan -0,645 *** -0,637 ***
Autre Asie méridionale -0,482 *** -0,477 ***
Océanie     -0,051   -0,047  
CNP - type de compétence (réf, : emplois professionnels en sciences naturelles et appliquées (21))          
Affaires, finance et administration, et cadres supérieurs (00, 01, 11, 12, 14) -0,012
Sciences naturelles et appliquées et domaines apparentés (02, 22) 0,089 ***
Secteur de la santé (03, 31, 32, 34) -0,062 **
Sciences sociales, enseignement, administration publique et religion (04, 41, 42) -0,082 ***
Arts, culture, sports et loisirs (05, 51, 52) -0,234 ***
Vente et services (06, 62, 64, 66) -0,099 ***
Métiers, transport et machinerie et domaines apparentés (07, 72, 72, 74, 76), 0,085 **
Secteur primaire (08, 82, 84, 86), 
Transformation, fabrication et services d’utilité publique (09, 92, 94, 96)
n 55 215   55 200   54 005  
dl 37   49   56  
F 182,80 *** 196,31 *** 170,83 ***
r2 0,1092   0,1485   0,1506  
*p < 0,05
**p < 0,01
***p < 0,001

Liste des acronymes utilisés

ABC – Association du Barreau canadien
AC – Administration centrale
BCVE – Bureau canadien des visas à l’étranger
BDIM – Banque de données longitudinales sur les immigrants
CADGEDCChina Academic Degrees and Graduate Education Development Center
CEC – Catégorie de l’expérience canadienne
CIC – Citoyenneté et Immigration Canada
CNP – Classification nationale des professions
CP – Candidats des provinces
DP – Demandeur principal
IELTS – International English Language Testing System
LIPRLoi sur l’immigration et la protection des réfugiés
NARICNational Recognition Information Centre for the United Kingdom
OER – Offre d’emploi réservé
PCP – Programme des candidats des provinces
PTQF – Programme des travailleurs qualifiés (fédéral)
RHDCC – Ressources humaines et Développement des compétences Canada
RPP – Rapport sur les plans et les priorités
SCCI – Société canadienne des consultants en immigration
SMGC – Système mondial de gestion des cas
SSOBL – Système de soutien des opérations des bureaux locaux
STIDI – Système de traitement informatisé des dossiers d’immigration
TQF – Travailleur qualifié (fédéral)
TQQ – Travailleur qualifié du Québec
TVRP – Titre de voyage pour résident permanent


Notes

50 Il est également possible que le système de sélection de la LIPR favorise l’admission d’immigrants ayant des caractéristiques non observées différentes (comme l’ambition, la persévérance ou la motivation). Ces caractéristiques peuvent également avoir une incidence sur les résultats des immigrants.

Date de modification :