ARCHIVÉ – Bibliographie annotée : l’immigration francophone au Canada atlantique

Informations archivées

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces informations dans un autre format, veuillez communiquez avec nous.

Introduction

1. Contenu

Les pages qui suivent présentent des annotations bibliographiques de publications au sujet de l’immigration francophone en Atlantique. Celles-ci sont divisées en trois grands groupes, à savoir les travaux produits par des chercheurs du monde académique, ceux publiés par des organismes communautaires et ceux diffusés par des institutions gouvernementales.

Les thèmes abordés sont assez diversifiées, comme en témoignent les mots clefs associés à chaque annotation. Certains traitent de stratégies et politiques publiques ou bien de démographie, d’autres parlent du parcours migratoire, des services aux immigrants ou de la question de l’emploi, d’autres encore se penchent sur l’identité des communautés francophones d’accueil et sur leurs attitudes par rapport à l’immigration ou la diversité.

2. Présentation

Je me suis efforcée d’adopter un format relativement uniforme pour présenter toutes les annotations présentées ci-après. Après avoir indiqué brièvement l’objectif général de la source annotée, j’explicite sa pertinence pour le thème qui nous concerne ici, soit la question de l’immigration francophone en Atlantique. Je procède ensuite à un résumé de l’ensemble de la source, en mettant néanmoins l’accent surtout sur les aspects les plus directement pertinents pour l’immigration francophone en Atlantique. Enfin, je signale la méthodologie employée, puis je précise quelques mots clefs.

Les annotations pour les textes académiques ont été produites par moi-même, alors que celles portant sur les sources communautaires et gouvernementales ont été réalisées conjointement avec Corinne Côté[note 1].

3. Méthode pour l’inventaire de sources

La liste bibliographique dont sont issues les annotations a été compilée par Carole Fournier[note 2] et moi-même à l’aide d’une recherche documentaire classique, mais bonifiée par l’utilisation de deux ressources particulières, soit la recherche documentaire réalisée par Dominique Tomassin[note 3] au sujet de l’immigration dans la francophonie minoritaire pancanadienne et l’Archive numérique des recherches sur l’immigration et la diversité en Atlantique (ANRIDA) du Centre Métropolis Atlantique. Puis, notre inventaire a été mis à jour en consultant directement les chercheurs que nous connaissons. Nous cherchions à la fois des documents portant spécifiquement sur les immigrants francophones dans la région, mais aussi ceux qui traitent soit de l’immigration francophone en général, en incluant l’Atlantique, soit de l’immigration en Atlantique en incluant un traitement des francophones.

Je tiens donc à remercier Carole Fournier pour son travail d’intégration de toutes les sources, Dominique Thomassin pour nous avoir fourni l’ensemble de sa documentation, Lachlan Barber pour avoir aidé Carole à dépouiller l’ANRIDA, ainsi que les divers collègues qui ont bien voulu m’envoyer une liste de leurs publications récentes pertinentes ou même des copies électroniques de ceux-ci.


1. Corinne Côté est étudiante à la maîtrise en Pratiques de recherche et action publique, de l’INRS – Urbanisation Culture Société.

2. Carole Fournier est étudiante au doctorat en psychologie à l’Université de Sherbrooke. Elle est également stagiaire à l’INRS-Urbanisation, culture et société. Jusqu’à récemment, elle était agente de projet et de recherche en interculturel au Carrefour d’immigration rurale à Saint-Léonard, au Nouveau-Brunswick.

3. Voir notamment Dominique Thomassin, « L’immigration francophone dans les communautés en situation minoritaire : l’état de la recherche », Thèmes canadiens, printemps 2008, pp. 128-132.

Date de modification :