Réétablissement de réfugiés au Canada
Bulletin d’information no 1

Le bulletin d’information suivant a été distribué en mai 2008 à plus de 15 000 réfugiés bhoutanais dans des camps de réfugiés. L’objectif était de fournir de l’information au sujet du processus de réétablissement au Canada et de répondre à quelques questions de base sur la vie au Canada.

Ce que vous devez savoir sur le Canada

  • Réétablissement est le mot utilisé par le Canada pour décrire le processus consistant à vous faire venir au Canada pour y vivre de façon permanente.
  • Les réfugiés peuvent faire une demande de réétablissement au Canada, qu’ils soient en bonne ou en mauvaise santé et qu’ils soient jeunes ou âgés.
  • Si vous venez vivre au Canada, vous vivrez dans des villes avec d’autres Canadiens. Vous ne vivrez pas dans des camps.
  • Les réfugiés reçoivent de l’aide pour se réétablir au Canada.
  • Les réfugiés qui viennent au Canada ne sont plus des réfugiés, mais des résidents permanents, qui peuvent par la suite devenir des citoyens canadiens.
  • Le Canada, en collaboration avec d’autres pays, facilite le rapatriement de certains réfugiés qui désirent retourner au Bhoutan. 
  • Vous devez communiquer avec le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) pour faire une demande de réétablissement. Il n’y a aucuns frais pour présenter une demande.

Le Canada réétablit des réfugiés du Bhoutan au Népal

  • Plus de 5 000 réfugiés bhoutanais pourront venir au Canada. Si vous souhaitez venir au Canada, veuillez communiquer avec le HCR.
  • En octobre 2008, des agents canadiens commenceront les entrevues avec les réfugiés qui souhaitent s’établir au Canada. Le premier groupe de réfugiés arrivera au Canada au début de 2009.
  • Le Canada prévoit faire venir les 5 000 réfugiés au Canada au cours des quatre prochaines années.
  • Lorsque vous aurez avisé le HCR de votre désir de vous réétablir, le HCR décidera de transmettre ou de ne pas transmettre votre demande au Canada. Si le Canada reçoit votre demande, un commissaire canadien décidera si vous pouvez venir au Canada. Il peut s’écouler plusieurs mois, parfois davantage, après votre entrevue et celle de votre famille, avant que vous puissiez venir au Canada.
  • Vous devez décider si vous souhaitez vous réétablir ou non. Pour certaines personnes, il s’agit du meilleur choix pour elles et leur famille. Pour d’autres, la décision n’est pas si simple. Le Canada veut s’assurer que vous avez tous les renseignements adéquats pour prendre la meilleure décision.

Qui sera admissible à venir au Canada

Si vous souhaitez vous réétablir au Canada, et êtes inscrit comme réfugié du Bhoutan, vous devez en aviser le HCR. Le HCR distribue des formulaires « Déclaration d’intérêt » et il vous aidera à déterminer si le réétablissement est le meilleur choix pour vous.

Le Canada acceptera tous les genres de réfugiés, que vous soyez en bonne ou en mauvaise santé, jeune ou âgé. La sélection n’est pas basée sur les aptitudes professionnelles ou l’éducation. Cependant, nous ne pouvons garantir que vous serez accepté pour venir au Canada. Vous passerez une entrevue avec un agent canadien qui prendra la décision finale.

Le HCR peut vous recommander au Canada si :

  • Vous êtes reconnu comme réfugié par le gouvernement du Népal;
  • Vous avez participé au recensement de 2007 du gouvernement du Népal-HCR, achevé le 11 mai 2007; 
  • Vous vivez dans l’un des sept camps de réfugiés du Népal, soit Beldangi-I, Beldangi-II, Beldangi-II ext, Sanischare, Goldhap, Timai et Khudunabari, ou si vous vivez à l’extérieur de ces camps, mais avez été reconnu comme réfugié par le gouvernement du Népal, et comme réfugié du Bhoutan;
  • Le HCR a décidé que vous êtes une personne qui tirerait profit à aller vivre dans un autre pays.

Questions et réponses

Q : Qui peut demander un réétablissement au Canada?
R : Si vous souhaitez un réétablissement, vous pouvez préciser que vous aimeriez vous réétablir au Canada dans le formulaire de Déclaration d’intérêt, distribué par le HCR. Cependant, la décision concernant le pays où le réfugié sera réétabli sera prise par le HCR. Si vous avez de la famille ou des amis au Canada et que vous désirez vivre près d’eux, vous devriez en informer le HCR, et mentionner le nom de ces personnes.

Q Est-ce que l’éducation, la formation, l’expérience de travail et l’âge jouent un rôle lorsque vous faites une demande pour venir au Canada?
R : Non. Cependant, tous les réfugiés doivent passer un examen médical, et subir un interrogatoire en matière de sécurité et de criminalité pour venir au Canada. En dernier ressort, c’est un représentant officiel canadien qui décide si une personne peut venir au Canada.

Q Combien de temps faudra-t-il attendre avant de venir au Canada?
R : Il peut s’écouler plusieurs mois, voire davantage, entre le moment de votre entrevue avec l’agent canadien et votre départ pour le Canada.

Q Devrons-nous vivre dans des camps de réfugiés au Canada?
R : Non. Il n’y a pas de camps de réfugiés au Canada. Vous vivrez dans une petite ou une grande collectivité du Canada. Vous recevrez de l’aide pour trouver un endroit où vivre et vous serez libre de vous déplacer lorsque vous serez au Canada. Une fois au Canada, vous pourrez jouir des mêmes droits et responsabilités que les autres résidents permanents.

Q Puis-je venir au Canada avec ma famille?
R : Vous et votre époux ou épouse, et vos enfants âgés de 22 ans ou moins, pouvez faire la demande sur le même formulaire d’inscription et venir au Canada ensemble. Le Canada essaie de garder les familles (frères et sœurs, enfants plus âgés) réunies lorsqu’elles font la demande en même temps. 

Par exemple, un homme adulte, sa femme, ses enfants, ses parents, et ses frères et sœurs pourront venir au Canada ensemble s’ils font la demande en même temps. Il est très important de le mentionner aux commissaires du HCR et aux représentants officiels canadiens, et de faire la liste de tous les membres de votre famille (y compris tous les enfants, frères et sœurs, parents, époux et épouse), même ceux qui ne vivent pas au Népal, sur votre formulaire d’inscription lorsque vous présentez votre demande pour venir au Canada.

Les gens qui ne sont pas mentionnés sur la demande pourraient ne pas pouvoir venir au Canada plus tard. Si vous vous mariez ou avez un enfant après l’entrevue, vous devez le dire à un représentant officiel canadien pour que ces personnes soient mentionnées dans votre demande.

Q Quelle aide vais-je recevoir au Canada?
R : Vous recevrez un soutien financier pour vous aider à payer votre nourriture et votre logement pendant votre première année au Canada. Une personne vous accueillera à l’aéroport et vous recevrez de l’aide pour vous familiariser à la vie de tous les jours au Canada. Les enfants pourront aller à l’école sans frais et tous pourront recevoir des soins de santé gratuitement. Selon vos besoins, un groupe de Canadiens peut vous aider à vous adapter à la vie au Canada. Vous recevrez aussi de l’aide pour apprendre l’anglais ou le français, les deux principales langues du Canada, ainsi que pour trouver du travail.

Q Puis-je devenir citoyen canadien?
R : Oui. Vous deviendrez résident permanent dès votre arrivée au Canada. Après trois ans au Canada, vous pouvez faire une demande pour obtenir la citoyenneté canadienne.

Q Dois-je débourser de l’argent pour venir au Canada?
R : Le gouvernement canadien vous prêtera de l’argent pour payer les frais de transport vers le Canada et pour votre examen médical. Un prêt signifie que vous devrez rembourser le montant total au gouvernement. Vous pourrez rembourser l’argent en versements échelonnés sur plusieurs mois, après votre arrivée au Canada. Vous aurez la possibilité de travailler au Canada, ce qui vous permettra de subvenir à vos besoins et à ceux de votre famille. 

Q Pourrai-je retourner au Népal une fois réétabli ici? Pourrai-je retourner au Bhoutan un jour?
R : Le but d’un réétablissement au Canada est de commencer une nouvelle vie, vous et votre famille. Si vous désirez vous rendre au Népal après votre arrivée au Canada, vous pourrez faire une demande de document de voyage. Cependant, tant que vous ne serez pas un citoyen du Canada, ce document ne sera pas reconnu pour aller au Bhoutan. Vous pourrez aller au Népal ou dans tout autre pays, si vous obtenez un visa de ces pays. Après trois ans au Canada, vous pourrez demander la citoyenneté canadienne et un passeport canadien.

Q : Est-ce qu’il fait froid au Canada?
R : Cela dépend de la période de l’année. La plupart des régions du Canada ont quatre saisons distinctes : printemps, été, automne et hiver. Les conditions climatiques sont différentes d’une région à l’autre du Canada. Le printemps (mars, avril et mai) est une saison pluvieuse dans la plupart des régions du Canada, et la température est plutôt fraîche. En été (juin, juillet et août), la température est très chaude dans la plupart des régions du Canada et les températures de jour sont normalement au-dessus de 20 °C et peuvent parfois dépasser 30 °C. À l’automne (septembre, octobre et novembre), la température refroidit et le temps est parfois très pluvieux. Pendant les mois d’hiver (décembre, janvier et février), la température dans la plupart des régions du Canada se maintient, habituellement, au-dessous de 0 °C, jour et nuit. Les températures dans certaines régions du pays baissent parfois au-dessous de -25 °C, tandis que le long de la côte Ouest, la température baisse rarement en dessous de 0 °C.

Dans la plus grande partie du Canada, la neige reste au sol de la mi-décembre à la mi-mars. Plus vous montez en altitude et plus vous allez vers le Nord, plus l’hiver est froid et long. Cependant, même pendant les mois les plus froids, les immeubles et les maisons sont bien chauffés et permettent aux gens de vivre confortablement.  

Q : Est-ce qu’il y a d’autres réfugiés au Canada? D’autres Bhoutanais?
R : Le Canada a une longue tradition d’accueil de réfugiés. Les réfugiés sont des résidents permanents dès leur arrivée au pays, et deviennent souvent citoyens canadiens, et vivent avec les autres Canadiens. Il y a des personnes d’origine bhoutanaise, népalaise et indienne qui parlent le népalais dans plusieurs villes du Canada, mais ces communautés sont petites. C’est pourquoi le Canada réétablit 5 000 réfugiés bhoutanais, afin de s’assurer qu’il y aura au pays une communauté bhoutanaise dans le futur.

Q : Puis-je pratiquer ma religion au Canada?
R : Oui. Au Canada, une personne peut pratiquer sa religion en toute liberté. La liberté de religion est l’une des libertés fondamentales du Canada et est inscrite dans ses lois.

Date de modification :