Exigences d’admission selon le pays

Les citoyens de certains pays et territoires ont besoin d’un visa pour visiter le Canada ou pour y transiter. D’autres ont besoin d’une AVE.

Les nouvelles exigences d'entrée sont maintenant en vigueur

Les citoyens de pays qui ne sont pas visés par l’obligation de visa doivent obtenir une autorisation de voyage électronique (AVE) pour s’envoler vers le Canada ou pour y transiter. En sont exceptés, entre autres, les citoyens des États-Unis ainsi que les voyageurs munis d’un visa canadien valide. Les citoyens canadiens, y compris ceux qui ont la double citoyenneté, ainsi que les résidents permanents du Canada ne peuvent pas présenter une demande d’AVE.

Remarque : Jusqu’au 29 septembre 2016, les voyageurs qui n’ont pas d’AVE pourront quand même monter à bord de leur avion, pourvu qu’ils aient les documents de voyage appropriés, comme un passeport valide. Pendant cette période de clémence, les agents des services frontaliers permettront aux voyageurs qui arrivent au Canada sans AVE d’entrer au pays, à condition qu’ils respectent les autres exigences d’entrée au Canada. Questions-réponses sur la période de clémence.

Pays et territoires dont les citoyens ont besoin d’un visa pour se rendre au Canada

Remarque : Les titulaires de passeports étrangers et les personnes apatrides ont besoin d’un visa pour visiter le Canada ou pour y transiter.

  • Afghanistan
  • Albanie
  • Algérie
  • Angola
  • Arabie saoudite, Royaume d’
  • Argentine
  • Arménie
  • Autorité palestinienne
  • Azerbaïdjan
  • Bahreïn
  • Bangladesh
  • Bélarus
  • Belize
  • Bénin
  • Bhoutan
  • Birmanie (Myanmar)
  • Bolivie
  • Bosnie-Herzégovine
  • Botswana
  • Brésil
  • Bulgarie
  • Burkina Faso
  • Burundi
  • Cambodge
  • Cameroun, République du
  • Cap-Vert
  • Chine, République populaire de
  • Colombie
  • Comores
  • Congo, République démocratique du
  • Congo, République du
  • Corée du Nord
  • Costa Rica, République du
  • Côte d’Ivoire
  • Cuba
  • Djibouti
  • Dominique
  • Égypte
  • El Salvador
  • Émirats arabes unis
  • Équateur
  • Érythrée
  • Éthiopie
  • Fidji
  • Gabon
  • Gambie
  • Géorgie
  • Ghana
  • Grenade
  • Guatemala
  • Guinée
  • Guinée équatoriale
  • Guinée-Bissau
  • Guyane
  • Haïti
  • Honduras
  • Îles Maldives
  • Îles Marshall
  • Inde
  • Indonésie
  • Iran
  • Iraq
  • Israël - titulaires d’un « Document de voyage tenant lieu de passeport national » valide
  • Jamaïque
  • Jordanie
  • Kazakhstan
  • Kenya
  • Kirghizistan
  • Kiribati
  • Kosovo
  • Koweït
  • Laos
  • Lesotho
  • Liban
  • Libéria
  • Libye
  • Macao, Région administrative spéciale de
  • Macédoine
  • Madagascar
  • Malaisie
  • Malawi
  • Mali
  • Maroc
  • Maurice
  • Mauritanie
  • Mexique
  • Micronésie, États fédérés de
  • Moldavie
  • Mongolie
  • Monténégro
  • Mozambique
  • Namibie
  • Nauru
  • Népal
  • Nicaragua
  • Niger
  • Nigeria
  • Oman
  • Ouganda
  • Ouzbékistan
  • Pakistan
  • Palaos
  • Panama
  • Paraguay
  • Pérou
  • Philippines
  • Qatar
  • République centrafricaine
  • République dominicaine
  • Roumanie
  • Russie
  • Rwanda
  • Saint-Kitts-et-Nevis
  • Saint-Vincent-et-les-Grenadines
  • Sainte-Lucie
  • Sao Tomé-et-Principe
  • Sénégal
  • Serbie
  • Seychelles
  • Sierra Leone
  • Somalie
  • Soudan
  • Soudan du Sud
  • Sri Lanka
  • Suriname
  • Swaziland
  • Syrie
  • Tadjikistan
  • Taïwan – Remarque : Les citoyens taïwanais titulaires d’un passeport délivré par le ministère des Affaires étrangères de Taïwan qui ne comporte pas leur numéro d’identification personnel doivent obtenir un visa pour venir au Canada. Les citoyens taïwanais titulaires d’un passeport délivré par le ministère des Affaires étrangères de Taïwan qui comporte leur numéro d’identification personnel doivent obtenir une AVE pour venir au Canada.
  • Tanzanie
  • Tchad
  • Thaïlande
  • Timor-Leste
  • Togo
  • Tonga
  • Trinité-et-Tobago
  • Tunisie
  • Turkménistan
  • Turquie
  • Tuvalu
  • Ukraine
  • Uruguay
  • Vanuatu
  • Venezuela
  • Vietnam
  • Yémen
  • Zambie
  • Zimbabwe

Pays et territoires dont les citoyens ont besoin d’une AVE pour se rendre au Canada

À partir du 15 mars 2016, les ressortissants des pays et territoires suivants auront besoin d’une AVE avant de pouvoir monter à bord d’un avion à destination du Canada.

  • Andorre
  • Antigua-et-Barbuda
  • Australie
  • Autriche
  • Bahamas
  • Barbade
  • Belgique
  • Brunéi Darussalam
  • Chili
  • Chypre
  • Citoyens britanniques
  • Citoyens britanniques à l’étranger réadmissibles au Royaume-Uni
  • Citoyens britanniques à l’étranger qui ont obtenu leur citoyenneté par la naissance en sol britannique, par filiation, par naturalisation ou par enregistrement dans un des territoires britanniques d’outre-mer :
    • Anguilla
    • Bermudes
    • Gibraltar
    • Île Pitcairn
    • Îles Caïmans
    • Îles Malouines
    • Îles Turks et Caicos
    • Îles Vierges britanniques
    • Montserrat
    • Sainte-Hélène
  • Croatie
  • Danemark
  • Espagne
  • Estonie
  • Finlande
  • France
  • Grèce
  • Hongrie
  • Îles Salomon
  • Irlande
  • Islande
  • Italie
  • Japon
  • Lettonie, République de
  • Liechtenstein
  • Lituanie
  • Luxembourg
  • Malte
  • Monaco
  • Norvège
  • Nouvelle-Zélande
  • Papouasie-Nouvelle-Guinée
  • Pays-Bas
  • Pologne
  • Portugal
  • République fédérale d’Allemagne
  • République tchèque
  • République de Corée
  • Saint-Marin
  • Samoa
  • Singapour
  • Slovaquie
  • Slovénie
  • Suède
  • Suisse

Autres ressortissants étrangers qui ont besoin d’une AVE pour se rendre au Canada

À compter du 15 mars 2016, les étrangers suivants auront besoin d’une AVE avant de monter à bord d’un vol à destination du Canada :

  • les personnes qui ont été légalement admises aux États-Unis à titre de résidents permanents (résidents permanents des États-Unis);
  • les titulaires d’un passeport ou titre de voyage délivré par le Saint-Siège;
  • les titulaires d’un passeport national israélien;
  • les titulaires d’un passeport délivré par la Région administrative spéciale de Hong Kong de la République populaire de Chine;
  • les titulaires d’un passeport de sujet britannique délivré par le Royaume-Uni à des ressortissants britanniques (à l’étranger) par naissance, par enregistrement ou par naturalisation à Hong Kong;
  • les titulaires d’un passeport de sujet britannique délivré par le Royaume-Uni portant la mention que le titulaire a le droit de résider au Royaume-Uni;
  • les titulaires d’un passeport ordinaire délivré par le ministère des Affaires étrangères de Taïwan qui comprend le numéro d’identification personnel de l’intéressé. Remarque : Les citoyens taïwanais titulaires d’un passeport délivré par le ministère des Affaires étrangères de Taïwan qui ne comporte pas leur numéro d’identification personnel doivent obtenir un visa pour venir au Canada.

Personnes exemptées de l’obligation d’obtenir une AVE

Les étrangers suivants seront dispensés de l’obligation d’obtenir une AVE :

  • les citoyens des États-Unis;
  • Sa Majesté la reine du Canada et les membres de la famille royale;
  • les citoyens français qui sont des résidents de Saint-Pierre-et-Miquelon et qui cherchent à entrer au Canada en provenance directe de Saint-Pierre-et-Miquelon;
  • les visiteurs, les étudiants et les travailleurs qui cherchent à revenir au Canada à la suite d’une visite aux États-Unis ou à Saint-Pierre-et-Miquelon seulement, pourvu qu’ils reviennent avant la fin de la période de séjour initialement autorisée ou la fin de toute prolongation de cette période;
  • les étrangers qui sont passagers d’un vol faisant escale au Canada uniquement afin d’y effectuer le plein de carburant, pourvu qu’ils soient dans l’une des situations suivantes :
    • leur vol est à destination des États-Unis et ils sont munis d’un document américain valide pour y entrer;
    • leur vol provient des États-Unis et ils ont été légalement admis aux États-Unis;
  • les étrangers qui sont passagers d’un vol qui, en raison d’une urgence ou d’autres circonstances imprévisibles, fait un arrêt imprévu au Canada;
  • les étrangers qui cherchent à transiter par le Canada avec le Programme de transit sans visa ou le Programme sur le transit des Chinois;
  • les étrangers qui détiennent un passeport portant une acceptation diplomatique, une acceptation consulaire ou une acceptation officielle délivrée par le chef du Protocole du ministère des Affaires étrangères, du Commerce international et du Développement au nom du gouvernement du Canada, pourvu que les étrangers soient dûment accrédités à titre d’agent diplomatique, de fonctionnaire consulaire, de représentant ou de fonctionnaire d’un pays étranger autre que le Canada, des Nations Unies ou de l’un de ses organismes, ou de tout autre organisme international dont le Canada est membre;
  • les étrangers dont l’entrée et le séjour au Canada ont pour seul objet :
    • d’agir à titre de membre d’équipage d’un moyen de transport aérien, ou de le devenir; ou
    • de transiter au Canada après avoir travaillé à titre de membre d’équipage à bord d’un moyen de transport aérien ou en vue de le faire, pourvu qu’il soit muni d’un titre de transport prévoyant son départ dans les vingt-quatre heures suivant son arrivée;
  • les étrangers dont l’entrée et le séjour au Canada ont pour seul objet d’exercer des fonctions officielles à titre de membre des forces armées d’un État désigné au sens de la Loi sur les forces étrangères présentes au Canada, la dispense ne profitant pas aux personnes désignées sous l’autorité de cette loi comme faisant partie de l’élément civil de ces forces;
  • s’agissant d’étrangers munis de documents valides attestant de leur qualité, les étrangers dont l’entrée et le séjour au Canada ont pour seul objet de procéder, à titre d’inspecteur de l’aviation civile des autorités aéronautiques d’un pays, à des inspections des procédures d’opération de vol ou de sécurité des passagers en cabine d’un transporteur aérien commercial assurant des vols internationaux;
  • s’agissant d’étrangers munis de documents valides attestant de leur qualité de représentant accrédité ou de conseiller, les étrangers dont l’entrée et le séjour au Canada ont pour seul objet de participer à une enquête portant sur un accident ou un incident d’aviation sous le régime de la Loi sur le Bureau canadien d’enquête sur les accidents de transport et de la sécurité des transports.

Visitez vos enfants ou vos petits-enfants

Date de modification :