Découvrir le Canada

Les droits et responsabilités liés à la citoyenneté

L’histoire du Canada – images

Photo décrite ci-dessous

Camp indien au temps de la traite des fourrures


Photo décrite ci-dessous

Jean Cabot, Italien ayant immigré en Angleterre, est le premier à tracer la carte de la côte Atlantique du Canada. Il débarque à Terre-Neuve ou à l’île du Cap-Breton en 1497 et prend possession de cette nouvelle terre au nom de l’Angleterre. Les Anglais ne commencent à s’y établir qu’en 1610.


Photo décrite ci-dessous

Jacques Cartier est le premier Européen à explorer le fleuve Saint-Laurent et à découvrir les lieux sur lesquels seront fondées les villes de Québec et de Montréal.


Photo décrite ci-dessous

Le comte de Frontenac refuse de livrer Québec aux Anglais en 1690, déclarant : « Je n’ai point de réponse à faire à votre général que par la bouche de mes canons… »


Photo décrite ci-dessous

Pierre Le Moyne, sieur d’Iberville, était un héros important de la Nouvelle-France; il a remporté de nombreuses victoires sur les Anglais, de la baie James au nord à Nevis dans les Caraïbes, à la fin du XVIIe siècle et au début du XVIIIe siècle


Photo décrite ci-dessous

Sir Guy Carleton (lord Dorchester) a, en tant que gouverneur du Québec, défendu les droits des Canadiens, repoussé l’invasion américaine de Québec de 1775 et supervisé la migration des loyalistes vers la Nouvelle-Écosse et le Québec en 1782-1783


Photo décrite ci-dessous

La première assemblée élue du Bas-Canada, à Québec, débat pour savoir si l’on utilisera le français et l’anglais, le 21 janvier 1793


Photo décrite ci-dessous

Le lieutenant-colonel John Graves Simcoe est le premier lieutenant-gouverneur du Haut-Canada. Il fonde la ville de York (aujourd’hui Toronto). Grâce à John Simcoe, le Haut-Canada est la première colonie de l’Empire britannique à abolir l’esclavage


Photo décrite ci-dessous

Mary Ann (Shadd) Carey est une militante au franc-parler du mouvement visant à abolir l’esclavage aux États-Unis. En 1853, elle devient la première éditrice au Canada, contribuant à fonder et à diriger The Provincial Freeman, un hebdomadaire dédié à la lutte contre l’esclavage, à la promotion de l’immigration noire au Canada et de la modération (incitant les gens à boire moins d’alcool), et au soutien du pouvoir britannique


Photo décrite ci-dessous

Le HMS Shannon, bâtiment de la Royal Navy, guide l’USS Chesapeake, qu’il a capturé, dans le port d’Halifax, en 1813. Il y a aussi des batailles navales sur les Grands Lacs


Photo décrite ci-dessous

Le major-général sir Isaac Brock et le chef Tecumseh. Ensemble, les troupes britanniques, les Premières nations et les volontaires canadiens repoussent une invasion américaine en 1812-1814


Photo décrite ci-dessous

Le duc de Wellington a envoyé quelques-uns de ses meilleurs soldats pour défendre le Canada en 1814. Il a ensuite décidé de terminer le canal Rideau à Bytown (Ottawa) dans le cadre de la mise en place d’un réseau de forts visant à empêcher les États-Unis d’envahir encore une fois le Canada. Wellington, qui a vaincu Napoléon en 1815, a donc joué un rôle direct dans la fondation de la capitale nationale


Photo décrite ci-dessous

En 1813, Laura Secord, une pionnière, femme et mère de cinq enfants, a entrepris une marche dangereuse de 19 miles (30 km) afin d’avertir le lieutenant James FitzGibbon d’une attaque planifiée par les Américains. Sa bravoure a contribué à la victoire remportée à Beaver Dams. Son héroïsme est encore reconnu aujourd’hui


Photo décrite ci-dessous

Des miliciens canadiens français ont aidé à défendre le Canada pendant la guerre de 1812


Photo décrite ci-dessous

Sir Louis-Hippolyte La Fontaine, un défenseur des droits des francophones, devient le premier chef d’un gouvernement responsable (semblable à un premier ministre) au Canada en 1849


Photo décrite ci-dessous

Les Pères de la Confédération créent le Dominion ou « Puissance » du Canada le 1er juillet 1867, anniversaire du pays que nous connaissons aujourd’hui


Photo décrite ci-dessous

Billet d’un dollar du Dominion du Canada, de 1923, à l’effigie du roi George V. Ce souverain établit en 1921 les couleurs officielles du Canada (rouge et blanc), qui sont aujourd’hui les couleurs du drapeau canadien


Photo décrite ci-dessous

Sir John A. Macdonald, premier premier ministre du Dominion du Canada


Photo décrite ci-dessous

Fort Garry, 1863 : le drapeau de la Compagnie de la Baie d’Hudson a flotté au-dessus de l’Ouest canadien pendant 200 ans avant la Confédération


Photo décrite ci-dessous

Sir Sam Steele: grand héros de la conquête de l’Ouest,membre de la Police à cheval du Nord-Ouest et soldat de la reine


Photo décrite ci-dessous

Notre-Dame-des-Victoires, ville de Québec


Photo décrite ci-dessous

Des membres d’une équipe de train devant un train express du Canadien Pacifique en direction de l’ouest, lors de la première traversée de la rivière Illecillewaet près de Glacier, en Colombie-Britannique, en 1886


Photo décrite ci-dessous

Camp de travailleurs chinois le long du CFCP, à Kamloops, en 1886


Photo décrite ci-dessous

Sergent, régiment Fort Garry Horse, Corps expéditionnaire canadien, 1916


Photo décrite ci-dessous

Sir Arthur Currie, officier de l’armée de réserve, devient le plus grand soldat canadien


Photo décrite ci-dessous

Écusson de casquette de la Première Guerre mondiale représentant la feuille d’érable. Les soldats canadiens commencent à porter la feuille d’érable dans les années 1850


Photo décrite ci-dessous

Le monument commémoratif de Vimy en France rend hommage à ceux qui ont servi et ont été tués à la bataille de la crête de Vimy le 9 avril 1917, la première victoire britannique de la Première Guerre mondiale


Photo décrite ci-dessous

Plus de 3 000 infirmières, surnommées les « oiseaux bleus », font partie du Corps de santé royal canadien, 2 500 d’entre elles travaillent outre-mer


Photo décrite ci-dessous

Agnes Macphail, fermière et enseignante, est devenue la première députée en 1921


Photo décrite ci-dessous

Soldats canadiens célébrant le jour du Souvenir. Coquelicot du jour du Souvenir. Ancien combattant canadien


Photo décrite ci-dessous

Des scouts avec une couronne du jour du Souvenir


Photo décrite ci-dessous

Phil Edwards, un champion d’athlétisme canadien. Né en Guyane britannique (Guyana), il remporte des médailles de bronze pour le Canada aux Jeux olympiques de 1928, 1932 et 1936. Il obtient ensuite son diplôme de la faculté de médecine de l’Université McGill, occupe le rang de capitaine dans l’Armée canadienne pendant la Seconde Guerre mondiale et plus tard, à Montréal, devient médecin spécialiste des maladies tropicales


Photo décrite ci-dessous

Pendant la Seconde Guerre mondiale, les Canadiens prennent la plage Juno le 6 juin 1944 (jour J) au cours de l’invasion alliée en Normandie

Retour à L'histoire du Canada.

Date de modification :