ARCHIVÉ – Portrait d’un processus d’intégration

Informations archivées

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces informations dans un autre format, veuillez communiquez avec nous.

Contexte

L’Enquête longitudinale auprès des immigrants du Canada (ELIC) est la première enquête longitudinale nationale à être menée auprès de la population immigrante récente depuis les années 1970. Elle vise à déterminer comment les nouveaux immigrants s’adaptent à la vie au Canada au cours des quatre années qui suivent leur arrivée. Les renseignements recueillis dans le cadre de l’ELIC améliorent les données actuelles servant à évaluer les expériences d’intégration, comme le Recensement et la Base de données longitudinales sur les immigrants (BDIM), en ajoutant des données longitudinales, en classant les immigrants par catégorie et en recueillant des renseignements qui vont bien au‑delà de l’aspect économique de l’intégration pour inclure ses aspects sociaux et culturels – des renseignements essentiels à la compréhension des facteurs déterminants des résultats de l’intégration des immigrants.

L’ELIC est une enquête « longitudinale », ce qui signifie que les mêmes participants sont interrogés à chaque cycle. L’échantillon a été prélevé au sein de la population des immigrants âgés de 15 ans ou plus sélectionnés à l’étranger et admis entre le 1er octobre 2000 et le 30 septembre 2001. Un seul membre de chaque unité familiale a participé au sondage. Les entrevues ont eu lieu six mois, deux ans et quatre ans après l’admission au Canada. Le nombre de personnes ayant participé à l’entrevue du cycle 1 s’élevait à 12 000, dont 9 300 ont participé à l’entrevue du cycle 2 et 7 700 à l’entrevue du cycle 3. L’échantillon final représente 157 600 immigrants de la population susmentionnée. Grâce à des entrevues menées auprès des mêmes personnes au fil du temps, l’ELIC a recueilli des renseignements qui brossent un portrait dynamique, plutôt qu’une « image ponctuelle » statique, des expériences de ces nouveaux arrivants1.

Notes

1Pour obtenir plus de détails sur le plan de sondage, l’utilisation de pondérations, les ajustements pour la non‑réponse et l’imputation de l’ELIC, veuillez consulter le Guide de l’utilisateur des microdonnées – Enquête longitudinale auprès des immigrants au Canada – Cycle 3.

Date de modification :