Travailler au Canada temporairement

Un permis de travail est-il nécessaire?

Vérifiez si vous devez obtenir un permis de travail pour travailler de façon temporaire au Canada.

Ce que vous devez savoir si vous voulez travailler au Canada

  • Il est possible que votre employeur doive obtenir une étude d’impact sur le marché du travail (EIMT) pour vous embaucher.
  • Il se peut que votre employeur doive payer les frais de conformité et présenter un formulaire d’offre d’emploi à Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada par l’intermédiaire du Portail des employeurs.
    • Si vous êtes dispensé du processus d’EIMT, votre employeur doit suivre cette étape avant de pouvoir demander un permis de travail.
  • Vous n’avez pas à soumettre de documents de l’employeur si vous demandez un permis de travail ouvert.
    • Si vous êtes dispensé du processus d’EIMT et que votre demande de permis de travail ouvert a été acceptée, vous pouvez travailler pour n’importe quel employeur canadien dans la mesure où celui-ci :
      • ne figure pas sur la liste des employeurs non conformes et
      • n’offre pas, sur une base régulière, des services de danse nue ou érotique, des services d’escorte ou des massages érotiques.
  • Vous devez remplir les exigences :
  • Un permis de travail ne vous permet pas de vivre au Canada de façon permanente.
  • Votre époux, conjoint de fait ou partenaire conjugal ainsi que vos enfants à charge peuvent présenter une demande pour vous accompagner au Canada et, s’ils le désirent, demander un permis d’études ou un permis de travail.

Présenter une demande de permis de travail

Vérifiez si vous êtes admissible à un permis de travail. Habituellement, vous devez présenter la demande de permis de travail de l’extérieur du Canada. Parfois, il est possible de le faire à votre entrée au Canada ou à partir du Canada. Cela dit, beaucoup des exigences demeurent les mêmes.

La méthode que vous utilisez pour présenter votre demande ainsi que les délais de traitement de votre demande dépendent du genre de travail que vous ferez au Canada.

Si votre époux ou conjoint de fait veut travailler au Canada

Les époux ou conjoints de fait qui veulent travailler pendant leur séjour au Canada doivent présenter leur propre demande de permis de travail. Normalement, ils doivent respecter les mêmes règles que vous, y compris celle où l’employeur doit obtenir, au besoin, une étude d’impact sur le marché du travail (EIMT) d’Emploi et développement social Canada / Service Canada.

Toutefois, votre époux ou conjoint de fait peut présenter une demande de permis de travail ouvert si :

  • vous avez l’autorisation de travailler au Canada pendant six mois ou plus,
  • votre emploi fait partie de la liste des emplois de niveaux de compétence 0, A ou B de la Classification nationale des professions.

    Remarque : Si vous êtes détenteur d’un permis de travail ouvert (p. ex. permis de travail postdiplôme, Expérience internationale Canada, etc.), votre époux ou conjoint de fait devra joindre une copie de votre permis de travail à sa demande de permis de travail ouvert. Il devra aussi fournir :

    • une lettre dans laquelle votre employeur actuel confirme votre emploi dans une profession de niveau 0, A ou B de la CNP, ou une copie de votre offre d’emploi ou de votre contrat;
    • une copie de vos bordereaux de paie récents.

Le permis de travail de votre époux ou conjoint de fait ne sera pas valide plus longtemps que le vôtre.

Si vos enfants veulent étudier ou travailler au Canada

Vos enfants à charge peuvent également présenter une demande pour vous accompagner au Canada et, s’ils le désirent, demander un permis d’études ou un permis de travail.

Questions les plus posées sur travailler au Canada

Vidéo d’instructions

La biométrie – étape par étape
Date de modification :