ARCHIVÉ – Cours de langue pour les immigrants au Canada – Profil des clients et des indicateurs de performance

Informations archivées

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces informations dans un autre format, veuillez communiquez avec nous.

Section 4 : Résultats sur la performance aux CLIC

  • De 2005 à 2008, quelque 177 059 cours du programme CLIC ont été terminés au Canada [ Note 22 ]. Selon les scores de performance calculés pour les niveaux des CLIC, 84,3 % des clients satisfont aux exigences, 10 % dépassent les exigences et 5,6 % ne satisfont pas aux exigences (tableau 10).

Tableau 10 : Cours terminés et moyenne d’heures, par score de performance – Canada, 2005-2008

Score de performance Nombre Distribution (%) Moyenne d’heures
Ne satisfait pas aux exigences du niveau 9 956 5,6 186
Satisfait aux exigences du niveau 148 866 84,3 267
Dépasse les exigences du niveau 17 740 10,0 470
Canada - Total 176 562 100,0 283

Source : systèmes iSMRP et HART, CIC

  • Autrement dit, environ 19 clients sur 20 (94,3 %) qui terminent un cours du programme CLIC atteignent ou dépassent les aptitudes linguistiques prévues pour le niveau du cours qu’ils ont suivi. En comparaison, 1 client sur 20 (5,6 %) qui termine un cours du programme CLIC ne possède pas les aptitudes linguistiques correspondant au niveau du cours suivi.
  • Durant la période de 2005 à 2008, les clients des CLIC ont passé en moyenne 283 heures en classe pour terminer un cours.
  • Le nombre d’heures en classe varie considérablement entre les scores de performance linguistique et augmente en proportion des scores de rendement. Les clients des CLIC qui ont satisfait aux exigences du niveau ont passé en moyenne 267 heures en classe, soit 44 % de plus que ceux qui n’ont pas atteint le niveau de compétence linguistique exigé (186 heures). Les clients qui ont dépassé les exigences du niveau ont passé 470 heures en classe en moyenne, soit 76 % de plus que le temps moyen passé en classe pour satisfaire aux exigences du cours.
  • De nombreux facteurs peuvent influer sur les scores de performance linguistique et la moyenne d’heures passées en classe. Les techniques de classement différentes utilisées par les FS de même que les exigences particulières qu’ils prévoient pour chaque niveau représentent un élément important. Idéalement, le classement devrait être uniforme afin d’améliorer la fiabilité des scores de performance [ Note 23 ].
  • Notre analyse, cependant, portera surtout sur le capital humain et d’autres caractéristiques sociodémographiques qui sont disponibles dans les systèmes de données administratives iSMRP et HART pour évaluer les scores de performance linguistique. Des indicateurs de performance sont présentés pour les caractéristiques suivantes :
    • Province de résidence
    • Sexe
    • Groupe d’âge
    • Catégorie d’immigrants
    • Durée de résidence au Canada
    • Niveau de scolarité
    • Pays de naissance
    • Langue maternelle

Province de résidence

  • Les données du tableau 11 montrent que c’est en Ontario qu’une grande majorité des CLIC ont été terminés pendant la période 2005‑2008 (91,3 % ou 161 266 cours). Le reste du Canada [ Note 24 ] ne compte que pour 8,7 % (15 296) de tous les cours terminés pendant la période, l’Alberta affichant le nombre le plus élevé dans le reste du Canada.

Tableau 11 : Distribution (en %) des cours terminés, par score de performance et par province, 2005-2008

Score de performance NL NB ON SK AB Canada
Ne satisfait pas aux exigences du niveau 2,5 8,4 3,9 2,8 5,7 11,0 4,7 5,6
Satisfait aux exigences du niveau 94,0 82,1 95,2 70,5 85,4 77,9 71,0 84,3
Dépasse les exigences du niveau 3,6 9,5 0,9 26,7 9,0 11,1 24,4 10,0
Total 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0

Source : systèmes iSMRP et HART, CIC

  • Les scores de performance varient quelque peu entre les provinces. Le Nouveau‑Brunswick (26,7 %) et l’Alberta (24,4 %) affichent des pourcentages relativement plus élevés de cours terminés avec dépassement des exigences du niveau, comparativement au total des cours terminés au Canada (10 %). La Saskatchewan affiche un pourcentage relativement plus élevé de cours terminés sans satisfaction des exigences du niveau (11 %).

Tableau 12 : Moyenne d’heures requises pour terminer un cours, par score de performance et par province, 2005-2008

Score de performance NL NB ON SK AB Canada
Ne satisfait pas aux exigences du niveau 167 217 246 263 172 256 374 184
Satisfait aux exigences du niveau 310 352 286 338 262 389 334 267
Dépasse les exigences du niveau 369 208 310 442 484 549 400 470
Total 309 348 285 360 277 393 351 283

Source : systèmes iSMRP et HART, CIC

  • En moyenne, la clientèle des CLIC en Ontario a tendance à passer beaucoup moins de temps en classe pour terminer un cours comparativement aux clients dans le reste du Canada [ Note 25 ]; pour le groupe des clients qui dépassent le niveau de compétence linguistique exigé cependant, le temps passé en classe est 20 % plus élevé en Ontario que dans les autres provinces.
  • Parmi toutes les provinces, c’est en Saskatchewan que les clients des CLIC semblent passer le plus de temps en classe pour terminer un cours. Ce résultat pourrait refléter la surreprésentation des réfugiés au sein de la clientèle de cette province (45 % contre 33 % pour l’ensemble du Canada).

Sexe et âge

  • Comme le montre la figure 6, on attribue aux femmes la majorité des cours terminés pendant la période 2005‑2008 (123 000 cours terminés, soit environ 70 % du total). La répartition par sexe montre également que la performance des femmes est relativement supérieure à celle des hommes. Les femmes sont surreprésentées dans le groupe des clients qui dépassent les exigences du niveau (75 %) et sous‑représentées dans le groupe des clients qui ne satisfont pas aux exigences du niveau (66 %).

Figure 6 : Distribution (en %) des cours terminés, par score de performance et par sexe, 2005‑2008

Distribution (en %) des cours terminés, par score de performance et par sexe, 2005-2008

Source : systèmes iSMRP et HART, CIC

  • En comparaison, 30 % (54 000) des cours terminés sont attribués aux hommes, ceux‑ci étant sous-représentés dans le groupe des clients qui dépassent les exigences du niveau (25 %) et surreprésentés dans le groupe des clients qui ne satisfont pas aux exigences du niveau (34 %).

Figure 7 : Nombre de cours terminés, par score de performance et par groupe d’âge, 2005-2008

Source : systèmes iSMRP et HART, CIC

  • Les immigrants âgés de 25 à 44 ans sont les plus susceptibles de terminer un cours et détiennent 66 % (117 000) de tous les cours terminés. Comme on pouvait s’y attendre, les jeunes de 15 à 24 ans et les personnes de 65 ans et plus sont les moins susceptibles de terminer un cours du programme CLIC : 13 % (22 000) et 3 % (4 600), respectivement. La participation à d’autres formes d’enseignement explique le plus probablement le faible nombre de jeunes qui suivent des CLIC, et le nombre relativement faible d’immigrants âgés qui arrivent au Canada influe sur la distribution.

Tableau 13 : Moyenne d’heures requises pour terminer un cours, par sexe et par groupe d’âge, 2005–2008

Sexe / Âge Moyenne d’heures
Homme 240
Femme 302
 
15-24 ans 226
25-44 ans 266
45-64 ans 360
65/+ ans 448

Source : systèmes iSMRP et HART, CIC

  • Pour terminer un cours, les immigrantes semblent avoir passé plus de temps en classe que leurs homologues masculins. Comme le montre le tableau 13, ci‑dessus, le temps moyen passé en classe est de 240 heures pour les hommes contre 302 heures pour les femmes, soit 26 % de plus.
  • La moyenne d’heures passées en classe augmente avec l’âge des clients.
    • Pour les jeunes immigrants de 15 à 24 ans, le temps moyen passé en classe est de 226 heures.
    • Les clients de 25 à 44 ans passent 40 heures de plus en classe pour terminer un cours.
    • Dans le groupe des 45 à 64 ans, il faut beaucoup plus de temps pour terminer un cours, comparativement aux clients plus jeunes (360 heures).
    • Par rapport au groupe le plus jeune, les clients de 65 ans et plus doivent passer presque deux fois plus de temps en classe (448 heures) pour terminer un cours.

Catégorie d’immigrants

  • Les travailleurs qualifiés (38 % ou 67 000) et les immigrants de la catégorie du regroupement familial (35 % ou 62 000) détiennent la majorité des cours terminés. Les réfugiés comptent également une part importante des cours terminés (19 % ou 34 000). Les autres immigrants économiques affichent un taux de 5 % (9 000), tandis que la part pour la catégorie « Autre » est de 2 % (4 000).

Tableau 14 : Distribution (en %) des cours terminés, par score de performance et par catégorie d’immigrants, 2005-2008

Score de performance Regroupement familial Travailleurs qualifiés Autres imm. écon. Réfugiés Autre Total
Ne satisfait pas aux exigences du niveau 6,6 4,9 5,4 5,5 4,7 5,6
Satisfait aux exigences du niveau 84,0 84,4 85,9 83,9 87,7 84,3
Dépasse les exigences du niveau 9,4 10,7 8,7 10,6 7,6 10,0
Total 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0

Source : systèmes iSMRP et HART, CIC

  • Le tableau 14 illustre la performance relative par catégorie d’immigrants. On remarque surtout l’équilibre relatif entre les scores de chaque grande catégorie d’immigrants. Les travailleurs qualifiés, les immigrants de la catégorie du regroupement familial et les réfugiés détiennent ensemble 84 % de tous les cours terminés avec satisfaction des exigences du niveau, et des pourcentages similaires pour les cours terminés avec dépassement des exigences du niveau. Fait intéressant, les immigrants de la catégorie du regroupement familial affichent un taux légèrement plus élevé (6,6 %) de cours terminés sans satisfaction des exigences du niveau.
  • Selon le tableau 15, de 2005 à 2008, un client des CLIC a passé en moyenne 283 heures en classe pour terminer un cours, la durée variant d’un minimum de 238 heures pour les travailleurs qualifiés à un maximum de 381 heures pour les réfugiés.

Tableau 15 : Moyenne d’heures requises pour terminer un cours, par catégorie d’immigrants, 2005-2008

Catégorie d’immigrants NL NB ON SK AB Canada
Regroupement familial 246 227 253 420 272 357 331 275
Travailleurs qualifiés 180 312 274 370 231 386 337 238
Autres immigrants économiques 339 258 267 395 283 319 321 286
Réfugiés 320 424 334 305 381 443 392 381
Autre / Inconnu 243 0 279 326 309 238 305 309
Total 309 348 285 360 277 394 351 283

Source : systèmes iSMRP et HART, CIC

  • Comparativement à la moyenne de tous les immigrants (283 heures), les réfugiés passent près de 100 heures de plus en classe, soit 35 % plus de temps, pour terminer un cours. Les clients de la catégorie du regroupement familial et les autres immigrants économiques ont besoin d’un nombre d’heures comparable pour terminer un cours (275 et 286 heures, respectivement).
  • De 2005 à 2008, les travailleurs qualifiés en Ontario et à Terre‑Neuve-et-Labrador ont enregistré le nombre le moins élevé d’heures en classe pour terminer un cours, mais ce n’est pas le cas pour les clients des CLIC dans les autres provinces.
  • Pour les travailleurs qualifiés qui participent aux CLIC en Saskatchewan, une moyenne de 386 heures par client, par niveau est nécessaire pour terminer un cours, soit la durée la plus longue après les 443 heures enregistrées pour les réfugiés.
  • Par rapport aux immigrants autres que les réfugiés, les travailleurs qualifiés en Alberta ont passé plus de temps en classe (337 heures). La durée plus longue pour les travailleurs qualifiés en Alberta peut également découler de l’échelle utilisée pour calculer le temps (300 heures par unité) dans cette province [ Note 26 ].

Figure 8 : Moyenne d’heures requises pour terminer un cours, par score de performance et par catégorie d’immigrants, 2005-2008

Moyenne d’heures requises pour terminer un cours, par score de performance et par catégorie d’immigrants, 2005-2008

Source : systèmes iSMRP et HART, CIC

  • La figure 8 illustre des tendances similaires pour tous les scores de performance aux CLIC quant à la moyenne d’heures requises pour terminer un cours. À tous les niveaux, les travailleurs qualifiés passent le moins de temps en classe, tandis que les réfugiés y passent le plus de temps pour terminer un cours.
  • Il ressort également que le temps passé en classe augmente avec les scores de performance pour toutes les catégories d’immigrants. Ce résultat confirme la corrélation positive qui existe entre la durée des études et les scores de performance.

Durée de résidence

  • La distribution des immigrants qui terminent les CLIC durant les trois premières années de résidence au Canada est uniforme. Environ 23 % des participants ont terminé des cours durant la première année de résidence au Canada et 31 %, entre la première et la deuxième année. La proportion descend à 16 % entre la deuxième et la troisième année. Le reste (30 %) des cours ont été terminés après trois années ou plus de résidence au Canada [ Note 27 ].
  • En général, les résultats révèlent l’existence d’une corrélation positive entre la durée de résidence au Canada et la réussite aux CLIC.
    • Comme l’illustre la figure 9, ci‑dessous, le pourcentage de cours terminés sans satisfaction des exigences du niveau diminue de façon constante durant les trois premières années de résidence au Canada, passant successivement de 7,3 % à 5,3 % et à 4,5 %.
    • À l’inverse, le pourcentage de cours terminés avec dépassement des exigences du niveau a augmenté de 7,0 % à 10,7 % puis à 12,1 % à chacune des trois premières années, respectivement.
    • Le pourcentage de cours terminés avec satisfaction des exigences du niveau a légèrement diminué durant la période d’établissement initial, mais est demeuré stable les années suivantes.
  • On remarque toutefois un pourcentage plus élevé de cours terminés sans satisfaction des exigences du niveau et un pourcentage plus faible de cours terminés avec dépassement des exigences du niveau pour les immigrants qui résident au Canada depuis trois ans ou plus. Ce résultat vient contredire la tendance observée durant les premières années de résidence et pourrait être le fait du passage à des CLIC de niveau plus avancé. Une autre recherche permettrait d’évaluer adéquatement les tendances qui ressortent de ces données.

Figure 9 : Scores de performance et moyenne d’heures, par durée de résidence, 2005‑2008

Scores de performance et moyenne d’heures, par durée de résidence, 2005­2008

Source : systèmes iSMRP et HART, CIC

  • La figure 9 montre que la moyenne d’heures passées en classe augmente avec la durée de résidence au Canada – la moyenne d’heures la plus importante est enregistrée par les immigrants qui résident au Canada depuis trois ans ou plus (382 heures), tandis que la moyenne d’heures la plus faible (162 heures) revient aux nouveaux immigrants titulaires de la RP depuis moins d’un an.

Niveau de scolarité

  • Un niveau de scolarité élevé semble n’avoir qu’une faible incidence sur les scores de performance des participants qui ont terminé des CLIC. Comme pour les catégories d’immigrants, les scores de performance semblent varier très peu en fonction du niveau de scolarité.

Tableau 16 : Distribution (en %) des cours terminés, par score de performance et niveau de scolarité, et moyenne d’heures par niveau de scolarité, 2005-2008

Score de performance Niveau secondaire ou moins Certificat non universitaire Grade universitaire Grade supérieur B.A., MA, Ph. D. Total
Ne satisfait pas aux exigences du niveau 5,8% 5,6% 5,5% 6,5% 5,7% 5,6%
Satisfait aux exigences du niveau 85,0% 83,5% 83,9% 84,6% 84,1% 84,3%
Dépasse les exigences du niveau 9,2% 10,9% 10,5% 9,0% 10,2% 10,0%
Total 100,0% 100,0% 100,0% 100,0% 100,0% 100,0%
 
Moyenne d’heures 342 263 241 205 234 283

Source : systèmes iSMRP et HART, CIC

  • En fait, il ressort des données présentées au tableau 16 que les clients titulaires d’un grade supérieur sont moins nombreux à atteindre ou à dépasser les niveaux de compétence exigés comparativement aux clients qui ont une scolarité de niveau secondaire ou moins. Ici encore, une recherche plus approfondie permettrait d’expliquer ce résultat qui résulte possiblement de la variation observée entre les différents groupes de clients concernant les taux d’achèvement des CLIC.
  • Les clients plus scolarisés passent considérablement moins de temps en classe pour terminer un cours. Par exemple, les clients ayant une scolarité de niveau secondaire ou moins ont besoin de 342 heures, en moyenne, pour terminer un cours. En comparaison, les clients titulaires d’un grade universitaire ont besoin de 241 heures, soit près de 100 heures de moins, pour terminer un cours. Les titulaires d’une maîtrise ou d’un doctorat ont passé 205 heures en classe pour terminer un cours.

Pays de naissance et langue maternelle

  • Les scores de performance par pays de naissance peuvent varier considérablement, comme le montre le tableau 17. Selon le classement des scores pour les principaux pays sources, c’est la Russie qui affiche la meilleure performance en fait de pourcentage de clients qui atteignent ou dépassent les exigences des CLIC, avec 96,7 % – les Russes forment également la plus grande part des clients qui dépassent les exigences (14,4 %). La Chine détient le plus grand nombre de cours terminés et fait également bonne figure par rapport à la plupart des autres pays avec 96,3 % de clients qui atteignent ou dépassent les exigences des CLIC.
  • Parmi les principaux pays de naissance, c’est l’Inde qui affiche la plus faible performance avec 88,5 % de clients qui atteignent ou dépassent les exigences – ce pays détient également le plus faible pourcentage de clients (5,4 %) qui dépassent les exigences des CLIC. Il semble y avoir un écart marqué entre les catégories au titre de la performance, et il serait pertinent d’approfondir l’analyse des résultats (surtout pour l’Inde). 

Tableau 17 : Distribution (en %) des cours terminés, par score de performance et par pays de naissance, 2005-2008

Score de performance Chine Inde Iran Pakistan Colombie Afgha-
nistan
Sri Lanka Russie Corée Autre Total
Ne satisfait pas aux exigences du niveau 3,7 11,5 4,7 7,3 4,7 4,1 5,2 3,3 4,6 6,2 5,6
Satisfait aux exigences du niveau 86,8 83,1 85,1 85,3 82,6 84,0 86,5 82,3 84,5 82,8 84,3
Dépasse les exigences du niveau 9,5 5,4 10,1 7,4 12,7 11,8 8,3 14,4 10,9 11,0 10,0
Total 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0

Source : systèmes iSMRP et HART, CIC

  • Les résultats obtenus pour les clients dont la langue maternelle est le punjabi sont beaucoup plus faibles comparativement à la moyenne globale de tous les immigrants. Les clients qui ont terminé un cours de langue et dont le punjabi est la langue maternelle sont trois fois plus susceptibles de ne pas avoir satisfait aux exigences des CLIC, et deux fois moins susceptibles d’avoir dépassé les exigences d’un niveau donné.
  • Les clients parlant le russe et le mandarin affichent les pourcentages les plus élevés de cours terminés avec satisfaction ou dépassement des exigences du niveau : ceux dont la langue maternelle est le russe dépassent les exigences dans une proportion plus grande, et ceux dont la langue maternelle est le mandarin satisfont aux exigences dans des proportions plus grandes. Ce résultat est d’autant plus important que les clients parlant le mandarin forment la majeure partie de la clientèle des CLIC (20 % ou plus selon la province).

Tableau 18 : Distribution (en %) des cours terminés, par score de performance et par langue maternelle, 2005-2008

Score de performance Mandarin Espagnol Arabe Persan/Farsi Russe Urdu Punjabi Autre Total
Ne satisfait pas aux exigences du niveau 3,6 5,7 7,3 4,6 3,5 7,2 16,6 5,8 5,6
Satisfait aux exigences du niveau 87,0 83,0 81,5 85,2 83,1 85,6 78,5 84,0 84,3
Dépasse les exigences du niveau 9,5 11,3 11,2 10,2 13,4 7,2 4,9 10,2 10,0
Total 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0 100,0

Source : systèmes iSMRP et HART, CIC

Tableau 19 : Moyenne d’heures requises pour terminer un cours, par pays de naissance et par langue maternelle, 2005-2008

Pays de naissance /
Langue maternelle
Moyenne d’heures
Chine 263
Inde 177
Iran 257
Afghanistan 490
Colombie 333
Russie 280
Corée 314
Autre / Inconnu 333
 
Mandarin 262
Espagnol 302
Arabe 278
Russe 278
Persan / Farsi 305
Punjabi 181
Autre / Inconnu 297

Source : systèmes iSMRP et HART, CIC

  • La moyenne d’heures requises pour terminer un cours du programme CLIC varie sensiblement selon le pays de naissance et la langue maternelle, comme le montre le tableau 19.
  • Pour les immigrants nés en Chine (263 heures), en Iran (257 heures) et en Russie (280 heures), le temps moyen passé en classe pour terminer un cours correspond à la moyenne globale (283 heures). Ce résultat était prévisible étant donné que ces groupes forment une grande partie de la clientèle des CLIC.
  • Les immigrants nés en Afghanistan et en Colombie ont besoin de plus de temps pour terminer un cours, tandis que ceux originaires de l’Inde sont ceux qui passent le moins de temps en classe pour terminer un cours. Ces résultats traduisent possiblement l’incidence de la catégorie d’immigrants et de la connaissance des langues officielles sur la durée requise pour terminer un cours. Une proportion importante d’immigrants originaires d’Afghanistan et de Colombie qui ont été admis au Canada en qualité de réfugiés ainsi que la plupart des immigrants indiens possédaient une certaine connaissance de l’anglais au moment de l’octroi de la RP.
  • Suivant les résultats obtenus pour le pays de naissance, les immigrants dont la langue maternelle est le mandarin, l’arabe ou le russe affichent une moyenne d’heures en classe comparable (262, 278 et 278 heures, respectivement). Les clients ayant le punjabi comme langue maternelle sont ceux qui passent le moins de temps en classe pour terminer un cours, ce qui confirme en partie que les immigrants originaires de l’Inde passent, en général, moins de temps en classe que les autres immigrants.
  • Même s’ils possédaient généralement une certaine connaissance de l’anglais au moment où ils ont obtenu la RP, les immigrants de l’Inde ou ceux dont la langue maternelle est le punjabi affichent des scores de performance beaucoup plus faibles à la fin d’un cours, et un temps en classe considérablement moins élevé. Les scores au titre de la performance linguistique semblent principalement déterminés par la durée des études.
  • Ce résultat pourrait cependant découler du fait que les immigrants indiens suivent des CLIC de niveau avancé et doivent, par conséquent, satisfaire à des attentes plus élevées et investir plus de temps. On peut également en déduire qu’il y a des différences entre les niveaux des CLIC et quant au sens réel de la réussite lorsqu’un client termine un cours.

22. En raison du mode optionnel de financement que CIC a mis en place avec le Québec, le Manitoba et la Colombie‑Britannique, ces provinces ne versent pas leurs données dans l’iSMRP et sont donc exclues de tous les calculs de la présente analyse.

23. De plus amples renseignements sur les techniques de classement sont fournis à l’appendice B.

24. L’expression « reste du Canada » utilisée ici ne vise en fait qu’une partie du reste du Canada, soit la région de l’Atlantique, la Saskatchewan et l’Alberta.

25. Signalons que l’Alberta déclare les heures passées dans une classe des CLIC selon une échelle de 300 heures par unité, ce qui pourrait entraîner une faible déformation vers le haut dans la moyenne d’heures pour les clients de cette province. Voir la note de bas de page 24 pour plus de détails.

26. Pour l’Alberta, un grand nombre de cours terminés ont un dénominateur commun de 300 heures. Certains FS semblent entrer le nombre d’heures en segments de 300 (300, 600, 900, etc.). Il se peut également que les lignes directrices du programme CLIC soient appliquées différemment par les FS. Un examen plus poussé des données et des lignes directrices des FS est nécessaire pour mieux comprendre ces faits.

27. Lorsqu’ils acquièrent la citoyenneté canadienne, les résidents permanents ne sont plus admissibles aux CLIC. Compte tenu de la période de résidence (trois ans) exigée en vue de l’octroi de la citoyenneté canadienne, il n’est pas surprenant que la majorité des CLIC soient suivis dans les trois premières années suivant l’octroi de la RP.

Date de modification :