L’arrivée au Canada – Expérience internationale Canada

À votre arrivée au Canada, vous serez accueilli par un agent des services frontaliers. Dites-lui que vous venez au Canada pour travailler.

  • votre passeport;
  • votre lettre d’introduction pour le point d'entrée;
  • une preuve de fonds;
  • une preuve d’assurance maladie;
  • un billet de départ du Canada ou une preuve de fonds suffisants pour acheter un tel billet; et
  • les copies des documents que vous avez fournis à l’appui de votre demande de permis de travail.

Remarque : Si vous êtes un participant non rémunéré dans la catégorie Stage coop international, vous devrez peut-être également présenter une preuve de fonds supplémentaires pour couvrir vos dépenses pendant toute la durée de votre séjour.

Vous recevrez un permis de travail si l’agent des services frontaliers est convaincu que vous n’êtes pas interdit de territoire.

Si l’agent des services frontaliers n’en est pas convaincu, vous pourriez devoir prendre le prochain vol vers votre pays, à vos frais.

Assurance maladie

L’agent des services frontaliers pourrait vous demander de fournir une preuve d'assurance maladie.

L’entrée au Canada peut vous être refusée si vous ne possédez pas d’assurance.

Votre assurance doit couvrir :

  • les soins de santé;
  • l’hospitalisation;
  • le rapatriement (le retour dans votre pays en cas de maladie grave, de blessure ou de décès).

Lorsque vous arrivez au point d’entrée, vous devez avoir une assurance maladie valide pendant toute la durée de votre séjour au Canada. Il ne suffit pas de détenir une carte d’assurance maladie provinciale valide, puisque le rapatriement n’est pas couvert par l’assurance maladie provinciale.

Si votre contrat d’assurance ne couvre pas toute la durée de votre séjour, on vous délivrera un permis de travail qui expirera au même moment que votre assurance.

Dans ce cas, vous ne pourrez pas demander une modification des conditions associées à votre permis de travail à une date ultérieure.

Fonds

L’agent des services frontaliers pourrait aussi vous demander de fournir une preuve de fonds.

Il s’agit d’une attestation de votre compte bancaire délivrée au plus tard une semaine avant votre départ au Canada. Elle doit clairement montrer que vous disposez des fonds suffisants pour subvenir à vos besoins pendant les trois premiers mois de votre séjour au Canada (ce qui équivaut à 2 500 $ CAN).

Si vous arrivez au Canada avec l’équivalent de 10 000 $ CAN ou plus, vous devez en informer l’agent des services frontaliers. Si vous ne le faites pas, vous risquez une amende ou la prison. Cet argent peut prendre la forme :

  • d’espèces;
  • de titres au porteur (actions, obligations, obligations non garanties, bons du Trésor);
  • de traites bancaires, de chèques, de chèques de voyage ou de mandats bancaires.

Vérifier son permis de travail

Vérifiez minutieusement votre permis de travail avant de quitter le bureau de l’Agence des services frontaliers. Assurez-vous de bien comprendre tous les renseignements figurant sur le permis.

Si vous pensez qu’il y a une erreur sur votre permis de travail, avisez immédiatement l’agent des services frontaliers.

Tous les participants

Assurez-vous que votre nom est bien orthographié.

Vérifiez la date d’expiration inscrite sur le document dans la case « Date d’expiration ».

La période de validité de votre permis de travail n’excèdera pas :

  • la durée indiquée sur l’entente conclue entre le Canada et votre pays;
  • la date d’expiration de votre passeport;
  • la date d’expiration de votre assurance maladie;
  • la date de fin de votre contrat (participants des catégories Jeunes professionnels et Stage coop international).

Participants de la catégorie Vacances-travail

Votre permis de travail doit indiquer :

  • la mention « ouvert » dans la section Employeur; et
  • la mention « ouvert » dans la section Lieu de travail.

Cela signifie que vous êtes titulaire d’un permis de travail ouvert.

Tant que votre permis de travail demeure valide, il n’y a aucune restriction quant :

  • à la durée de votre emploi;
  • au nombre d'heures que vous travaillerez.

Participants des catégories Jeunes professionnels ou Stage coop international

Votre permis de travail doit indiquer le nom de votre employeur.

Vous pouvez travailler uniquement pour l’employeur précisé sur votre permis de travail. Le nom indiqué s’appuie sur l’offre d’emploi présentée.

Quitter le Canada et y revenir

Si vous quittez le Canada pendant la période de validité de votre permis de travail et revenez au pays pour reprendre le travail, l’agent des services frontaliers réévaluera votre admissibilité chaque fois que vous reviendrez.

Si vous êtes toujours admissible, l’agent des services frontaliers vous autorisera à revenir au Canada avec votre permis de travail original.

Le permis de travail porte la mention « Ceci n’autorise pas la rentrée ». Cela signifie que le permis de travail vous permet de travailler au Canada après y avoir été admis légalement.

Le permis de travail :

  • ne fait pas office de visa ou de passeport vous permettant d’entrer au Canada;
  • ne garantit pas votre retour au Canada.

Obtenir un numéro d’assurance sociale

Le numéro d’assurance sociale (NAS) est un numéro de neuf chiffres dont vous aurez besoin pour travailler au Canada ou pour recevoir des prestations et des services liés aux programmes gouvernementaux. Vous devez demander un NAS dès que possible après votre arrivée au Canada.

Pour présenter une demande de NAS, communiquez avec le bureau de Service Canada le plus près.

Normes d’emploi et normes du travail

Toutes les provinces et tous les territoires du Canada ont adopté des normes pour protéger les employeurs et les employés.

Les normes du travail s’accompagnent de règles concernant :

  • le salaire minimum;
  • les heures supplémentaires;
  • les jours fériés;
  • les congés annuels;
  • les heures de travail;
  • les pauses;
  • les jours de repos.

Si vous avez des questions au sujet des normes du travail ou si vous croyez que votre employeur ne les respecte pas, communiquez avec le ministère qui est responsable de ces normes dans la province ou le territoire où vous travaillez.

Pour obtenir d’autres renseignements sur les normes d’emploi et vos droits, consultez la section Comprendre ses droits – Travailleurs temporaires.

Bureaux des normes du travail provincial ou territorial

Pour joindre l’organisme responsable des normes d’emploi et des normes du travail de la province ou du territoire où vous travaillez :

Vous pouvez également communiquer avec Travail Canada, le ministère fédéral régissant l’emploi et appliquant les normes relatives aux heures de travail, aux congés annuels, aux congés, à la rémunération, etc.

Demeurer au Canada

Vous pourriez être autorisé à demeurer au Canada en tant que touriste après l’expiration de votre permis de travail. Remplissez l’outil Venir au Canada pour déterminer si vous pouvez prolonger votre séjour au pays.

Vous devez faire ces démarches pendant que votre permis de travail est encore valide.

En vedette

Date de modification :