Éducation des immigrants d’expression française à l’extérieur du Québec

Telecharger le rapport : Éducation des immigrants d’expression française à l’extérieur du Québec

Définition : Aux fins de la présente étude, les immigrants d’expression française vivant à l’extérieur du Québec comprennent ceux qui n’ont que le français comme première langue officielle parlée (PLOP français) et ceux qui ont le français et l’anglais (PLOP français-anglais). Lorsque les immigrants de PLOP français et ceux de PLOP français-anglais sont examinés comme des sous-populations distinctes d’immigrants d’expression française au Canada, des différences se manifestent dans la représentation et la composition de la population immigrante d’expression française à l’extérieur du Québec.

Les immigrants d’expression française à l’extérieur du Québec sont plus susceptibles d’avoir fait des études postsecondaires

Selon l’Enquête nationale auprès des ménages (ENM) de 2011, les immigrants au Canada sont plus susceptibles que la population née au Canada d’avoir fait des études postsecondaires. Bien qu’il en soit de même pour les immigrants d’expression française à l’extérieur du Québec, ils sont également plus susceptibles d’avoir obtenu un titre de compétence de niveau postsecondaire comparativement aux immigrants non francophones.

Comme le montre le tableau 1, en 2011, la majorité des immigrants d’expression française à l’extérieur du Québec avaient achevé une forme quelconque d’études postsecondaires. Parmi les hommes âgés de 15 ans et plus, 73,6 % des immigrants de PLOP français et 70,6 % des immigrants de PLOP français-anglais avaient obtenu un certificat, un grade ou un diplôme après leurs études secondaires. À l’inverse, une proportion légèrement plus faible d’immigrants non francophones de sexe masculin (61,9 %) du même âge avaient achevé des études postsecondaires, alors que les personnes nées au Canada de PLOP français (52 %) et les hommes de PLOP français-anglais (40,4 %) étaient les moins susceptibles d’avoir obtenu un certificat ou un diplôme après leurs études secondaires.

Chez les femmes, dans le groupe de PLOP français comme dans celui de PLOP français-anglais, environ 68 % des immigrantes d’expression française âgées de 15 ans et plus avaient obtenu un titre de compétence de niveau postsecondaire, contre 56,2 % des immigrantes non francophones du même âge. À l’instar des hommes nés au Canada, les femmes nées au pays étaient les moins susceptibles d’avoir achevé une forme quelconque d’études postsecondaires par rapport aux immigrantes d’expression française; en effet, environ 53 % de femmes nées au Canada de PLOP français et 45,3 % de PLOP français-anglais ont obtenu un titre de compétence de niveau postsecondaire en 2011.

De nombreux immigrants d’expression française à l’extérieur du Québec obtiennent leur grade au Canada

Une forte proportion d’immigrants d’expression française à l’extérieur du Québec atteignent leur niveau de scolarité le plus élevé au Canada. En 2011, de 45 % à 60 % des immigrants d’expression française vivant à l’extérieur du Québec avaient obtenu leur grade le plus élevé au pays. Au sein de la population immigrante de langue française, une proportion plus importante d’immigrants de PLOP français (51,9 %) que d’immigrants de PLOP français-anglais (41 %) ont atteint leur niveau de scolarité le plus élevé au Canada, alors que la proportion était légèrement plus élevée chez les immigrantes d’expression française (55,1 % de celles de PLOP français; 42,7 % de celles de PLOP français-anglais) comparativement aux immigrants d’expression française de sexe masculin (48,6 % de ceux de PLOP français; 39,1 % de ceux de PLOP français-anglais).

Deux facteurs contribuent principalement à la forte proportion d’immigrants d’expression française à l’extérieur du Québec qui obtiennent des grades au Canada. En premier lieu, un peu plus de la moitié (51 %) des membres de la population immigrante totale vivant à l’extérieur du Québec en 2011 sont venus au Canada avant d’avoir atteint l’âge de 25 ans, et les immigrants plus jeunes sont beaucoup moins susceptibles d’achever leurs études à l’étranger que ceux qui arrivent à un âge plus avancé. En second lieu, parmi les étudiants étrangers qui viennent faire des études au Canada, bon nombre décident d’y rester et de devenir des résidents permanents après avoir terminé leurs études au pays.

Les immigrants d’expression française font des études dans des domaines semblables à ceux d’autres immigrants à l’extérieur du Québec

Les hommes et les femmes appartenant à la population immigrante d’expression française à l’extérieur du Québec font des études dans des domaines différents. Par contre, ils obtiennent leur titre de compétence de niveau universitaire le plus élevé dans des domaines semblables à ceux de leurs homologues respectifs de la population immigrante non francophone.

Chez les hommes de la population immigrante d’expression française à l’extérieur du Québec, les trois domaines d’études les plus communs, et qui représentent ensemble quelque 60 % du groupe, sont le génie, les affaires et le commerce, ainsi que les sciences sociales et les sciences du comportement. En 2011, les immigrants de PLOP français-anglais de sexe masculin étaient plus susceptibles d’avoir obtenu un grade en génie (32,7 %), suivi par les affaires et le commerce (17,2 %), alors que les sciences sociales et les sciences du comportement se classaient au troisième rang des domaines d’études les plus communs (12,2 %).

Tableau 1 : Certificat, diplôme ou grade le plus élevé obtenu par les immigrants d’expression française âgés de 15 ans et plus, selon le sexe et la première langue officielle parlée, au Canada (sauf au Québec), en 2011
Niveau de scolarité Né au Canada Immigrant PLOP autre
PLOP français PLOP français et anglais PLOP français PLOP français et anglais
Femmes
Sans certificat ni diplôme 23,1 % 25,6 % 13,4 % 13,1 % 19,5%
Certificat de fin d'études secondaires ou certificat d'équivalence 23,9 % 29,1 % 18,9 % 18,4 % 24,3 %
Certificat ou diplôme d'apprenti ou d'une école de métiers 7,6 % 2,6 % 6,9 % 4,1 % 5,3 %
Certificat d'un collège, cégep ou université inférieur au baccalauréat 25,8 % 13,3 % 26,8 % 19,2 % 23,8 %
Baccalauréat 15,6 % 23,1 % 21,4 % 29,0 % 19,9 %
Grade universitaire supérieur au baccalauréat 4,0 % 6,3 % 12,5 % 16,2 % 7,3 %
Total 100,0 % 100,0 % 100,0 % 100,0 % 100,0 %
Hommes
Sans certificat ni diplôme 25,2 % 29,5 % 9,1 % 12,6 % 16,4 %
Certificat de fin d'études secondaires ou certificat d'équivalence 22,8 % 30,1 % 17,3 % 16,8 % 21,8 %
Certificat ou diplôme d'apprenti ou d'une école de métiers 15,8 % 6,2 % 10,0 % 6,2 % 10,3 %
Certificat d'un collège, cégep ou université inférieur au baccalauréat 20,9 % 15,0 % 20,8b % 17,7 % 21,0 %
Baccalauréat 11,3 % 14,4 % 23,2 % 26,2 % 19,9 %
Grade universitaire supérieur au baccalauréat 4,0 % 4,8 % 19,6 % 20,5 % 10,6 %
Total 100,0 % 100,0 % 100,0 % 100,0 % 100,0 %

PLOP = Population des groupes définis en fonction de la première langue officielle parlée.
La catégorie « PLOP autre » englobe les groupes de PLOP « anglais » et « ni anglais ni français ».
Source: Statistique Canada, Enquête nationale auprès des ménages 2011.

Les immigrants de PLOP français de sexe masculin étaient également susceptibles d’avoir obtenu des grades en génie ou en affaires et commerce, ces deux domaines représentant séparément quelque 22 % du groupe titulaire d’un baccalauréat ou d’un diplôme supérieur. Tout comme les immigrants de PLOP français-anglais de sexe masculin, les immigrants de PLOP français à l’extérieur du Québec en 2011 représentaient la troisième proportion en importance d’hommes ayant fait des études universitaires dans le domaine des sciences sociales et des sciences du comportement. Dans l’ensemble, comme le montrent les figures 1 et 2, les immigrants de PLOP français-anglais présentaient plus de similitudes avec les immigrants non francophones sur le plan de leur répartition selon le domaine d’études que les immigrants de PLOP français en 2011.

Les femmes appartenant à la population immigrante de langue française à l’extérieur du Québec sont les plus susceptibles d’être titulaires d’un grade universitaire en affaires et commerce, en sciences sociales et sciences du comportement ou en sciences humaines. En 2011, tout comme les immigrantes non francophones, les immigrantes de PLOP français et d’immigrantes de PLOP français-anglais avaient obtenu des grades en affaires et commerce dans la plus grande proportion, et représentaient 20,5 % et 18,7 % des femmes de chaque groupe respectivement. Le domaine d’études recueillant la deuxième proportion en importance d’immigrantes de PLOP français était les sciences sociales et les sciences du comportement (17,6 %), suivies par les sciences humaines (17,1 %), tandis que les immigrantes de PLOP français-anglais étaient légèrement plus susceptibles d’avoir obtenu un grade en sciences humaines (16,8 %) qu’en sciences sociales et sciences du comportement (16,6 %).

Figure 1 : Domaine d’études des immigrantes d’expression française âgées de 15 ans et plus titulaires d’un certificat ou diplôme universitaire, selon le sexe et la langue officielle parlée, au Canada (sauf au Québec), en 2011

Figure 1 : Domaine d’études des immigrantes d’expression française âgées de 15 ans et plus titulaires d’un certificat ou diplôme universitaire, selon le sexe et la langue officielle parlée, au Canada (sauf au Québec), en 2011, décrit ci-dessous
Version texte : Figure 1 : Domaine d’études des immigrantes d’expression française âgées de 15 ans et plus titulaires d’un certificat ou diplôme universitaire, selon le sexe et la langue officielle parlée, au Canada (sauf au Québec), en 2011
Figure 1 : Domaine d’études des immigrantes d’expression française âgées de 15 ans et plus titulaires d’un certificat ou diplôme universitaire, selon le sexe et la langue officielle parlée, au Canada (sauf au Québec), en 2011
Né au Canada de PLOP français Immigrant de PLOP français Immigrant de PLOP français-anglais Immigrant de PLOP autre
Génie 1,7 % 5,5 % 10,9 % 8,0 %
Sciences naturelles et appliquées 5,1 % 6,2 % 8,1 % 8,4 %
Santé 15,1 % 11,0 % 11,4 % 15,2 %
Informatique science 1,4 % 3,7 % 3,8 % 5,4 %
Éducation 30,7 % 16,1 % 8,8 % 11,3 %
Sciences sociales et du comportement 16,2 % 17,6 % 16,6 % 15,0 %
Sciences humaines 11,0 % 17,1 % 16,8 % 11,9 %
Arts, spectacle, communication 2,5 % 1,5 % 3,6 % 3,3 %
Affaires et commerce 15,0 % 20,5 % 18,7 % 20,1 %
Métiers 1,2 % 0,9 % 1,3 % 1,4 %
Autres domaines 100,0 % 100,0 % 100,0 % 100,0 %

PLOP = Population des groupes définis en fonction de la première langue officielle parlée.
La catégorie « PLOP autre » englobe les groupes de PLOP « anglais » et « ni anglais ni français ».
Source : Statistique Canada, Enquête nationale auprès des ménages 2011.

Figure 2 : Domaine d’études des immigrants d’expression française de sexe masculin âgés de 15 ans et plus titulaires d’un certificat ou diplôme universitaire, selon le sexe et la langue officielle parlée, au Canada (sauf au Québec), en 2011

Figure 2 : Domaine d’études des immigrants d’expression française de sexe masculin âgés de 15 ans et plus titulaires d’un certificat ou diplôme universitaire, selon le sexe et la langue officielle parlée, au Canada (sauf au Québec), en 2011, décrit ci-dessous
Version texte : Figure 2 : Domaine d’études des immigrants d’expression française de sexe masculin âgés de 15 ans et plus titulaires d’un certificat ou diplôme universitaire, selon le sexe et la langue officielle parlée, au Canada (sauf au Québec), en 2011
Figure 2 : Domaine d’études des immigrants d’expression française de sexe masculin âgés de 15 ans et plus titulaires d’un certificat ou diplôme universitaire, selon le sexe et la langue officielle parlée, au Canada (sauf au Québec), en 2011
Né au Canada de PLOP français Immigrant de PLOP français Immigrant de PLOP français-anglais Immigrant de PLOP autre
Génie 13,1 % 21,5 % 32,7 % 29,8 %
Sciences naturelles et appliquées 7,3 % 8,1 % 9,1 % 9,2 %
Santé 7,6 % 7,1 % 8,0 % 8,4 %
Informatique science 4,7 % 8,1 % 7,9 % 8,8 %
Éducation 16,7 % 6,0 % 2,6 % 3,8 %
Sciences sociales et du comportement 15,1 % 14,3 % 12,2 % 10,4 %
Sciences humaines 9,2 % 8,7 % 6,8 % 6,2 %
Arts, spectacle, communication 2,0 % 1,9 % 1,3 % 1,8 %
Affaires et commerce 21,7 % 21,8 % 17,2 % 19,2 %
Métiers 2,5 % 2,4 % 2,3 % 2,5 %
Autres domaines 100,0 % 100,0 % 100,0 % 100,0 %

PLOP = Population des groupes définis en fonction de la première langue officielle parlée.
La catégorie « PLOP autre » englobe les groupes de PLOP « anglais » et « ni anglais ni français ».
Source : Statistique Canada, Enquête nationale auprès des ménages 2011.

Cette note de recherche est basée sur l’étude suivante : Houle, R., Pereira, D. et Corbeil, J. P. (2014). Portrait statistique de la population immigrante de langue française à l’extérieur du Québec (1991 à 2011). Ottawa : CIC.

Date de modification :