ARCHIVÉ – Le revenu des immigrants et la famille

Informations archivées

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces informations dans un autre format, veuillez communiquez avec nous.

I. Introduction

Les recherches effectuées jusqu’à maintenant sur le revenu des immigrants se sont bornées à analyser la situation individuelle des intéressés. De l’avis général, toutefois, la situation d’une personne sur le plan du revenu dépend pour une large part de l a situation de sa famille dans ce domaine. Faute de données, il n’a pas toujours été possible d’étudier le revenu des immigrants selon la catégorie d’immigrants et le type de famille. De plus, il est utile, lorsque l’on effectue des recherches sur les immigrants, de pouvoir comparer ces derniers aux non-immigrants. Mais, là encore, les sources de données pour la recherche sur les immigrants ne permettent pas toujours d’isoler facilement des données sur les non-immigrants à des fins de comparaison. La Banque de données administratives longitudinales (DAL) renseigne toutefois sur la catégorie d’immigrants et le type de famille; elle contient en outre, sur des non-immigrants, des données qui permettent d’effectuer une comparaison. Cette banque de données permet donc de faire progresser la recherche sur le revenu des immigrants de façon très concrète.

L’objectif de la présente analyse est triple. Premièrement, il s’agit de tirer parti de la population non immigrante de la DAL pour établir des points de repère auxquels on pourra comparer les immigrants. Tout au long du présent rapport, les populations immigrantes et non immigrantes sont comparées du point de vue des caractéristiques socioéconomiques et du revenu familial. Deuxièmement, ce document fournit des renseignements inédits sur le revenu familial des immigrants. Il indique entre autres le nombre de personnes qui contribuent aux différents types de revenus familiaux ainsi que le montant moyen du revenu familial déclaré pour chaque type de revenu. Les résultats de l’analyse permettent enfin de dégager les orientations à donner aux futures recherches sur les immigrants et leurs familles. Sans entrer dans les détails, de plus, on vérifie dans le présent rapport si les données concernant les populations immigrantes de la BDIM de la DAL concordent. Les deux populations immigrantes sont également comparées en fonction des principales caractéristiques socioéconomiques.

La section II décrit brièvement les sources de données utilisées et définit quelques-unes des principales variables du revenu étudiées. La section III, qui décrit la population de la DAL analysée, souligne les tendances observées au fil du temps ainsi que les différences entre les immigrants et les non-immigrants. La section IV porte sur la composition du revenu total des immigrants et des non-immigrants. Comme il est précisé de façon détaillée à la section IV, la grande majorité des moins de 60 ans tirent exclusivement leurs revenus du marché du travail. Par contre, les 60 ans ou plus comptent surtout sur des revenus de retraite, tout en continuant de tirer une certaine part de leurs revenus du marché du travail. C’est pourquoi les sections V et VI se concentrent sur le revenu d’emploi, dans le cas des plus jeunes, et sur la combinaison des revenus tirés de régimes de retraite et du travail, dans le cas des plus âgés. La section V examine les proportions d’immigrants et de non-immigrants qui font état de revenu provenant de différentes sources et la proportion de ceux qui ont pu compter sur un autre membre de la famille pour contribuer au revenu. La section VI porte sur le revenu moyen des immigrants et des non immigrants et sur la part du revenu familial qui leur est attribuable. Enfin, la section VII résume les principales conclusions de l’analyse, et la section VIII présente de futurs sujets de recherche.

Date de modification :