ARCHIVÉ – Les progrès sur le marché du travail des participants à l’ELIC

Informations archivées

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces informations dans un autre format, veuillez communiquez avec nous.

Une perspective sur la deuxième vague des immigrants ayant participé à l'Enquête longitudinale auprès des immigrants du Canada (ELIC) – Deux ans après leur arrivée

La majorité des immigrants ayant trouvé un emploi ont rencontré des difficultés

Il n’est pas facile de trouver un emploi dans un nouveau marché du travail. Près de 7 immigrants sur 10 ayant cherché un travail depuis l’entrevue de la première vague ont déclaré avoir rencontré au moins une difficulté. Dans toutes les catégories d’immigrants, une proportion importante de gens ont déclaré avoir rencontré des difficultés dans leur recherche d'emploi, mais c’est dans celle des travailleurs qualifiés admis à titre de demandeurs principaux (73 %) que cette proportion est la plus élevée, suivie de celle des réfugiés (71%) et de celle des conjoints et personnes à charge de travailleurs qualifiés (70 %).

Tableau 3: Difficulté à trouver un emploi, par catégorie d'immigrants - deuxième vague
  Catégorie d'immigrants
Regroupement familial Travailleurs qualifiés
(DP)
Travailleurs qualifiés
(C et PC)
Réfugiés Autres Tous les immigrants
Immigrants ayant essayé de trouver un emploi 20 523 38 237 23 769 5 890 4 871 93 290
Immigrants ayant déclaré avoir rencontré des difficultés à trouver un emploi
Nombre 12 248 28 051 16 605 4 169 2 788 63 860
Pourcentage 60 % 73 % 70 % 71 % 57 % 68 %
Principales difficultés (choix de catégories)
Expérience de travail au Canada insuffisante 25 % 27 % 28 % 26 % 23 % 27 %
Problèmes liés à la langue 21 % 9 % 18 % 30 % 16 % 15 %
Nombre insuffisant d'emplois offerts 17 % 16 % 12 % 10 % 17 % 15 %
Non-reconnaissance des diplômes obtenus à l'étranger 8 % 10 % 11 % 6 % 11 % 10 %
Non-reconnaissance de l'expérience acquise à l'étranger 2 % 14 % 9 % 3%E 4%E 9 %

E Utiliser avec précaution.

Source : Enquête longitudinale auprès des immigrants du Canada – 2e vague (2003)

Lorsque l’on examine les difficultés rencontrées dans la recherche d’emploi par toutes les catégories d’immigrants, le manque d’expérience professionnelle au Canada est celle qui est le plus souvent signalée (27 %), ce qui n’a pas changé depuis la première vague. Les problèmes liés à la langue étaient la deuxième cause principale de difficultés rapportée par toutes les catégories d’immigrants, mais il existait d’importantes différences quant à ces problèmes d’une catégorie d’immigrants à l’autre. C’est cependant chez les régugiés que les problèmes liés à la langue étaient le plus répandus (30  %) alors qu’ils étaient le moins lourdement ressentis chez les travailleurs qualifiés admis à titre de demandeurs principaux (9 %).

Si nous comparons les proportions de gens ayant rapporté des problèmes liés à la langue parmi les principales difficultés pour trouver un emploi à différents moments dans le temps, nous pouvons constater un certain progrès dans les capacités linguistiques, et ce dans l’ensemble des catégories d’immigrants. Par exemple, les résultats à la première vague indiquaient que 33 % de tous les immigrants appartenant à la catégorie du regroupement familial qui essayaient de trouver un emploi déclaraient que les problèmes liés à la langue étaient la principale difficulté. Deux ans après leur arrivée, cependant, seulement 21 % de ces mêmes immigrants à la recherche d’un emploi considéraient encore les problèmes liés à la langue comme le plus grand obstacle.

Tableau 4: Difficulté à trouver un emploi, selon le sexe - deuxième vague
  Homme Femme Tous les immigrants
Immigrants ayant cherché un emploi 50 819 42 472 93 290
Immigrants ayant déclaré avoir rencontré des difficultés à trouver un emploi
Nombre 35 127 28 733 63 860
Pourcentage 69 % 68 % 68 %
Principales difficultés (choix de catégories)
Expérience de travail au Canada insuffisante 27 % 26 % 27 %
Problèmes liés à la langue 12 % 20 % 15 %
Nombre insuffisant d'emplois offerts 16 % 14 % 15 %
Non-reconnaissance des diplômes obtenus à l'étranger 10 % 10 % 10 %
Non-reconnaissance de l'expérience acquise à l'étranger 11 % 7 % 9 %

Source : Enquête longitudinale auprès des immigrants du Canada – 2e vague (2003)

Il n’est peut-être pas surprenant que les immigrants de sexe masculin (12 %) étaient moins enclins que leurs contreparties de sexe féminin (20 %) à déclarer avoir rencontré des problèmes liés à la langue étant donné qu’un plus grand nombre d’hommes constituent la catégorie des travailleurs qualifiés admis à titre de demandeurs principaux (77 %). De plus, les immigrants de cette catégorie sont choisis dans une certaine mesure en fonction de leurs compétences linguistiques.

Date de modification :